Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2009

Rodez - Amiens en direct (dès 19 heures)

Ce soir, Rodez affronte Amiens au stade Paul-Lignon à l'occasion de la 16e journée de National.

Les équipes

- Rodez : Beuve - Tritz, Saunier, Massot, Faviana - Castanier (c.), Jérémy Choplin, Cassan, Romain Choplin - Pacios, Dieye.

- remplaçants : Chazottes - Ramond, Ursule, Alet, Bouscarrat.

- Amiens : Bonnefoi - Allegro, Haaby (c.), Viator, Boche - Hamed, Lopez Peralta, Meliani, Mangione - Kossoko, Andriatsima.

- remplaçants : Delecroix - Dobelle, Camerling, Steppe, De Perseval.

Arbitre : M. Butault.

Le direct : RODEZ : 1 - 2 AMIENS

 

Nouvelle déception pour les Aveyronnais qui enregistrent ce soir leur troisième défaite à domicile de la saison.

90+4.  L'arbitre siffle la fin du match.

90+3. Corner pour Rodez...Sans danger.

90+1. But pour Rodez.Alet réduit la marque de la tête à la suite du corner.

90. Corner en faveur des Rouergats...

89. Dieye récupère la balle dans la surface, mais ne cadre pas sa frappe.

87. Kossoko laisse sa place à Steppe à Amiens.

86. Amiens obtient un nouveau corner... directement en six mètres.

82. Alet mange la feuille!!! Seul face à Bonnefoi, il tarde à frapper et se fait prend le cuir.

80. A son tour, Castanier écope d'un avertissement administratif.

79. Castanier est trop juste devant le but de Bonnefoi sur un centre tendu de Pacios.

77. Hamed, bien seul à 20 mètres, prend sa chance sans controle... Beuve sort une belle parade.  Sur le corner, le ballon est sauvé sur la ligne de but. Rodez coule...

76. Certains spectateurs  commencent à quitter le stade.

74. J. Choplin sort alors qu'Ursule fait son entrée.

61. Camerling remplace Mangione à Amiens.

58. Double changement à Rodez : Franck Rizzetto choisit de faire entrer Alet et Bouscarrat à la place de Cassan et Romain Choplin.

57. Romain Choplin se fait sanctionner.

54. Sans être monstrueux, Amiens ne recule pas et ne laisse aucune chance à Rodez. Une formation ruthénoise qui n'arrive toujours pas à construire.

51. Il ne se passe pas grand chose sur le terrain, ni en tribune du reste.

48. Coup franc de Cassan... Sans danger.

46. C'est reparti.

Les coéquipiers de Freddy Castanier rentrent aux vestiaires la tête basse. Accusant un déficit de deux buts, ils n'ont pas réussi à se montrer réellement dangereux. Il leur faudra revenir sur la pelouse avec d'autres intentions, s'ils veulent vraiment revenir dans le match.

45+1. M. Butault siffle la pause.

45. J. Choplin  écope à son tour un carton jaune.

44. Rien ne va plus du côté des Ruthénois.

41. BUT pour Amiens.Sur une très bonne ouverture dans le dos de la défense locale, Lopez Peralta lance Kossoko qui s'en va battre Beuve sans aucun problème.

38. Dieye est tout près d'égaliser!!! Sur un centre de Pacios au premier poteau, il coupe la trajectoire du ballon de la tête... Le cuir flirte avec la transversale.

37. Suite à un coup franc de Cassan, Castanier tente sa chance dans l'angle gauche de la surface, mais sa reprise passe à coté.

33. Le jeu proposé par les 22 acteurs n'est pas très alléchant. Les 2200 spectateurs ne sont pas gâtés.

29. Tritz, plus maladroit que méchant, est coupable d'une faute sur Andriatsima. L'homme en noir sort la biscotte.

28. Après une petite demi-heure de jeu, malgré le but amiénois, aucune des deux équipes ne prend véritablement l'avantage sur l'autre dans le jeu.

27. Le capitaine Haaby est sanctionné d'un jaune par l'arbitre à la suite d'une grosse faute au milieu du terrain.

25. Kossoko stoppe Pacios irrégulièrement à 20 mètres des buts... Le coup franc de Cassan est facilement capté par Bonnefoi.

22. Kossoko prend sa chance de loin... Au dessus.

20. J. Choplin déboule sur le côté gauche, mais son centre passe derrière le but.

16. Mangione file au but et se présente devant Beuve avec Tritz sur le dos... Le portier sang et or s'arrache et prend finalement possession du cuir en deux temps.

13. Les Aveyronnais ne baissent pas la tête malgré le but des Amiénois. Ils monopolisent même la balle.

12. Castanier loupe l'immanquable au premier poteau sur un centre de Pacios. C'est chaud !!!

10. Meliani écope d'un carton jaune après une faute sur Romain Choplin à 40 mètres des buts. Le coup franc ne donne rien.

8. Les Picards n'avaient pas marqué depuis le 2 octobre.

6. But pour Amiens.Sur un centre d'Allegro, la défense sang et or repousse mal la balle. Lopez Peralta hérite du cuir et crucifie Beuve à 10 mètres.

2. Sur l'action, William Massot reste au sol et doit sortir sur civière. Les Ruthénois jouent à 10.

2. Lopez Peralta alerte déjà Beuve qui capte le cuir sans souci.

1. Le public ne s'est pas déplacé en nombre ce soir.

1. Amiens donne le coup d'envoi.

Les joueurs sont dans le couloir... La rencontre va débuter dans quelques secondes.

