Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/04/2008

Octogonale 2008 : l'Entente cycliste en reconnaissance

2976277b59ffad24dd85f5ea6894c8cb.jpeg

Dimanche 18 mai aura lieu la cinquième édition de la cyclo Octogonale, baptisée pour ce millésime 2008 "Orbéa Octogonale". Deux tracés seront proposés : 137 kilomètres pour un dénivelé de 2500 mètres ; et un circuit de 92 kilomètres pour un dénivelé de 1400 mètres.

Une quarantaine de licenciés de l'Entente Cycliste de Luc-La Primaube, présidée par Alain Blanc, a testé le circuit qui de plaine en vallée, de colline en sommet, permettra aux articipants d'admirer Rodez et sa célèbre cathédrale, le Lévezou,  la vallée du Tarn et ses mystérieuses Raspes, ainsi que le magnifique Viaduc de Millau.

En hors d'oeuvre, la cote assez raide de Planézes pour rejoindre Luc. Rapidement, une superbe vue sur Rodez et sa cathédrale avant de se concentrer sur la descente quelque peu dangereuse de "La Marquise". Au Monastère débute la cote de Bellevue de 12 kilomètres, qui au sommet longe le lac de Pont-de-Salars, avant de traverser le village et de rejoindre Salles-Curan avec une trés elle vue sur le lac de Pareloup au pont de La Cléta .Puis direction Bouloc, avec une belle montée, assez difficile surtout s'il y a du vent, de belles lignes droites et quelques légères courbes.

Le temps de jetter un oeil au parc éolien et voila les cyclistes au col de Vernhette (1029 m).La route descent ensuite sur 14 km avec un dénivelé de 703 m, des monts du Lévezou à la vallée du Tarn avec la traversée de Montjaux, qui offre à la sortie un superbe panorama sur le Viaduc de Millau et ur les vieux villages de Castelnau Pegayrols et Saint-Rome de Tarn.

Aprés avoir longé le Tarn sur quelques kilomètres, les cyclites enchaînent successivement la cote des Raspes (3,4 km à 4,7% et maxi 8% ) et la cote du Truel.Longue de 10 km, cette cote ombragée est un peu raide au départ et régulière par la suite .Cependant il sera rudent de bien gérer ses efforts sans puiser dans ses dernières ressources si l'on veut parvenir au sommet.Aprés la traversée de Villefranche de Panat , les participants ont longé le lac , abordé la cote assez rapide de La Devèze avant d'entamer la longue descente à travers la forét domaniale du Lagast pour arriver à Salmiech.

Aprés une petite "grimpette" qui traverse le village, nouvelle descente jusqu'au Pont de Grandfuel.Aprés l'abbaye de Bonnecombe, se trouve la derniére difficulté de la journée avec la cote du mème nom ; une cote de 5 km à 3,8 % dont le sommet se situe à 2km de l'arrivée .

Tous les cyclistes de l'Entente Cycliste ont parcouru ce circuit. Certains étaient quelques peu exténués mais heureux aprés une douche réparatrice. En conclusion, les premières impressions sont que le circuit est particulièrement agréable pour les yeux avec de magnifiques paysages et superbes panoramas, un peu "casse-pattes" pour les jambes et les mollets.Il sera important d'adapter les braquets afin d'éviter de se mettre dans le "rouge" et de préserver le vrai plaisir de flaner sur ces petites routes de campagne de l'Aveyron.

Un deuxième parcours de 92 km et de 1400 m de dénivelé est également proposé.Les deux circuit ont une partie commune.La séparation s'éffectuera à Salles-Curan. Direction Les Faux avec une cote de 1 km à 5,8 %, suivie de celle de La Rouquette longue de 4,8 km à 2,6 %, avant de rejoindre Alrance et le grand circuit juste avant Le Jouanesq.
Des points de ravitaillement et des points d'eau sont prévus aux km 42 et 103 pour le grand circuit et au km 42 pour le petit.

Engagement : 20 euros avant le 10 mai et 27 euros à partir du 11 mai.
Renseignements : 06 42 51 18 15 ou sur le site : www.octogonale.fr

Commentaires

Et Paris-Nice qui passe si rarement dans l'Aveyron, (c'est peut -être la première fois) on n'en parle pas ?
Il aurait été agréable de connaître par exemple l'heure (même approximative) du passage des coureurs à Espalion. Ah! c'est vrai ils ne passent pas à Rodez...
Dommage.

Écrit par : Dan12 | 11/03/2010

Les commentaires sont fermés.