Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/04/2009

RAF - BAYONNE

Retrouvez dès 20 heures le direct commenté de la rencontre Rodez - Bayonne comptant pour la 30e journée du championnat de National.

 

Les Equipes :

- Rodez : Sopalski - Ramond, Gace, Lescure, Badin - Ursule, Choplin, Cassan, Belaud - Alet, Pacios.

Remplaçants : Beuve - Lisembart, Castanier, Lorthioir, Diawara.

- Bayonne : Duhour - Degoul, Estrade, Roland, Flegeau - Lalanne, Boulay, Tassali, Lestage - Heckly, Seidou.

Remplaçants : Bernet - Laporte, Perali, Amieux, Escude.

Arbitre : Sandrik Biton.

Pelouse bonne.

RODEZ 0 - 1 BAYONNE

 

90+4. C'est fini à Paul Lignon. Deuxième défaite consécutive des Ruthénois.

90+3. Corner de la dernière chance pour Rodez... Héritant de la balle, Belaud ne cadre pas sa frappe.

90+2. Sopalski préserve encore le score dans un face à face gagné face à Lestage.

90. Sur un centre de Ramond, Pacios trop court, ne peut pas placer sa tête.

89. Sur un tacle jugé illicite par M. Biton, c'est au tour de Lorthioir d'écoper d'une sanction administrative.

87.  A trois minutes du terme, on voit mal comment les Ruthénois peuvent revenir au score en s'étant procurés si peu d'occasion de but.

85. Sopalski s'impose magistralement dans un face à face avec Escude.

83. L'homme en noir fait du zèle. Alors que Badin et Amieux viennent d'avoir une discussion un peu virile, M. Biton n'hésite pas et sort une nouvelle fois son carton jaune pour les deux joueurs.

79. Les techniciens opèrent à nouveau : Alain Pochat densifie un peu plus son milieu avec l'entrée de Perali à la place d'Heckly, alors que Franck Rizzetto fait sortir Ursule pour Castanier.

77. Amieux oblige Sopalski à sortir le grand jeu sur un coup franc de 25 mètres.

75. Frappe contrée de Pacios à l'entrée de la surface... sans danger.

74. Double changement : Lescure pour Diawara à Rodez et Seidou pour Amieux côté visiteur.

70. BUT pour BAYONNE. Sur un centre en retrait, Lalanne écrase sa frappe qui attérit dans les pieds du rentrant, Escudé, qui d'une talonnade,  fait entrer le cuir dans le but sang et or.

66. Alain Pochat procède à son premier changement : Escude remplace Boulay.

65. Lestage oblige Sopalski à se détendre.

63. Bien en place, la formation bayonnaise fait montre d'une réelle solidité défensive.

60. Les Basques font maintenant jeu égal avec Rodez. C'est pourtant pas pour cela que les occasions défilent. Bien au contraire...

58. Changement à Rodez : Lorthioir entre en lieu et place d'Alet.

55. Sur son côté gauche, Ramond obtient un corner, mal tiré par Cassan.

53. Très à cheval sur le règlement, l'homme en noir distribue un nouveau carton jaune à Seidou.

50. Le jeu reprend après 2-3 minutes d'arrêt car Sopalski, à la suite d'un choc avec un Bayonnais, est resté au sol.

46. C'est reparti à Paul Lignon. Les deux entraîneurs ont fait confiance aux 22 mêmes acteurs.

Aucune des deux formations n'est parvenue a prendre l'avantage au cours de ces premières 45 minutes. Si les co-équipiers de Grégory Ursule monopolisent le plus souvent la balle, Bayonne sait aussi se montrer dangereux.

45+2. C'est la pause à Paul Lignon sur le score nul et vierge de 0 à 0.

45+1. le bout du pied de Gace permet aux Rafistes de préserver le score sur une percée de Seidou.

44. La fin de mi-temps est bayonnaise. Mais l'arbitre sanctionne tout de même Flegeau, auteur d'un tirage de maillot

40. Alors que Gace, en voulant faire la passe à son gardien, adresse une balle parfaite pour Seidou, Lescure sauve in extremis les siens en stoppant le centre de Seidou pour Heckly qui se trouvait seul aux 6 mètres. Première grosse alerte pour les locaux.

37. Devant près de 2500 spectateurs, les hommes de Franck Rizzetto tentent beaucoup. Sur un enième coup franc de Cassan, Duhour est obligé de claquer la balle en corner.

34. Sur un nouveau corner, Duhour relache la balle dans les pieds des locaux qui ne parviennent pas à cadrer.

32. Alors qu'un joueur basque est à terre, l'arbitre sanctionne Alet par un jaune.

29. Degoul écope d'un carton jaune à la suite d'une grosse faute sur Pacios.

28. Sur le front gauche de l'attaque sang et or Pacios adresse un centre parfait dans la course d'Alet qui écrase trop sa tentative.

26. Corner pour Bayonne... Lescure dégage en catastrophe. Sur le second corner, Alet sort la balle de la tête.

23. Bien servi par Pacios, Cassan obtient un corner. Sur le coup de pied de coin, Duhour boxe difficilement le ballon.

20. Tassali se charge de frapper un coup franc situé à 25 mètres des buts. La balle n'inquiète pas Sopalski qui passe un début de partie bien tranquille.

17. Très bien inspiré, Alet passe le cuir a Ursule de façon acrobatique et le capitaine ruthénois lance Pacios dans la profondeur... Duhour dégage en touche.

