Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/09/2009

Reims - Rodez en direct

Bienvenue au stade Auguste-Delaune à Reims pour suivre la rencontre comptant pour la 6e journée du championnat National entre Reims et Rodez.

REIMS 3 - RODEZ 0

REIMS : Ferrand - Tacalfred, Deaux, Barbier (cap.), Fontaine - Gragnic, Guégan, Gamiette - Gamboa, Fauré, Régnier.

- remplaçants : Thiam, Fortes, N'Diaye, Ielsch, Martin.

RODEZ : Vallaurio - Tritz, Saunier, Massot, Ramond - Ursule (cap.), Castanier , Jérémy Choplin - Cassan, Romain Choplin - Pacios.

- remplaçants : Beuve, Laneau, Evandro, Dieye, Bouscarrat.

Arbitre : David Mezouar assisté de Julien Pacelli et Pascal Poupeau. 

LE DIRECT

C'est fini au stade Auguste-Delaune avec cette large victoire du Stade de Reims 3-0. Le Raf n'a jamais paru être en mesure de rivaliser avec un prétendant à l'accession. Les débuts de Manuel Vallaurio, le gardien du Raf, n'ont pas été couronnés de succès.

88e BUUUUT pour Reims. Une nouvelle fois, Gamboa se retrouve seul à l'entrée de la surface. Servi sur un plateau par Fauré, l'attaquant rémois a tout le temps d'ajuster le cadre d'un frappe du gauche magistrale. Et de 3 - 0 pour Reims qui donne une leçon à des Aveyronnais totalement hors sujet !!!

84e Avertissement à Thiam (Reims).

82e Rodez est au bord de la rupture. Fauré bute une nouvelle fois sur la défense ruthénoise, sur Saunier puis Vallaurio. Il est temps que l'arbitre siffle la fin.

81e Fauré puis Deaux sont tout près d'aggraver la marque mais le premier dévisse et le second n'attrape pas le cadre.

80e Ballon perdu par le Raf au milieu de terrain. L'action rebondit côté gauche avec Gambao qui tente une frappe à ras de terre. Il ne trouve pas le cadre mais Rodez a encore tremblé.

78e Fortes remplace Régnier (Reims).

Il reste un petit quart d'heure et le Raf ne trouve toujours pas la solution.

77e Avertissement pour Ursule (Rodez).

74e Le coup franc de Cassan ne donne rien. On se demande d'ailleurs comment les Ruthénois vont-ils pouvoir tirer de ce mauvais pas.

71e Thiam remplace Barbier (Reims), qui sort sur une civière après un choc avec un attaquant ruthénois.

70e Centre de Régnier pour Gragnic, qui frappe au-dessus.

6481 spectateurs assistent à cette rencontre dominée par Reims.

68e Evandro remplace Romain Choplin (Rodez).

Veuillez nous excuser de cette interruption, conséquence d'un problème technique. Il ne s'est pas passé grand-chose pendant ces 20 minutes de coupure si ce n'est cinq événements : Dieye a remplacé Jérémy Choplin (46e), Bouscarrat a remplacé Pacios (61e), Gragnic et Guégan ont récolté un avertissement (58e et 65e), tandis qu'un coup franc de Cassan a été stoppé en deux temps par Ferrand.

Comme on pouvait s'y attendre, Dieye est à l'échauffement et devrait débuter la seconde période.

C'est la mi-temps. Reims mène logiquement 2-0 face à des Ruthénois qui manquent cruellement de poids au niveau offensif. Bouscarrat, Dieye ou Evandro vont-ils être appelés pour donner un coup de sang frais au Raf ?

43e Il reste deux minutes dans le temps réglementaire de cette première mi-temps et Reims pousse encore. Il faut un retour de nulle part de Castanier pour enlever le ballon que convoitait Gamboa, encore esseulé devant le but de Vallaurio. Décidément, la défense aveyronnaise connaît quelques difficultés.

40e Après un bon travail dos au but, Castanier peut armer sa frappe. Il faut une parade décisive de Ferrand pour écarter le danger... et un gros tacle deBarbier devant Pacios pour préserver le score.

38e Les protégés de Marc Collat jouent de plus en plus libérés et proposent un jeu technique agréable à suivre. Privés de ballons, les Ruthénois doivent courir et courir encore.

