Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/01/2009

Rodez - Paris FC en direct

Bienvenue au stade Paul-Lignon pour ce match en retard de la 17e journée de National entre Rodez (18e) et le Paris FC (6e). Le coup d'envoi sera donné à 19 heures.

Les équipes

- Rodez : Sopalski - Lisembart, Choplin, Gace, Ramond - Castanier, Ursule (cap.), Belaud, Cassan, Lorthioir (Pacios, 60e) - Diawara.

Remplaçants : Beuve - Lescure, Deplanche, Dupuis.

- Paris FC : Lucas - Bennaï, Weber, Durand (Sarr, 82e), A. Diawara, Macalou, Losilla (cap.), Vaugeois (Mayuma, 67e) - Kiaku, Tangeaoui (Nguema, 60e), Yenga.

Remplaçants : Mensah - Valéri.

Arbitre : William Lavis, assisté de Mathieu Baholet et Vincent Pace.

Temps froid, pelousse grasse, bon éclairage.

Environ 2 000 spectateurs.

Le direct : Rodez 1 - Paris FC 0

93. C'est fini à Paul-Lignon. Rodez n'avait plus gagné depuis le 10 octobre (2-0 contre Laval) et se retrouve à la 14e place. Le Raf n'est plus relégable !

90. Carton jaune pour Diawara (Paris FC).

89. Le Paris FC pousse, pousse mais Castanier et ses partenaires tiennent bon.

85. Le scenario n'a pas changé même si, sur une contre attaque, un centre de Pacios est coupé par Belaud au point de penalty. Mais, sa tête manque de puissance pour inquiéter Lucas.

82. L'entraineur parisien joue son va-tout en rentrant un attaquant à la place d'un latéral. Le Paris FC pousse mais Rodez ne plie pas avec une défense acharnée ; Diawara portant main forte à l'arrière-garde sang et or.

82. Troisième et dernier changement au Paris FC avec la sortie de Durand remplacé par Sarr.

80. Carton jaune pour Pacios pour simulation dans la surface.

77. Les jambes sont lourdes côté ruthénois et cette seconde mi-temps est longue, longue. Mais, confondant vitesse et précipitation, abusant des ballons pour Yenga, les hommes de Jean-Marc Pilorget ne profitent pas de la situation.

73. Rodez aimerait bien mettre le pied sur le ballon mais n'arrive pas à le conserver car les organismes commencent à fatiguer. Franck Rizzetto serait bien inspiré s'apporter un peu de sang neuf.

71. Kiaku tricote côté droite, enrhume trois défenseurs avant de servir Yenga sur un plateau mais la frappe du meilleur buteur de National est déviée par Gace.

67. Changement au Paris FC avec la sortie de Vaugeois remplacé par Mayuma.

63. Yenga multiplie les prouesses techniques mais il tombe régulièrement sur un Freddy Castanier des grands soirs.

61. Coup franc de Cassan contre la ligne de touche, Gace coupe au premier poteau mais la tête de l'ancien Niçois passe juste au-dessus.

60. Pacios remplace Lorthioir à Rodez et NGuema remplace Tangeaoui au Paris FC.

55. Carton jaune pour Lisembart coupable d'un tâcle plutôt appuyé - pour ne pas dire plus - sur Kiaku. L'attaquant de poche du Paris FC se relève mais grimace.

51. Carton jaune pour Yenga pour contestation... Et ce n'est pas la première !

47. Yenga hérite du ballon côté gauche, à l'entrée de la surface, se joue de Lisembart et frappe dans un angle fermé mais Sopalski veille au grain, boxant le ballon des deux poings.

46. C'est reparti à Paul-Lignon et ce sont les 22 mêmes acteurs qui ont quitté la chaleur des vestiaires.

45. C'est la mi-temps à Paul-Lignon sur ce score de 1-0 en faveur de Rodez. Sur les dix premières minutes, Paris FC peut se sentir frustré mais les Ruthénois ont pris peu à peu le dessus grâce à l'activité du milieu de terrain.

42. Pressé par Yenga, Lisembart réussit une roulette derrière sa jambe gauche que seul Gourcuff est capable de signer à travers tout l'hexagone. Le public apprécie ; une occasion de se réchauffer les mains car le mercure a choisi la position basse.

