Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/02/2008

Humeur du jour : My Taylor is... verni

Au Royaume de sa majesté, mieux vaut "découper" un homme au risque de lui briser sa carrière qu'en gifler un autre sans réelle conséquence pour l'intégrité de la victime. C'est ce qu'a estimé la Fédération anglaise en infligeant trois matches de suspensions à Martin Taylor coupable d'un attentat sur l'attaquant d'Arsenal Eduardo Silva quand, dans le même temps, elle a sanctionné de quatre matches (trois plus un supplémentaire en appel), le Français Jérémy Aliardière pour une gifle administrée au milieu de Liverpool, l'Argentin Javier Mascherano.

Les images de Martin Taylor, taclant sauvagement Eduardo ont fait le tour de la planète. On y voit la jambe se rompre sous la violence du choc, les mines atterrées des Gunners et la longue intervention des secours. Un des médecins du club confiera même que sans une rapide intervention du corps médical l'attaquant international croate né au Brésil aurait pu y laisser sa vie. Mais en Angleterre ou l'engagement est roi, les images n'ont visiblement pas ému les responsables de la Fédération. Toujours moins que Jérémy Aliardière corrigeant l'insolent Javier Mascherano. Sans aller jusqu'à excuser son geste, c'est quand même cher payé pour le petit Frenchie. Et certainement pas assez pour Taylor...

Th. F. 

18:25 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur, taylor, arsenal, eduardo

Les commentaires sont fermés.