35e Superbe mouvement Cassan-Romain Choplin-Pacios. Ce dernier manque sa reprise malgré une position intéressante devant le but adverse.

33e BUT pour Reims. A la suite d'un corner en faveur des Ruthénois, Gragnic mène la contre attaque. Le milieu rémois s'infiltre sur le côité gauche de la surface ruthénoise et centre. Une tentative de passe, détournée dans son propre but pour Tritz, revenu défendre. Les affaires se compliquent singulièrement pour Rodez. Reims 1 - Rodez 0

Avec simplement trois joueurs à vocation offensive, difficile pour le Raf de se montrer dangereux et de tenter de revenir au score. Dieye, Evandro et Bouscarrat trépignent d'impatience sur le banc.

Ce n'est décidément pas la soirée de Jérémy Choplin, qui reçoit pour la troisième fois de la soirée, le ballon en plein visage.

26e Bon coup franc pour Rodez à 25 mètres. La combinaison Cassan-Jérémy Choplin est un "fiasco".

L'intensité a baissé d'un cran. Reims peut-il pourtant se contenter de ce résultat étriqué ?

22e Gamiette, milieu de terrain rémois, vient d'annihiler deux possibilités de contres, en expédiant deux passes de maçon à ses attaquants. Il y avait pourtant surnombre et forcément mieux à faire.

19e Les Aveyronnais sortent un peu la tête de l'eau, sans pour autant se montrer dangereux. Ils touchent davantage de ballons. C'est un bon début...

17e Coup franc pour le Raf à 30 mètres. La passe de Cassan ne trouve pas preneur.

16e Cassan prend sa chance de loin, sans réussite, et sans grande conviction.

14e Pourtant isolé sur le côté gauche de la surface ruthénoise, Gamboa dévisse et expédie le ballon dans les tribunes.

Jérémy Choplin revient sur le terrain, arborant un superbe bandage autour de la tête. Flanqué de son numéro 8, il ressemble à un troisième ligne centre de rugby.

Après le but, contesté par les Ruthénois, Jérémy Choplin doit sortir du terrain, l'arcade explosée. Le médecin tente d'arrêter le sang sur le bord de touche. Rodez joue à dix... et est mené 1-0.

8e BUT pour Reims. A la retombée du corner frappé par Gamboa, Fontaine, étrangement seul aux 6 mètres, ouvre la marque de la tête. Reims 1 - Rodez 0

8e Lointaine tentative de Guégan, détournée en corner par le talon de Grégory Ursule.

Les conditions de jeu sont parfaites avec une pelouse superbe, un temps légèrement frais et un éclairage parfait.

Les Rémois sont incisifs dans ces premières minutes. Il va falloir tenir côté ruthénois, laisser passer l'orage en somme.

4e. Centre de Gamboa qui oblige Vallaurio à dégager du poing. 

2e. Premier tir de la partie, signé Gragnic, trop peu appuyé pour inquiéter Vallaurio. 

Rodez va jouer avec trois milieux récupérateurs, à savoir Castanier, Choplin et Ursule, légèrement décroché.

Le coup d'envoi a été donné par Reims.

Tandis que les Kops rémois sont installés derrière chaque but, la tribune des supporters visiteurs est occupée par deux Ruthénois.

Les Ruthénois vont jouer dans une inhabituelle tenue bleue et jaune. Les couleurs sang et or étaient trop proches de celles de l'équipe du stade de Reims, qui arbore un maillot blanc et rouge.

Bienvenue dans le magnifique stade Auguste-Delaune. A une heure et quart du coup d'envoi, Reims est douché par une énorme averse. A peine terminé cette phrase, que le soleil est revenu. Pour combien de temps ? La météo est  particulièrement capricieuse aujourd'hui dans la capitale champenoise.

Selon le quotidien local phare, Reims devrait présenter le onze de départ suivant : Ferrand - Tacalfred, Deaux, Barbier, Fontaine - Gamiette, Guégan, Gragnic - Fauré - Régnier et Gamboa.

Le Villefranchois Sylvain N'Diaye, passé par Rodez et Marseille notamment, ne figurerait pas dans l'équipe de départ. En revanche, l'ancien Toulousain Cédric Fauré, chouchou du public rémois, est bien présent.

