Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/03/2010

Rodez - Gueugnon (National, 30e journée)

Bonjour et bienvenue au stade Paul-Lignon, pour suivre en direct la rencontre Rodez-Gueugnon. Coup d'envoi à 19 heures.

Equipes :

- RODEZ : Beuve - Tritz, Saunier, Massot, Faviana - Ursule (cap.), Castanier, Vignes, Cassan - Moura-Komenan, Dieye.

Remplaçants : Vallaurio (gardien), Ramond, Jérémy Choplin, Alet, Pacios.

Entraîneur : F. Rizzetto.

- GUEUGNON : Perraud - Mendy, Avinel, David Vairelles, Coronas - Beynié, N'Da - Prévitali, Blanc, Kerkar - Tony Vairelles (cap.).

Remplaçants : Renaud (gardien), Mercier, Lecacheur, Giovan Vairelles, Ribeiro.

Entraîneur : R. Le Lamer.

Arbitres : M. Billong, assisté de MM. Bompard et Gerbaud.

 

LE DIRECT

RODEZ - GUEUGNON : 1-1

 

Mauvaise opération pour les Ruthénois, contraints à partager les points face à Gueugnon, alors que les hommes de Rizzetto se sont montrés les plus dangereux. De mauvais augure pour les Rafistes, au vu de leur calendrier dantesque.

90+4. C'est la fin du match.

90+3. Lecacheur prend la place de Prévitali à Gueugnon.

90+1. Coup-franc de Massot à 18 mètres des buts, qui échoue dans le mur.

90. Décalé par Alet, Choplin tente sa chance à 25 mètres des buts, mais ne cadre pas.

89. Troisième et dernier changement pour le Raf : Jérémy Choplin entre en lieu et place de Moura-Komenan.

88. Tentative lointaine de Kerkar, sans danger pour Beuve.

86. Les Ruthénois procédent au siège de la surface des Forgerons. Sans réussite pour l'instant.

84. Centre de Cassan pour la tête croisée d'Alet, qui passe de peu à côté.

81. Coup-franc rapidemment joué par Cassan pour Pacios. Son tir n'est pas cadré.

80. Les sang et or ont la possession du ballon en cette fin de rencontre, et semblent rester à la merci d'un contre gueugnonnais.

77. Malgré les changements offensifs de Rizzetto, les Ruthénois ont du mal à s'approcher du but des Forgerons.

75. Tête de Kerkar à la réception d'un coup-franc de Coronas, arrêtée sans difficulte par Beuve.

74. Coup-franc de Moura-Komenan côté gauche qui met le ballon dans la surface bourguignonne, mais Massot est signalé hors-jeu.

72. Avec ce changement offensif, Rizzetto montre que les Ruthénbois ne souhaitent pas se contenter du nul ce soir. Pas étonnant au vu du calendrier qui attend les Aveyronnais d'ici à la fin de saison.

71. Deuxième changfement pour Rodez : Ursule laisse sa place à Alet.

68. Ursule récupère le ballon dans la surface, et sert Miguel Pacios. L'avant-centre sang et or se présente face à Ferraud, mais le bon retour d'Avinel l'empêche de tirer.

65. Les esprits s'échauffent entre Beynié et Moura-Komenan. Le milieu bourguignon écope d'un avertissement.

63. Carton jaune pour Mendy pour avoir protesté au près de l'arbitre.

59. Le corner de Cassan ne donne rien.

58. Coup-franc tiré par Massot à 25 mètres des buts de Perraud. Le portier bourguignons se détend pour mettre le ballon en corner.

57. Premier changement pour Rodez, Pacios remplace Dieye.

56. Nouveau corner pour Rodez, sans danger pour les Forgerons.

55. A la suite d'un cafouillage dan la surface gueugnonnaise, Dieye hérite du ballon à 20 mètres des buts de Perraud, qui détourne admirablement le ballon en corner. Le coup de pied de coin ne donne rien.

53. BUT pour Gueugnon ! Tony Vairelles transforme le coup de pied de réparation en prennant Beuve à contre-pied.

52. Penalty pour Gueugnon, pour une faute de Castanier sur Kerkar.

51. Centre Vignes côté droit, repoussait par un Gueugnonnais. Dieye hérite du ballon à 20 mètres des buts, son tir est contré.