15. Sur coup franc, Cassan adresse la balle directement dans les gants du portier visiteur.

13. Corner pour le Raf... Choplin, au second poteau, ne parvient pas a donner de la puissance à sa frappe qui se transforme donc en passe pour Duhour.

10. Toujours pas d'occasion franche pour l'une ou l'autre des deux équipes. Néanmoins, les promesses de jeu sont là.

7. Badin est stoppé de manière illicite par Tassali le long de la ligne de touche. Le coup franc bien brossé de Cassan ne trompe pas Duhour.

5. Belaud ouvre de loin sur Cassan dont le centre est un peu court pour trouver Pacios.

3. Coup franc pour les Ruthénois à 35 mètres des buts adverses... Duhour récupère la balle.

1. Bayonne donne le coup d'envoi de la rencontre.

21:53 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : raf;bayonne

Commentaires

Allez les petits !!!!! faites vous plaisir !!!!!!
Surtout un but de plus que l'Adversaire et çà fait 3 points a la fin de la rencontre.
Ce qui nous assurerait un pe plus vers le maintien en National la saison prochaine.

Bon match à tous.

Écrit par : LACOMBE | 04/04/2009

Allez le RAF ! 3 points à prendre ce soir contre Bayonne ! mais il faudra peut-être sortir les baïonnettes en seconde mi-temps...

Écrit par : Dan12 | 04/04/2009

Felicitations à Sop et à Madame pour la naissance de la petite Nell...

Écrit par : mirabeau | 04/04/2009

D'ailleurs une victoire pour feter sonarrivée serait la bienvenue... Allez le Raf...

Écrit par : mirabeau | 04/04/2009

La fatigue est toujours là apparemment. Il y a des remplaçants bon diouuuuuu...

Écrit par : mirabeau | 04/04/2009

Ouf ! Lortihoir est rentré sur le terrain, bonne nouvelle !

Écrit par : Dan12 | 04/04/2009

Les Basques se contenteront du nul c'est certain,... vont bientôt "claver" la maison

Écrit par : Dan12 | 04/04/2009

m***** !!!!!
0-1 ='(

Écrit par : loic12 | 04/04/2009

But pour Bayonne ??... La plus mauvaise attaque du National ! Nooonnn je fais un cauchemar làààà ?

Écrit par : Dan12 | 04/04/2009

Y-a encore des joueurs frais, et on s'en passe! J'ai l'impression de me retrouver 2 mois e
en arrière.

Écrit par : mirabeau | 04/04/2009

Qu'ils perdent chez EssG c'etait compréhensible et sans gravité, mais perdre contre Bayonne à la maison celà relève non pas de la fatigue mais du coma... !

Écrit par : Dan12 | 04/04/2009

Bravo à Sopal qui évite la dérouillée et ...l'humiliation ..

Écrit par : Dan12 | 04/04/2009

Décidemment il doit y avoir des gens qui s'endorment assez facilement sur leurs lauriers.
Staff comme joueurs... Ce club dont certains entrevoyaient hutopiquement une montée
en L2 voir une 4ème place, n'est pas encore SAUVE, loin s'en faut. Ne pas arriver à battre
des équipes de bas de tableau est presque de la faute professionnelle! C'est sur ce genre
de match qu'il faut assurer, museler derrière et attendre l'adversaire surtout s'il y a excès
de fatigue générale ( compréhensible), au lieu de cela on y va la fleur au fusil... C'est tout
simplement frustrant pour les supporters. Jouer le nul, même à domicile, ça fait partie du
coatching.

Écrit par : mirabeau | 04/04/2009

ptin jété o match o collinet et vu de la haut on a été mové avec aucune occasion ca sent la crise a rodez ailailail

Écrit par : maxxim | 04/04/2009

éh bé, c'est pas encore la Ligue2... Il ne faudrait pas maintenant qu"à la place des victoires ce ne soit pas les défaites qui s'enchainent, et gare au maintient...

Écrit par : Alanic | 04/04/2009

Comment perdre à domicile alors qu'une victoire est impérative pour assurer le maintien :
A mon avis c'est bâtir une équipe frileuse avec un seul attaquant - c'est vraiment dommage je crois encore au maintien, le plus tot sera le mieux, pour penser à l'avenir - essayez de récupérer physiquement puisque vous avez paru émoussés et rassurez vos supporters le plus rapidement possible.

Écrit par : george de la jungle | 04/04/2009

Il faut quand même être compréhensifs et rester modérés dans nos jugements (c'est trop facile) car le RAF nous à fait vivre des moments que l'on n'est pas près d'oublier.
Mais ce soir c'est la frustration avec un grand F et c'est très dur pour les supporters.
Il faut se ressaisir le plus tôt possible le RAF, pour ne pas perdre la crédibilité acquise par rapport aux concurrents du National. Engrangez au plus tôt les 5 points "bonheur", on y croit tous !

Écrit par : Dan12 | 04/04/2009

Le RAF n'a pas eu une seule occasion de but, BAYONNE à la 3ème meilleure défense, par contre la dernière attaque avec 15 buts !!!! mais cela a suffit, devant une équipe complètement émoussée.

Il faut que RODEZ fasse un résultat, samedi, à CHERBOURG. Il ne faut pas compter à engranger des points durant les 3 autres déplacements.(ISTRES,ARLES,PARIS FC).

Côté réception, CANNES, BEAUVAIS, GUEUGNON, cela sera très dur. Reste SETE ????

J'espère me tromper... mais à force de tirer, toujours sur la corde, elle risque de se rompre.

Écrit par : Jean-Paul | 04/04/2009

Les commentaires sont fermés.