C'est bien Manuel Vallaurio qui gardera les buts ruthénois ce soir, en raison d'une blessure de l'habituel titulaire du poste Anthony Beuve. L'équipe ruthénoise devrait donc ressembler à celle-ci : Vallaurio - Tritz, Saunier, Massot, Ramond - Ursule, Jérémy Choplin, Castanier, Romain Choplin, Cassan - Pacios.

Les Ruthénois ont débuté l'échauffement. Outre Beuve, figurent parmi les remplaçants Dieye, Laneau, Bouscarrat et Evandro.

21:56 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (19)

Commentaires

au moins visons le nul pour ne pas tro perdre de pt par rapport a nos concurent devant nous!!!!

Écrit par : maxxim | 04/09/2009

vous êtes dans un temple prestigieux du football Français , voir Reims tombait aussi bas
c'est vraiment malheureux de voir celà. Mais ce soir c'est une rencontre nationale , nos
Ruthénois sont capables de faire quelque chose , surtout il y a un Ruthénois à Reims il est
connu , il a fait ses classes avec les jeunes et il a percé en équipe première c'est Sylvain
N'Daye , on peut gagner , mais je vois nul

Écrit par : darras Jean claude | 04/09/2009

C'est bien pour Vallaurio de débuter à l'extérieur en l'absence de toute pression du public de Paul Lignon.

Écrit par : george de la jungle | 04/09/2009

Rizzetto a un jeu trop défensif. Le football a un seul attaquant je trouve ca ridicule. On a rien a perdre la bas donc jouons a fond. Deux attabquants d'entrée surtout avec des joueurs comme Dieye et bouscarrat. Ridicule ce coaching.... Cherchez pas plus loin pourquoi on y arrive pas a l'extérieur.

Écrit par : Tounsy | 04/09/2009

Jolie commentaire george tu gère.

Écrit par : michel de la jungle | 04/09/2009

Mon cousin Michel de la jungle developpe davantage ton commentaire -
Je suis d'accord avec Tounsy, pourquoi jouer défensif en cherchant le nul , pour donner la chance aux attaquants adverses ? j'attends la réaction de Franck en 2éme mi-temps !!!

Écrit par : george de la jungle | 04/09/2009

Parfaitement, ne pas jouer l'attaque à l'extérieur est une bévue, tenter de défendre béton "à l'Italienne années 70" est pire ! (surtout quand la défense ne donne pas tous les gages de sécurité ). Quand l'entraineur comprendra que le jeu de foot-ball consiste à marquer des buts alors le RAF aura des chances de bien figurer dans la national.

Écrit par : Dan12 | 04/09/2009

J'aimerais savoir pourquoi personne dans les analyses d'apres match a l'extérieur vous ne dites pas clairement les choses. A savoir que le coaching de rizzetto est incohérent. Nous possédons 4 bons attaquants et il se permet d'en titulariser qu'un seul. Nous n'avons rien a perdre à l'extérieur, qui plus est à Reims. Putain mais jouons offensif avec deux attanquants et non pas comme depuis 3 ans, avec 3 milieu def et tous groupé derrière.
Son coaching est perdant depuis 3 ans à l'extérieur. Pas une seule fois il a changé de tactique. Pas une seule fois vous l'avez mentionné dans vos analyses d'après match.


Meme Plabennec joue plus offensif à l'extérieur que nous.

Le plus dur à comprendre, c'est la titularisation de Pacios seul devant. Si on doit jouer le contre avec un seul attaquant, autant mettre l'attaquant le plus rapide devant donc Dieye.

Franchement je comprends pas. Esperons des changement a la mi temps et surtout du jeu OFFENSIF

Écrit par : tounsy | 04/09/2009

50éme Dieye remplace Romain Choplin

Écrit par : george de la jungle | 04/09/2009

je m'en doutais que l'on allait vers une défaite , c'est normal vu les dernières recontres
médiocres de l'équipe , je ne suis pas étonné , l'entraîneur faudra qu'il change sa façon de
jouer ou ça on va à la castatrophe , il faut qu'il reprenne le beau jeu fait devant le PSG en
coupe de france

Écrit par : darras jean claude | 04/09/2009

c'est quand qu'on se met à jouer à l'extérieur
faut péter un coup
ca va mieux après

Écrit par : nicolas | 04/09/2009

je comprends vraiment pas ces compositions d'équipes à l'extérieur, on se déplace pour ne pas prendre de but et au final c'est la valise. Pourquoi ne joue t'on pas avec le même schéma qu'à la maison. Y à qu'à voir le banc de touche, c'est des habitués du terrain de paul lignon. J'ai bien peur que l'on reparte sur une saison catastrophe à l'extérieur. j'aimerais tant retrouver le rodez joueur à domicile en déplacement........