50. La pluie tombe intensément depuis la reprise.

48. Petite chambrée ce soir à Paul-Lignon : seulement 1000 spectateurs ont pris place dans l'enceinte ruthénoise, dont quelques Gueugnonnais qui ont fait le déplacement.

46. René Le Lamer a profité de la reprise pour effectuer son premier changement. Giovan Vairelles prend la place de Blanc.

46. Coup d'envoi de la seconde période donné par Gueugnon.

Dominateurs et plus dangereux que les Bourguignons, les Ruthénois mennent logiquement à la pause, grâce au but de Cassan et à l'activité de Vignes et de Moura-Komenan, qui posent des problèmes à la fébrile défense guegnonnaise.

45+2. M. Billong siffle la mi-temps.

45+1. Les Gueugnonnais dominent en cette fin de première période, mais n'arrivent pas à se montrer dangereux.

44. Centre de Vignes côté droit, qui manque de peu de tromper Ferraud.

41. Centre de Faviana côté gauche. Gêné par Moura-Komenan, Ferraud rate sa sortie. Vignes hérite du ballon à l'entrée de la surface, mais son tir passe au-dessus du but vide.

37. Centre de Kerkar côté gauche devant le but de Beuve. Prévitali, trop court, n'en profite pas.

35. Le quatrième but de la saison de Cassan redonne de l'allant à Rodez, qui a pris la mesure de son adversaire.

31. Seul face à Ferraud, Dieye vendage une belle occasion de doubler la mise.

28. BUT pour Rodez ! Belle combinaison entre Moura-Komenan et Vignes côté droit. Ce dernier hérite du ballon dans la surface. Après son premier tir repoussé par Ferrud, Vignes récupère le cuir et tire à nouveau pour le même résultat. Cette fois, c'est Cassan qui hérite de la sphère, et la glisse au fon des filets.

27. Deuxième avertissement de la rencontre pour Tony Vairelles, coupable d'un coup de coude sur Massot.

25. Les Aveyronnais connaissent toujours les pires difficultés à construire le jeu, à ,l'image d'un nouveau long ballon de Saunier, destiné à ses attaquants.

22. Feinte de Vignes pour éliminer Coronas. Le benjamin ruthénois centre devant le but, mais personne n'avait suivi.

20. Coronas écope d'un carton jaune pour un tacle dangereux sur Vignes, alors que le jeu était arrêté.

19. Le rythme de la partie est assez faible.

17. Kerkar s'écroule dans la surface ruthénoise après un contact avec Faviana, mais M. Billong ne bronche pas.

15. A signaler que Massot fait son retour dans la charnière centrale sang et or, après six matches de suspension, reléguant Jérémy Choplin sur le banc.

14. Coup-franc bien placé pour les Aveyronnais, mais qui ne donne rien.

12. Les sang et or ont du mal à construire le jeu.

9. Les Gueugnonnais commencent à sortir de leur coquille, en possédant le ballon et en occupant le camp ruthénois. 

6. Moura-Komenan prend sa chance de loin du gauche, à 25 mètres des buts excentré sur la gauche. Mais Perraud, le gardien des Bourguignons, s'est montré vigilent alors que le ballon filait dans la lucarne.

3. Les hommes de Franck Rizzetto occupent le camp gueugnonnais en ce début de rencontre.

1. Première occasion du match pour les Aveyronnais. A l'entrée de la surface de réparation, Vignes décoche un tir du droit repoussé difficilement par Perraud. Avinel dégage ensuite le ballon en corner, qui ne donne rien.

1. C'est parti ! Les Ruthénois ont donné le coup d'envoi.

0. Les joueurs évolueront sur une pelouse humide, en raison de la pluie qui s'est abattue sur la capitale rouergate avant le coup d'envoi.

0. Fait assez rare en National pour être signalé, la présence d'un ancien international de l'équipe de France A foulera la pelouse de Paul-Lignon ce soir. Tony Vairelles a porté à huit reprises le maillot frappé du coq entre 1998 et 2000 pour un but inscrit, et compte également à son actif deux titres de champion de France, en 1998 et 2003, avec Lens et Lyon.

