Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/08/2010

Rodez - Paris FC (National, 4e journée)

Bonjour et bienvenue au stade Paul-Lignon, où le Raf, à la recherche de sa première victoire de la saison, accueille le leader Paris FC.

Les équipes :

RODEZ : Beuve - N'Tolla, Mallein, Faviana, Ramond - Laneau, Castanier (cap.), Moura-Komenan, Lorthioir - Alet, Bouscarrat.

Remplaçants : Chazottes - Auzépy, Patin, Vignes, Sané.

Entraîneur : Franck Rizzetto.

PARIS FC : Demarconnay - Lala, Ponroy, Clément (cap.), Afougou - Mirza, Vandebossche, Roye - El Hajaoui, El Hajri, Vincent.

Remplaçants : N'Diaye - Sankharé, Ayivi, Le Bescond, Touré.

Arbitres : Sylvain Palhies, assisté de Pieric Simon et de Yann Kerlen.

 Entraîneur : Jean-Luc Vannuchi.

LE DIRECT

RODEZ - PARIS FC : 2-2

Les Ruthénois tenaient leur premier succès de la saison, mais sont contraints de partager les points face au Paris FC après avoir encaissé un but dans les arrêts de jeu. Cruel...

90+4. C'est fini.

90+3. BUT pour Paris FC ! Au terme d'un contre, Ayivi crucifie Beuve d'un tir de l'entrée de la surface après un service de Touré.

90. Belle action construite des sang et or devant la surface parisienne, à l'issue de laquelle Sané prend sa chance face à Demarconnay, mais son tir est contré par un défenseur.

89. Tir de Moura-Komenan à l'entrée de la surface, sans soucis pour Demarconnay.

88. Vincent écope d'un carton jaune pour un geste de mauvaise humeur sur Beuve.

86. Carton jaune pour Laneau, après son tacle dangereux sur El Hajaoui.

84. Centre de Moura-Komenan au premier poteau pour Vignes, à qui il manque malheureusement quelques centimètres pour reprendre la balle...

83. Dernier changement également pour le PFC : Sankharé entre, Afougou sort.

82. Dernier changement à Rodez. Vignes prends la place de Lorthioir, qui sort sous les applaudissements.

80. Moura-Komenan lance Lorthioir dans le dos de la défense, mais Demarconnay a bien lu la trajectoire du ballon, et sort de ses buts pour intercepter la passe.

78. Deuxième changement à Rodez : Patin remplace Alet.

77. Carton jaune pour Lala.

76. Les Franciliens partent à l'abordage du but de Beuve, mais n'arrivent pas à destabiliser la défense rouergate.

73. Lancé par Alet, Moura-Komenan a un 3 contre 2 à jouer dans la surface de réparation avec Sané et Lorthioir. Mais il choisit l'option individuelle, et frappe au-dessus.

69. Coup-franc de Lorthioir pour Sané, seul au second poteau. La tête de la recrue ruthénoise n'est pas cadrée.

68. Les Parisiens occupent le camp ruthénois depuis la reprise, mais peinent à se montrer dangereux devant le but de Beuve.

67. El Hajri cède sa place à Ayivi côté parisien.

65. Sané est averti à son tour pour une main volontaire.

65. L'entraîneur parisien a choisi une option offensive en sortant un milieu de terrain pour un attaquant.

63. Vannuchi opère son premier changement. Touré remplace Vandenbossche.

63. Même sanction pour Mirza, après une faute sur Alet.

62. Premier cartton jaune de la rencontre pour Beuve, coupable de gagner trop de temps avant un dégagement.

61. Le Rieupeyrousain d'origine regagne sa place sur le terrain, malgré une petite gêne à la cuisse.

59. Coup dur à Rodez. Alet s'écroule tout seul au milieu du terrain, souffrant de la cuisse droite.

57. Les Ruthénois ont tendance à un peu trop reculer. Ce n'est pas forcément bon face au leader, surtout si tôt dans le match.

54. L'intensité est monté d'un cran sur la pelouse. Il y a de plus en plus de contacts virils, et M. Pailhes doit jouer du sifflet.

52. Roye s'écroule délibéremment dans la surface. L'arbitre ne se laisse pas abuser et rester muet.

49. Les supporters "sang et or" ont retrouvé de la voix en ce début de seconde période, et poussent leurs protégés.

46. Premier changement à Rodez. Sané remplace Bouscarrat, qui paraissait fatigué.

46. Les Ruthénois donnent le coup d'envoi du second acte.

Dominés sans être inquiétés par les Parisiens, les Ruthénois ont ouvert la marque sur le premier tir cadré, et mènent à la pause grâce à la superbe frappe de Guillaume Laneau, malgré l'erreur de Mallein, qui avait permi aux Franciliens d'égaliser.