40. Faute de Castanier sur Kiaku mais le coup franc ne donne rien. Les 22 acteurs semblent attendre la pause.

35. Pour confirmer ce sentiment, il offre un caviar à Diawara qui se présente seul face à Lucas côté droit mais, alors que le gardien effectue une sortie approximative, l'attaquant de Rodez met une grosse patate (au-dessus) au lieu de déposer le ballon du plat du pied.

33. Semelle sur Belaud qui a du mal à se relever. Sa sortie serait un coup dur pour Rodez car l'ancien Lavallois réussit une belle prestation.

29. C'est incontestable. Le Rodez de ce soir n'a rien à avoir avec celui, apathique, de Niort vendredi dernier. Le retour de suspension de Cassan n'est pas étranger à ce changement d'attitude sur le terrain.

25. BUT pour Rodez ! Centre de Cassan et, alors qu'il armait sa tête, Diawara est bousculé en l'air par Bennaï. L'arbitre indique le point de penalty et c'est Lorthioir qui se charge d'éclairer le planchot.

23. Ballon perdu par Lisembart au milieu de terrain, les Parisiens lancent une offensive en triangle et Kiaku rentre en dribble dans la surface. Gace revient in extremis pour lui arracher le ballon. L'attaquant du PFC réclame le penalty.

16. Au four et au moulin, omniprésent sur le couloir gauche mais multipliant les appels côté gauche, Lorthioir dégaine une frappe terrible que Lucas doit pousser en corner. Sur celui-ci, la tête de Choplin est un peu courte. Rodez va mieux mais les attaquants de Paris FC sont de véritables poisins.

14. Le terrain est gras et interdit toute biscouette technique. Du coup, les deux formations optent plutôt pour un jeu long direct, en sautant le milieu de terrain.

8. Sur la relance, coup franc de Cassan sur la droite, la défense francilienne renvoie et Ursule prend sa chane du gauche des 30 mètres. Le ballon prend la direction de la lucarne, le public est déjà debout mais Lucas s'envole et claque le cuir en corner.

7. Fève de Choplin, centre de Yenga pour Tangeaoui complètement seul au point de penalty. L'avant-centre est tellement surpris qu'il manque l'immanquable !

6. Alors que les Parisiens jouent tous les coups à fond - Yenga est à deux doigts de faire honneur à son statut de meilleur buteur de National (10 buts) - , les Ruthénois sont un peu frigorifiés.

3. Corner de Macalou, Cassan rate son dégagement, Bennaï récupère, pivote et frappe la base du poteau. Ca part fort... pour le Paris FC. 

1. C'est parti à Paul-Lignon avec un changement de dernière seconde côté ruthénois puisque Lescure est resté sur le banc et Ismael Gace est titularisé avec Choplin en défense centrale.

 

19:04 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

jespere une vicoire et une belle svp sinon on dira adieu o national bonne chance

Écrit par : maxxim | 21/01/2009

gagné pour rester en national svp bne chance

Écrit par : jo | 21/01/2009

Ouffff, bravo pour ce but, mais comment gérer la suite maintenant ?
Attaquer ou défendre ?

Écrit par : Dan12 | 21/01/2009

Tenez le coup les gars, ces 3 points sont indispensables !

Écrit par : Dan12 | 21/01/2009

le déclic peut-etre, en tt cas il fallait savoir attendre. Qui sait, la suite sera peut-etre meilleure encore. Y croire tjrs y croire et la confiance des joueurs reviendra surtout en lisants ces 4 commentaires. On sait que ceux là sont des vrais supporters...

Écrit par : mirabeau | 21/01/2009

ah ca fé plaisir de voir un match gagné mai bon il y a encore beaucoup d effort a faire car le paris fc meritait mieu et po le penalty qui n y est pas.je soulmigne la tres bonne perf de fredy casta qui a peser lourd ds le match voila ce que jpe dire de ce que gé vu ce soir alé bonne chance le raf

Écrit par : maxxim | 21/01/2009

Slt, Je vous remercie pour ce renseignement et je vous souhaite une bonne continuation.

Écrit par : site paris sportif | 13/10/2010

C'était vraiment sympa ce match en direct ! A quand le prochain ? Merci encore pour votre site!

Écrit par : paris sportif | 09/12/2010

Les commentaires sont fermés.