Écrit par : nicolas | 04/09/2009

Si on regarde bien, même à domicile le jeu proposé est très frileux et nos deux dernières victoires sont presque inespérées...La faute c'est évident 1) à une tactique très prudente de Rizzetto, tant à domicile ( hormis quelques périodes) que à l'extérieur, et 2) le manque ( je me répète) d' un vrai technicien meneur de jeu en milieu de terrain. Si Cassan n'est pas là, je me demande qui pourra alimenter les attaquants car ce n'est pas la spécialité des autres milieux du RAF ?

Écrit par : team | 05/09/2009

Rizzetto a été un très bon joueur,mais il n'est pas un bon entraineur ! il faut le dire. Des compositions d'équipes complétement incohérentes, des coachings surprenants et une absence totale de directives et de motivation du bord de la touche. Un actionnaire majoritaire quasiment absent et dont le but principal et de faire travailler sa prope entreprise d'evenementiels et qui préfére payer assez largement un directeur administratif plutôt que des bons joueurs. Comment est utilisé l'argent de la coupe 280000€ net .Oui , il a été acheté du matériel pour 50000€, mais le reste ? Ou est le temps d'un président desinteréssé , Joel Pilon et d'autres, dont l'amour du foot et de la ville etaient les principales motivations. Ne révons pas ce n'est pas dans ces conditions que l'on montera en ligue 2, nous nous battrons pour ne pas descendre, chaque année. Le public se lassera et le foot à Rodez retombera dans les bas fonds qu'il a connu il y a peu de temps.

Écrit par : tom | 05/09/2009

Il y en a qui disent tout haut ce que d'autres pensent en silence !!!
Un petit conseil à l'intention de l'entraineur " La meilleure défense c'est l'attaque"

Écrit par : george de la jungle | 05/09/2009

Ca y va bon train les critique sur le coaching lorsque l'on joue a l'extérieur et que l'on est pas au match.Par contre lorsque l'on gagne en produisant un jeu plus que médiocre comme lors des deux dernier match a domoicile,on dit rein!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Celà veux dire que l'on fait une analyse quand fonction des résultats et celà est bien dommage

Messieurs faite une candidature auprès du RAF pour devenir l'entraineur puisque vous avez l'air d'avoir la science infuse Messieur .Sait-on jamais vous aurez peut-etre la chance de vous ridiculiser dans le cas au le club voudrais de séparer de Franck.

Comment peux t'on analyser un match lorsque l'on est pas au stade??????

Écrit par : Calou 12 | 05/09/2009

en réponse à calou, ce n'est pas en ne disant pas ce qui ne va pas que l'on aidera le RAF. Je suis Rodez assidument depuis de longues bonnes ou ( très ) mauvaises années. je suis heureux que le RAF joue à ce niveau et espère qu'il se maintiendra au moins à ce niveau. Lu sur le site de Reims : Reims n'a pas eu à puiser dans ses réserves...Amiens sera beaucoup plus costaud que Rodez...Rodez ne nous a pas inquiété...

Écrit par : team | 06/09/2009

Calou 12 pas besoin d'être présent à Reims pour constater que Franck avait composé une équipe ultra défensive puisque les attaquants étaient tous le sur le banc.Et que dire de la composition de l'équipe en premiére mi-temps contre Plabennec ???
Je te remercie de ta proposition d'emploi en qualité d'entraineur du RAF j'ai passé la limite d'âge pour l'inscription au pole emploi.
J'espére qu'il saura tirer les enseignements pour Beauvais et Luzenac.

Écrit par : george de la jungle | 06/09/2009

Un coaching qui n'emporte pas l'adhésion...des joueurs qui n'ont pas l'esprit de clocher...c'est-à-dire le contraire de Luzenac !

Quel bel exemple que celui donné par cette équipe ariégoise !

Un jeu offensif, des joueurs agressifs et l'amour de son clocher !!

Quant au RAF, je crains fort que cette saison se limite à une lutte pour ne pas descendre en CFA.

Il est indispensable de battre Beauvais sans quoi ce sera déjà la crise.

Écrit par : BTL | 06/09/2009

Les commentaires sont fermés.