Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/05/2008

Direct Paris FC - Rodez Aveyron football

Bienvenue au stade Charléty, en plein coeur de Paris, là où évolue régulièrement le Stade français en Top 14 de rugby pour la 36e journée de National entre le Paris FC de Jean-Guy Wallemme, champion de France 1998 avec Lens, passé ensuite par Coventry, Sochaux et Saint-Etienne, et le Rodez Aveyron football de Franck Rizzetto. Alors qu'il fait plus de 25° à la capitale, le refrain est connu : en cas de victoire, le Raf est assuré de se maintenir en 3e Division. La rencontre, disputée devant un public famélique, sera arbitrée par Didier Falcone, assisté de David Durussel et de Florian Mauviel.

Les équipes

- Paris FC : Rhoufir - Modeste, Mimpotsintsème, David, Henaini, Planus, Zarour, Houri, Raddas, Leroy, Diawara. Remplaçants : Ouéhi, Lucas, Macé, Massolin, Dia.

- Rodez : Sopalski - Ramond, Barthe, Ecuele Manga, Lisembart, Camara, Castanier, Ursule (cap.), Cassan, Souyeux, Pacios. Remplaçants : Beuve, Laneau, Menassel, Rodelin, Touré.

 Le direct 

94e C'est fini à Charléty sur la victoire de Rodez 3-1.  Au terme d'un match sérieux, avec Camara en figure de proue, les Ruthénois ont atteint leur objectif à deux journées de la fin : le maintien en National. La fête sera belle vendredi prochain à l'occasion de la réception de Romorantin à Paul-Lignon.

90e Changement à Rodez : Touré remplace Souyeux. 

88e Changement à Rodez : Rodelin remplace Cassan. 

86e Dans la continuité, Paris FC accèlère et la frappe enroulé de Leroy oblige Sopalski à s'envoler alors que la frappe prenait la direction de la lucarne. 

85e Ramond trouve Souyeux dans la profondeur qui s'impose entre Diawara et son gardien, il temporise et donne en retrait à Menassel dont la frappe trouve Rhoufir à la parade. 

83e : Changement à Rodez : Menassel remplace Castanier. 

A moins d'un quart de la fin, ce troisième but de toute beauté réveille les supporters sang et or qui agitent enfin les drapeaux dans le vent de Charléty. Le Raf tient son maintien.  

77e BUT POUR RODEZ. Pacios s'échappe côté droit et offre un caviar dans la course de Souyeux qui trompe le gardien d'une frappe croisée.

74e BUT POUR RODEZ.  Sur une boulette de Modeste côté gauche, Camara récupère et centre pour Castanier qui devance Rhoufir, le dribble et frappe dans le but vide. Au nombre d'occasions franches, Rodez mérite de (re)prendre l'avantage.

72e Voyant le gardien ruthénois avancé, David dégaine un lob dans la course de plus de 40 mètres qui tutoie la toile d'araignée. Sur l'action, Sopalski heurte le poteau mais sans gravité. 

67e Petite balle de Cassan dans la surface pour Pacios mais le gardien parisien fait admirer sa vivacité et sa dextérité devant le meilleur buteur du Raf. 

65e Double changement au Paris FC : Macé remplace Houri et Ouéhi remplace Zarour. 

62e Caviar de Caviar au-dessus de Zarour dans la course de Cassan mais celui-ci manque l'immanquable seul face à Rhoufir. Peut-être le tournant du match car le Paris FC se livre mais reste dangereux par la qualité individuelle de ses attaquants.  

60e Changement au Paris FC : Dia remplace Henaini.

54e Si l'attaque du Paris FC est capable de choses folles à tout moment, sa doublette défensive Diawara et Zarour ne transpire pas l'assurance tout risque. Cela pourrait sourire à Rémi Soyeux qui ne s'économise pas sur le front de l'attaque alors que Pacios resdescend chercher les munitions. 