0. Les hommes de René Le Lamer voyagent mal. Avec seulement un succès hors de la Côte d'Or (1-0 à Cannes), ils sont la 19e équipe du championnat hors de leurs bases.

0. Si les Aveyronnais ne sont pas en forme, les Gueugnonnais ne vont guère mieux. Car si les Forgerons se sont imposés cette semaine face à Beauvais (1-0), ils restaient avant celà sur neuf rrencontres sans victoire. 

0. Les Ruthénois auront à coeur de s'imposer devant leur public, après leurs deux dernières prestations à domicile médiocres (0-0 contre Hyères il y a deux semaines, et défaite 1-0 contre Paris FC mardi dernier.)

0. Le match de ce soir est capital pour les deux formations, en lutte pour le maintien. Après les rencontre d'hier, Rodez est 15e avec 33 points, et devance Gueugnon d'un point, 16e et premier relégable.

Commentaires

Bonsoir à toutes et tous,

Merci à Sports12.com pour ce Live du Stade Paul Lignon.
Bien entendu j'espère que les Forgerons vont gagnés ce soir, car nous avons besoin encore de points pour le maintien.
Mon match au 2 équipes...

Allez Gueugnon !

Antoine le WebMaster du www.fcgueugnon.com

Écrit par : FCG | 27/03/2010

Pour votre info : GUEUGNON est le premier non-relégable avec sa 16ème place.

Bon match à tous et VIVE RODEZ !!!!

Écrit par : fp74 | 27/03/2010

Merci fp74... :-))
Gueugnon n'est pas encore reléguable c'est vrai. Et ils ont une forme de guerrier !!!

Écrit par : FCG | 27/03/2010

près la défaite concédée mardi soir contre Paris FC en match retard, le RAF doit absolument l'emporter ce soir contre Gueugnon, candidat direct au maintien.

Cela bonifiera la victoire acquise à Créteil.

Après cela le RAF affrontera Troyes, Reims et Evian ! Pas simple comme calendrier !

Écrit par : infoseb | 27/03/2010

Il y a 4 équipes relégables en National, c'est déjà beaucoup, n'en ajoutons pas ! :))
Allez le RAF ! Il faut les 3 points ce soir pour prendre un bon bol d'oxygène. .

Écrit par : Dan12 | 27/03/2010

Allez les Forgerons, on se reveille et on va de l'avant !!!

Écrit par : FCG | 27/03/2010

Avec ses vendanges habituelles, il y en a un qui doit avoir une sacrée cave !

Écrit par : Dan12 | 27/03/2010

Notre Gardien s'appéle PERRAUD
Merci ! :-))

Écrit par : FCG | 27/03/2010

A propos de vendanges je ne voulais pas parler de...Vignes, Ce jeune est plein de talent il faut le garder à Rodez !

Écrit par : Dan12 | 27/03/2010

2 points perdus ne se rattrapent jamais... Fin de saison sous pression.

Écrit par : Dan12 | 27/03/2010

je pense qu on va tout droit en cfa.victoire de moulin a l exterieur. on merite de descendre.Que des dirigeants incompetent à rodez et ne parlons pas de l entraineur c est un entraineur nul

Écrit par : roro | 27/03/2010

Mauvaise opération ? Certainement, mais le RAF est capable de gagner comme de perdre contre n'importe quelle équipe du National. Il n'y a pas d'équipe supérieure ou inférieure au RAF sur le terrain, les joueurs l'ont prouvé à Créteil...

Écrit par : Dan12 | 27/03/2010

Comment victoire de Moulins ? Le match a débuté à 20 H à Paris, il est 21 H... Un match de foot dure 1h 45 mi-temps comprise...

Écrit par : Dan12 | 27/03/2010

DEJA TTES LES EQUIPES DEVANT RODEZ SONT MEILLEURES . ..........N'ES CE PAS DAN 12 !!!!!!! LE RAF N EST PAS A LA HAUTEUR VRAIMENT PAS....IL FAUT EN VIRER QQLES UNS ET SURTOUT RIZZETO ET DESCENDRE ON SERA MOINS RIDICULE AVEC QQLES BONS DU CRU ET ENSUITE REPARTIR DU BON PIED .

