Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/03/2008

Humeur du jour : C'est le monde à l'envers !

"Nous estimons que (le boycott des Jeux olympiques 2008 à Pékin) est quelque chose de contraire à l'éthique et d'immoral", a estimé Nafie Ali Nafie, adjoint du président Omar el-Béchir, en visite au Japon. Un appel au boycott liés aux liens économiques entretenus par la Chine avec le régime soudanais, alors que la guerre civile et ses conséquences dans la province du Darfour ont fait 200 000 morts et deux millions de déplacés en quatre ans, selon des organisations internationales. On marche vraiment sur la tête !

Bien sûr, certains diront que le sport et la politique n'ont rien à voir. Les mêmes sans doute, qui oublieront de rappeler que lorsque les intérêts économiques sont en jeu, tels que des gros contrats d'armement ou la vente de centrales nucléaires, le sportif et le politique sont étroitement liés. Bien sûr, d'autres expliqueront que les valeurs européennes "droits-de-l'hommiste" ne sont pas identiques à celles de l'Afrique ou de l'Asie. Les mêmes sans doute, qui omettront de rappeler que le Soudan applique une charia islamique jusqu'au-boutiste, que ses gouvernants sont corrompus et qu'ils soutiennent le terrorisme international aux relents islamiques. C'est le monde à l'envers ! Nafie Ali Nafie n'a pas les mêmes notions de l'éthique et de l'immoralité que le pauvre citoyen que je suis.

Mais comme dirait un présentateur dans la petite lucarne hexagonale, "Vive le sport"...

X. R. 

14:25 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Humeur, JO-2008, Chine, Darfour

Retour en images

Avant que les divers championnats de ligue ne reprennent leur droit ce week-end, nous vous proposons un rapide retour en images sur deux rencontres de coupe du Midi, qui avaient lieu dimanche dernier, à savoir Rignac - Girou (3-0), et Sébazac - Tournefeuille (0-1). A découvrir dans la rubrique Album-photos.

06/03/2008

Humeur du jour : le jusqu'au-boutisme de l'UCI

Comme si les affaires de dopage ne suffisaient pas à lui pourrir la vie, le cyclisme s'est trouvé une autre casserole avec l'escalade du conflit jusque-là larvé entre l'Union cycliste internationale (UCI) et Amaury Sport Organisation (ASO), organisateur entre autres de Paris-Nice et accessoirement du Tour de France.

C'est qu'en passant Paris-Nice sous le giron de la Fédération française et donc en court-circuitant l'organe suprême de la petite reine, ASO s'est exposé à une riposte sans précédent, l'UCI menaçant directement les coureurs de lourdes sanctions. Au coeur du conflit, le fameux ProTour, porté par l'UCI mais que les fédérations européennes ne reconnaissent pas. Sans leur aval, donc sans les courses qui ont fait l'histoire et la beauté du cyclisme, la chose ressemble plus à une coquille vide qu'à un réel calendrier sportif. Si l'UCI va au bout du bout, c'est-à-dire si elle suspend les coureurs qui participent à Paris-Nice pendant 6 mois, toutes les courses de comité des fêtes pourront prétendre au Protour. Et cela, ASO l'a bien mesuré...

Pascal Laversenne 

18:25 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur

05/03/2008

Football : Pour Rizzetto, le Raf est sur la bonne voie malgré ses derniers résultats

Malgré deux défaites consécutives, à Istres et face à Vannes, Franck Rizzetto, l'entraîneur du Raf, estime que son équipe a les moyens et l'envie de se remettre sur les bons rails pour atteindre son objectif : les 44-45 points nécessaires pour lui assurer le maintien. Vendredi soir (20 heures) à Créteil, il espère donc que sa formation saura trouver les ressources pour imposer son jeu et faire un résultat.

 

 

 

19:00 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Raf, Rizzetto, Créteil, National

04/03/2008

Frédéric Soulié, candidat aux élections municipales à Rodez a rencontré les associations sportives de la ville

Après Régine Taussat, Jean-Louis Chauzy et Christian Teyssèdre, Frédéric Soulié, le quatrième candidat aux élections municipales à Rodez, a rencontré ce 4 mars les représentants des associations sportives de la ville pour leur présenter son projet dans ce domaine et répondre à leurs interrogations.

 

 
Charles Carnus, le président du Stade Rugby Rodez Aveyron, livre ses impressions après cette entrevue.