Le coach aveyronnais, Franck Rizzetto a d'ailleurs choisi de faire confiance aux onze mêmes joueurs pour débuter la partie.

Après un succès samedi dernier face à Moulins, les Ruthénois veulent enchaîner par une deuxième victoire de rang à domicile.

20:49 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (17)

Commentaires

on espère une nouvelle victoire , mais les picards vont se battre becs et ongles pour ne
pas perdre , s'il perd , c'est la crise chez eux , pour nous il faudra sur chaque ballon pour
gagner , c'est dommage qu'il a mis dans la2 Evandro , on prête un joueur pour qu'il joue
mais Franck n'a pas la grande lignée des entraîneurs

Écrit par : darras jean claude | 13/11/2009

Catastrophe quand tu ns tient !!!

Écrit par : zera | 13/11/2009

Allez le RAF ! ( hum.. 6eme minute c'est déjà mal barré...)

Écrit par : Dan12 | 13/11/2009

Et Massot ? ils jouent toujours à 10 ?

Écrit par : Dan12 | 13/11/2009

mr darras avec tout le respect que j ai pour vous vous devriez faire entraineur je suis meme etonné de ne pas voir votre nom qui accompagne les compositions d'equipes de l1,l2 et national jusqua maintenant evandro na pas impressionne grand monde il a fait un match et ct en amical contre montpellier depuis je dirai qu'il est rentré dans la ligné d'un dupuis qui lui aussi ete prete

Écrit par : guy1212 | 13/11/2009

vive rodez! vive le cfa. va t on prendre la decision de virer rizetto.

Écrit par : roro | 13/11/2009

Avec ce que couterait un licenciement de Rizzetto, on ferait mieux de prospecter pour une ou 2 recrues , si les finances le permettent il y a encore de bons joueurs au chômage .

Écrit par : TOC | 13/11/2009

La meilleure prospection et d'inviter Franck¨, Plet et POM a sssister au match de la 2.Il y a peut être de talents à découvrir.

Écrit par : george de la jungle | 14/11/2009

C'est aussi vrai georges, des joueurs de la 2 pourraient intégrer l' effectif de la une, enfin j'espère que certains joueur vont se révéler car on aurait besoin, surtout dans l'entre jeu , de voir enfin une équipe conquérante au moins à domicile . Si possible trouver également un VRAI tireur de coup francs, comme l'était Lorthioir l' année dernière, cette année c'est toujours le même joueur qui les tirent alors qu' il n'en réussi aucun .

Écrit par : team | 14/11/2009

ALLEZ LE RAF! j'espère qu'il vont gagné à Bayonne

Écrit par : AXEL | 14/11/2009

A tous ceux qui veulent virer Rizeett,une question:Vous étiez ou le 4 mars dernier?

Écrit par : Pierre marty | 14/11/2009

il serait peut Ëtre temps d' oublier le 4 mars, certains joueurs ont peut être pris la grosse tronche depuis et ils sont loin du niveau qu'ils avaient ce 4 mars . Quand à notre entraineur, il fait a fait un coup ce jour là car déjà on critiquait sa tactique à p Lignon à cette époque .

Écrit par : toc | 14/11/2009

Vous étiez où les 2 premiéres saisons quand l'équipe avait du mal à se maintenir en National ?

Le championnat est plus important que 1 match de Coupe de France.

Écrit par : national | 15/11/2009

Pas d'âme, pas de solidarité, pas de complicité, pas de tactique, très faible techniquement, pas d'envie, et je vais m'arrêter là pour ne pas être plus sévère.
C'est ainsi que je qualifie le RAF vu contre Moulins et bien que pensant au début de saison que nous nous maintiendrions sans problème, je nous vois tout droit tomber en CFA, ce qui serait peut-être salvateur pour certains égos surdimensionnés.
Seul 2 joueurs m'ont fait plaisir vendredi soir: Pacios qui a fait son match comme d'habitude et Massot qui a essayé d'être un leader, de sonner la révolte mais personne pour le suivre.

Très très déçu après ce pitoyable spectacle et encore plus déçu du but du RAF qui aurait mérité de prendre plus lourd encore!!!!!!! A quoi cela sert-il de "pousser" dans les arrêts de jeu alors que pendant 90mn ce fut le néant!!!!!!!!!!

Y aura-t-til une réaction???????
Cet effectif (et j'y englobe les dirigeants) est-il capable de réagir???????

Où est passé l'équipe que nous avons vu en Aout contre Cannes???????

Écrit par : ecirtap12 | 15/11/2009

Le RAF a un douzième homme sur le terrain avec son public et ses supporters, tout l'hexagone le sait, seulement certains joueurs n'en sont pas conscients, et c'est bien dommage pour l'avenir du RAF. Je ne me souviens pas avoir vu des supporters quitter le stade avant la fin du match, c'est bien la première fois, et ce n'est vraiment pas bon signe...
Va falloir mouiller le maillot les gars !

Écrit par : Dan12 | 16/11/2009

ça part en sucette !

Écrit par : GILLES | 16/11/2009

il fau recruter au mercato au moins 3 joueur un finisseur(l annee dernier lortioir) un defenseur(l annee derniere gace) et 1 milieu. mais pourquoi il ne fai pa jouer evandro il a fait un super match en reserve ramond aussi il ferait du bien a l equipe en defense bref tou et a revoir avec ou sans rizeto

Écrit par : gg | 18/11/2009

Les commentaires sont fermés.