Écrit par : Julien | 28/03/2010

Personne ne parle du but refusé a Gueugnon...

Écrit par : Jdeb71 | 28/03/2010

But refusé très justement pour hors jeu signalé avant le but par l' arbitre de touche .Soyons clair, avec un buteur style Pollet du PFC, Rodez gagnait largement cette rencontre avec tant de grosses occasions . Mais avec un malheureux but sur les 3 derniers matchs à domicile, et une prudence excessive dans les choix offensifs de Rizzetto, on ne peut pas espérer se sortir du bas de tableau .

Écrit par : team | 28/03/2010

Euh ...Oui, Moulins à planté 5 buts aux Parisiens ! Les dirigeants de Moulins ont su profiter du mercato contrairement au RAF... Ou bien le match aurait-il été joué sur une piste de 421 ?

Écrit par : Dan12 | 28/03/2010

MR RIZZETTO ! MOI ET MES AMIS SUPPORTERS QUI ETIONS MIEUX PLACES QUE VOUS SUR L'ACTION DU PENALTY, NOUS POUVONS VOUS DIRE QU'IL Y A BIEN FAUTE !
De plus j'ai l'impression (nous etions plus loin) que l'arbitre n'a pas sifflé un penalty valable pour Geugnon ...
Alors aprés les buts de "Jésus" que le RAF prend, voici que vous vous cachez derriere les fautes d'arbitrage !
INDEFENDABLE Mr Rizzeto ....

Écrit par : horizon 12 | 28/03/2010

Une nouvelle grosse performance... Ceux qui souhaitent que le RAF descende, je pense que vous ne suivez pas le football... Une équipe ne progresse pas en descendant à l'étage en dessous (Sainté, Lens, Nantes,...). Au contraire, il faut se maintenir à tout prix. Par contre, à l'intersaison, il faut tout raser en coulisses, c'est à dire recruter un VRAI entraineur qui sera capable de prendre de lourdes décisions. Quand je vois que Rizetto déclare mettre Choplin sur le banc car Castanier et Ursule se sont bien battus contre Paris FC, c'est consternant... Les deux ont été catastrophiques contre Paris, archi-dominés physiquement, une utilisation de la balle proche du niveau départemental...
Il faut aussi de vrais dirigeants, des gens qui ne sont pas à Rodez "faute de mieux" !!! Il faut des personnes professionnelles à plein temps au RAF.
Enfin, il faut qu'au niveau financier le club grandisse... Affirmer qu'on veut jouer la montée avec un budget qui ne permet pas de recruter au mercato, c'est du mensonge pur et simple... L'argent ne fait pas tout ok, mais il existe une tendance lourde. Les riches gagnent, les petits suivent, et pour l'instant le RAF est dans le second cas !!

Écrit par : zyx12 | 28/03/2010

Messieurs,

La fin de saison arrive très bientôt avec les difficultés pour le maintien ,et la lutte seras dure jusqu'au bout

Mais l'avenir du club pour les années suivantes se prépare des aujourd'hui alors il serais bien que certain d'entre vous envoie leur CV pour prendre la place de Franck ,car au vu de ce que l'on peux lire il semble que beaucoup soit entraineur alors faite candidature pour le poste et ensuite n'oublié pas de nous dire si vous avez été retenue pour la saison prochaine ,et je me ferais un plaisir de vous descendre en fleche comme vous le faite avec Franck.
Il est sur que Franck a une partie de responsabilité dans les contre performance du RAf ,mais sur le terrain se sont les joueurs qui jouent et doivent prendre des responsabilités ,il s s'ont semble t'il proffessionnel alors ils faut également qu'ils assument leur fonction et leur statut et qu'une part de responsabilité dans la situation du club doit leur être attribué
Concernant Jérémy CHOPLIN le fait qu'il n'est pas joué Samedi en tant que titulaire pour moi est une sanction par rapport a sa bévue de Mardi soir ,mais également par rapport a son comportement aux retour au vestiaires .Départ dès la fin du match sans passer par la douche cela n'est pas pour moi un comportement de proffessionnel (même si l'on peux comprendre son comportement)mais cela ne se fait pas surtout quand l'équipe n'est pas bien