49e BUT POUR LE PARIS FC.  Les apparences sont parfois trompeuses ! Sur un ballon sans danger, Barthe se rate et Houri est le plus prompt pour se saisir de la balle et frapper des 18 mètres. Sopalski ralentit la course du ballon mais ne peut empêcher l'égalisation.

47e Sur un décalage de Ramond, Camara met dans le paquet et Souyeux est à deux doigts de surprendre l'arrière-garde parisienne. Une formation de la capitale qui dispute un match de fin de saison, sans enjeu (pour elle).  

46e C'est reparti à Paris. Pas de changement à la pause. Les cinq remplaçants ruthénois partent s'échauffer. 

45e C'est la mi-temps à Charléty. Sans survoler les débats mais avec un match sérieux, Rodez mène 1-0 grâce à un retour gagnant d'Alseny Camara. Le Paris FC ne semble pas mal le vivre !

44e Centre aérien de Modeste au coeur de la surface ruthénoise mais Sopalski s'impose en patron des airs.

41e Sur une récupération physique de Camara, qui décale Ramond, le latéral gauche sert Pacios vers le poteau de corner dont le centre en retrait trouve Cassan omniprésent. Mais la frappe de l'Entrayol au point de penalty manque de puissance pour inquiéter le portier adverse.

35e BUT POUR RODEZ. Pacios s'arrache côté gauche, centre pour Souyeux dont la frappe est contrée mais Ursule récupère, trouve Souyeux à sa hauteur qui remet intelligemment en retrait pour Camara dont la grosse frappe du gauche aux 25 mètres ne laisse aucune chance à Rhoufir. Le Raf reste en National.

30e Les quelque 230 spectateurs (la capacité du stade est de 20 000 places !) commençaient à s'assoupir quand Souyeux a réussi un superbe numéro côté droit ponctué d'une belle frappe qui n'inquiète toutefois pas Rhoufir.

Paris FC possède la meilleure attaque de National (51 buts en 35 journées) mais, ni Henaini, ni David, ni Raddas n'ont été servis dans de bonnes conditions.

23e Enorme occasion pour Ursule. Sur une ouverture impeccable de Ramond, la défense centrale du PFC est lobée et le capitaine sang et or se retrouve seul dans la surface face au gardien. Il lui offre généreusement le ballon.

19e Après un premier quart d'heure plutôt ruthénois, les hommes de Jean-Guy Wallemme prennent les commandes des opérations avec un Medhi Leroy certes à court de forme mais qui fait admirer sa technique. 

16e Faute anodine d'Ecuele Manga à l'angle de la surface. Le pied gauche de Medhi Leroy, l'ancien Nantais effectue sa rentrée après une longue absence (croisés), trouve les deux poings de Sopalski.  

13e Henaini et David se démènent sur le front de l'attaque mais Barthe et Ecuele Manga veillent au grain. Rodez procède par contres mais il manque le dernier coup de rein pour faire la différence.

9e Lisembart pour Cassan qui centre pour Souyeux mais la reprise de l'attaquant sang et or est trop molle pour inquiéter Rhoufir qui se couche par précaution. 

6e Dans une superbe enceinte qui sonne creux, peut-être la faute à la chaleur (?), les débats ne décollent pas, malgré deux corners pour les Parisiens. 

3e Rodez a mis le pied sur le ballon avec Ursule à la baguette et le duo Souyeux - Pacios très remuant devant. Ce qui n'est pas du goût du kop du Paris FC composé d'une dizaine de fidèles.

C'est parti avec un dispositif un peu novateur de la part de Franck Rizzetto qui a titularisé Camara en milieu récupérateur devant la charnière centrale, conservant Lisembart et Ramond dans les couloirs de la défense.

19:55 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Raf, football, Rodez, national

Commentaires

ça y'est le raf se maintien!!!
superbe victoire!!!
un fan!!!

Écrit par : 1 fan | 04/05/2008

le raf invaincu contre toute les equipe franciliene en fait on lé a toute gagner vu ke villemonble nes pas en terre franciliene c est plutot invaincu contre toute les equipe parisiene

Écrit par : goreille | 04/05/2008

Les commentaires sont fermés.