45+1. M. Palhiès siffle la mi-temps.

43. Les Ruthénois sont galvanisés par le but, et jouent de l'avant.

41. BUT pour Rodez ! A la suite d'un corner de Lorthioir, Mallein remet la balle à Laneau, à l'entrée de la surface. Le milieu de terrain ne se pose pas de question et exécute une magnifique vollée du gauche qui vient finir sa course dans la lucarne de Demarconnay, qui ne pouvai rien faire.

39. Les équipiers de Freddy Castanier n'auront pas profité longtemps de leur avantage au score miraculeux.

36. Après une première demi-heure terne, le match s'emballe. Pour longtemps ?

34. Les Ruthénois tentent de réagir immédiatement. Mais, à la suite d'un centre de Laneau, Bouscarrat puis Alet butent sur Demarconnay.

33. BUT pour Paris FC ! El Hajri se présente seul face à Beuve. Le portier ruthénois dévie le tir, mais le ballon se dirige vers la ligne de but. Mallein se précipite pour le dégager, mais marque contre son camp en essayant de sauver le danger, alors qu'il était seul.

30. Le but redonne de la voix aux spectateurs de Paul-Lignon.

28. BUT pour RODEZ ! Sur un coup-franc de Lorthioir, côté gauche, le portier parisien rate sa sortie, en relâchant le ballon devant lui. Thibault Alet, à 5 mètres du but, en profite en poussant le cuir au fond des filets de manière involontaire, surpris par l'erreur du gardien.

27. Les Parisiens dominent au niveau de la possession du ballon, mais la rencontre manque cruellement de rythme.

23. La construction du jeu côté sang et or est toujours aussi faible. Les hommes de Franck Rizzetto abusent de longs ballons, souvent approximatifs, à destination des attaquants, mais sans réussite.

20. Contre-attaque francilienne. Vandenbossche lance El Hajri côté gauche. A l'entrée de la surface, l'avant-centre hésite pour finalement tenté un tir piqué qui passe au-dessus du but gardé par Beuve.

19. Le coup de pied de coin de Vincent ne donne rien.

18. Premier corner de la rencontre pour le PFC.

17. L'ancien joueur de Louhans-Cuiseaux se relève et peut reprendre sa place sur le terrain.

16. N'Tolla reste au sol après un contact avec Vincent.

13. Petite chambrée ce soir à Paul-Lignon : 1500 spectateurs environ.

10. Première action ruthénoise. Moura-Komenan lance Bouscarrat, qui remise pour Alet. Le tir lointain du rieupeyrousain passe loin du cadre.

7. Les Franciliens pressent en ce début de rencontre. El-Hajri est à deux doigts d'intercepter une passe de N'Tolla en direction de Beuve.

5. Vincent s'échppe sur le côté gauche. Son centre à ras de terre est dégagé sans difficulté par Mallein.

3. Les Franciliens font tourner le ballon au milieu du terrain avec un rythme très calme.

1. C'est pati ! Les Parisiens ont donné le coup d'envoi

0. C'est le match des extrêmes, ce soir, à Paul-Lignon, entre le Paris FC, leader avec 7 points en trois rencontres avant le début de la journée, et les Ruthénois, dix-huitièmes, avec 1 point seleument.

0. Dans les rangs du Paris FC, à noter la présence de l'ancien ruthénois Youssouf Touré, sur le banc au coup d'envoi.

21:52 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : rodez, parisfc, foot, national

Commentaires

Bastia mène 1 but à 0 à la mi-temps à Bayonne, but du ruthénois David Suarez.

Écrit par : Infoseb | 28/08/2010

Rageant de perdre 2 points dans les dernières secondes, de surcroît face au leader, décidément ce début de saison fait la gu..... au Raf. A très bientôt les jours meilleurs, la poisse arrive de se fatiguer, elle aussi.

Écrit par : Dan12 | 28/08/2010

Nouvelle contre-performance de Rodez à domicile.

Avec 2 points sur 12, Rodez figure dans la zone rouge en compagnie de Bayonne et de Gueugnon.

Déjà à la lutte pour le maintien l'an passé ces 3 clubs se retrouvent dans la même situation.

Et si ces 3 clubs étaient finalement à leur place ?

Écrit par : Infoseb | 28/08/2010

la CFA pour le raf cette année ça devrait etre bon , ils ne méritent pas le national !!!!!!!!