ALLEZ LE RAF

Écrit par : CALOU 12 | 29/03/2010

Calou, je partage ton sentiment et relaye ton invitationà tout ces grandc coachs du Net qui n'ont pour certains jamais était dans un vestiaire de football digne de ce nom!
La critique est aisé mais l'art est délicat...
Je pense qu'il faut effectivement se serrer les coudes jusqu'à la fin de saison et qu'il faudra ensuite revoir un certain nombre de choses au club....mais chaque chose en son temps, restons solidaires et que les joueurs se montrent enfin solidaires et concernés tout comme l'est n'en doutons pas Franck et le STAFF....


Allez le RAF

Écrit par : Fetto | 30/03/2010

@ fetto et calou12 : Relisez mes posts précédents. Je n'ai jamais dit que Franck Rizetto était incompétent. Il a été l'un, si ce n'est le plus grand joueur de football que le RAF ait vu passer. Cependant, son bilan est loin de plaider en sa faveur en tant que coach (malgré la montée et l'épisode RAF-PSG). En effet, les parcours en championnat sont chaque année quasi-similaires : départ correct, janvier à mars catastrophiques, redressement pour assurer le maintien. Plus grave que ça, c'est la deliquescence continue du JEU depuis 4 ans qui m'inquiètent. J'étais dans les tribunes lors de RAF-PFC et j'ai entendu des gens se réjouir du jeu proposé car c'était mieux que d'habitude !!! Si les gens en arrivent à être ravi de cette prestation, c'est désolant !!! Et là, je vous invite à relire à nouveau mes posts plus anciens, il me semble que je suis beaucoup plus critique avec certains dirigeants ou joueurs qu'avec Franck Rizetto...

PS : Si l'on suit votre raisonnement, une personne qui n'aurait pas connu "un vestiaire de football digne de ce nom!" ne pourrait pas donner son avis, donc messieurs je vous conseille de ne plus vous exprimer sur des sujets tels que la politique, le cinema, la musique, les autres sports. Thierry Roland n'a jamais été footballeur, cela fait 50 ans qu'il donne son avis sur le foot !!! Je ne prétends pas que mes paroles sont paroles d'évangile, j'essaie d'être objectif.

Allez le RAF, décrochez ce maintien !!!

Écrit par : zyx12 | 30/03/2010

Le défaut de l'entraineur, si il a des qualités sur le plan technique il souffre d'un manque de psychologie, il n'arrive pas à motiver ses troupes. Pourtant ses joueurs ont du talent mais sur le terrain ils sont sans âme.Il ne trouve pas les mots pour transcender son équipe et mettre ses joueurs en confiance.C'est un homme invisible sur le bord de la touche.Personnelement depuis la tribune je l'aperçois lors des arrêts de jeu quand les joueurs viennent se désaltérer.

Écrit par : george de la jungle | 30/03/2010

zxy12,je ne pense pas comme tu le dis qu'il faut "avoir connu un vestaiaire digne de ce non"pour pouvoir s'exprimer sur les blogs,et je te demande de m'excuser si tu prend mon post pour toi,mais je pense que certains bloggeur sont plus virulent et son a deux doigt d'insulter Franck RIZZETTO dans leur commentaires , j'ai quelque nom en tête mais pas le tien donc je te rassure ce post n'est forcément pour toi,mais pour les autres qui se reconnaitrons ,mais je persiste a dire que pour se permettre de donner des solutions pour sauver le RAF ilfaut avoir toutes les cartes en mains et je pense que très peu de personne qui s'exprime sur ce blog non ces informations

Concernant ta remarque sur Thierry Roland je ne la trouve pas très valorisante pour toi car même si je reconnait qu'il s'y connait en peu dans le football ,il passe beaucoup de ses commentaires a casser du sucre sur le dos de tel ou tel joueurs

zyx12 encore toutes mes excuses

Écrit par : calou12 | 01/04/2010

Les commentaires sont fermés.