Écrit par : Julien | 28/08/2010

Déja il faut attendre 20 minutes avant que le raf rentre dans se match (quand tu joues à la maison il faut sortir les trippes enfin il me semble mais bon sa s'est du rizetto et sest le raf depuis 4 ans) manquer autant d'occasions en seconde mi-temps(apres ca, il ne faut pas chercher d'excuses .........)seuls Lorthioir, castanier, n'tolla et moura-komenan ont le niveau pour le national (les autres: en 3ème division district).
Le raf en cfa,NON et NON mais il faut être objectif.

Écrit par : choci | 29/08/2010

Suite à ses déclarations parues dans la presse locale sur les choix tactiques de son entraineur Benoit PATIN a été sanctionné ; il était sur le banc au coup d'envoi. Je souhaite que les déclarations de notre meilleure recrue du mercato , justifiées et partagées par la pluspart des journalistes sportifs servent à l'aveuglement et à l'obstination de son entraineur.Il a osé dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

Écrit par : george de la jungle | 29/08/2010

je suis tout a fait d'accord avec l'analyse de george de la jungle et par la meme occasion solidaire de PATIN qui assume seul une vérité que tout les supporters du RAF connaissent depuis maintenant quelques années . pour en revenir aux supporters il faut savoir que cette année un nombre trés important de supporter n'ont pas repris leurs abonnements les chiffres ne seront pas communiquer par le RAF , il faut rajouter a cela la perte pure et simple du public , car pour un match comme celui de samedi la presse évoque une affluence de 1500 spectateur si l'on enléve a cela les invitation des écoles de foot , les places gratuires distribuée par copinage et les passe droit , nous sommes trés loin du compte . le kop ruthenois aussi en a fait les frais cette année par contre eux ne sans cache pas.

Écrit par : zidane | 29/08/2010

infosed , vous allez un peu dur , on méritait largement la victoire , il faut revoir l'arbitrage , parce que cet arbitre
donnait des cartons au ruthénois , mais très peuaux parisiens , parce que il y a des joueurs parisiens qui étaient
presque violents et anti jeu , je suis très confiant pour l'avenir , lorsque l'on a recupéré tous nos blessés et je
suis sûr on sera meilleur

Écrit par : Darras | 29/08/2010

Je rentre du match de la II (match nul 4 à 4 contre Auch)J'ai vu un Mathieu GUERBERT époustouflant et un Chauchard qui a marqué 2 buts - qu'attend Franck pour les incorporer dans le groupe de la une même pour les faire rentrer à 10 minutes de la fin du match histoire de leur donner du plaisir celà éviterait de ridiculiser l'attaquant de la une rentré à 10 minutes de la fin , qui perd un ballon amenant le contre égalisateur.

Écrit par : george de la jungle | 29/08/2010

Tout à fait d ' accord avec georges de la jungle .

Écrit par : team | 30/08/2010

plus que les joueurs utilisés , nous savons quel sont les points faibles, une tactique abérante et dépassée, une frilosité ridicule par moment et des consignes qui font reculer le bloc équipe et la mette en danger ...

Écrit par : team | 30/08/2010

vous allez un peu dut les bloggeurs , on joue en ce moment sans les blessés et surtout ils ne manquent beau
coup , surtout en défense , j'espèque que Massot fera son entrée vendredi contre Gap , et en attaque la même chose et surtout que Franck ne fait confiance à Sané , il a très bien d'enlever Bouscarrat qui est hors de forme
vivement que la blessure de Darchy se rétablisse très vite , il nous manque terriblement ; évidemment mettre
Guerbert ou Chauchart dans l'équipe première , attention en national c'est autre chose qu'en honneur , d'accord
pour les essayer

Écrit par : claudius | 31/08/2010

tout a fait d accord avec claudius le national c pa le niveau que l honneur
d ailleur l annee derniere l erreur ca a ete de recruter des joueur de cfa ou plus bas encore (romain choplin,sebastien bouscarat...)

Écrit par : nico | 01/09/2010

je pense que l'on repart dans la mème galère que la saison précédente ,au moins gagnons nos matchs a lamaison ; que fais Rizzeto seul lui le sait alors il faut se bouger le c...! déja il ya danger pour la CFA !

Écrit par : pozo bernard | 02/09/2010

Encore et toujours comme chaque année le parfait blog des résumés de match du RAF, heureusement que ce blog est destiné à tous les sports aveyronnais...

A bonne entendeur Salut.

Écrit par : glubs | 02/09/2010

Il faut se rendre à l'évidence, l'entraîneur ( Rizzéto ) n'a pas le niveau pour le National. Il fait trop erreurs sur : Les choix des joueurs , choix tactiques , etc... La saison s'annonce très difficile pour le R A F .

Écrit par : eric | 02/09/2010

Les commentaires sont fermés.