Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/04/2008

Humeur du jour : Avec Paris on ne s'ennuie jamais

A Paris, quand ce n'est pas le déploiement de banderoles totalement ridicules, voire plus, du côté des kops, c'est sur le terrain q'il se passe quelque chose. Dimanche soir, à l'occasion du dernier match de la 33e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain recevait Nice dans une rencontre capitale. Vaincu pour la 7e fois de la saison au Parc des Princes (2-3) avec un scenario un peu fou dans le dernier quart d'heure, le PSG a une nouvelle fois raté le coche. Au-delà du résultat, c'est la dramaturgie dans laquelle baignent les Parisiens chaque saison qui devient savoureuse. Et même si l'on n'est pas un fervent supporter du Paris Saint-Germain, on ne peut s'empêcher de pousser fort avec les hommes de Paul Le Guen pour qu'ils se maintiennent en Ligue 1. Ce serait en effet dommage que le PSG ne puisse plus apporter la théâtralité qu'il manque trop souvent au championnat de France de football, tout au long d'une saison.

X. R. 

18:40 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Humeur, football, Paris SG

10/04/2008

Humeur du jour : C'est celui qui dit...

Déjà passablement plombée par les résultats médiocres de l'équipe, l'ambiance au Toulouse Football Club en a pris un coup supplémentaire quand Paulo César et Fodé Mansaré en sont venus aux mains à l'issu d'un entraînement. Pour sa défense, le premier argue que le Guinéen est lui ne sont "pas des amis". "A la fin de l'entraînement, alors que je parlais avec Illunga, il a commencé à crier mon nom, a poursuivi le Brésilien. Il m'a parlé comme il doit le faire avec ses amis. J'ai perdu la tête et je l'ai blessé."

Résultat, Paulo César a provisoirement été écarté du groupe par les dirigeants toulousains. Une décision unilatérale qui n'est absolument pas du goût du Brésilien. Quant à Mansaré, il y a fort à parier que le prochaine fois, avant d'appeler un partenaire, il y réfléchiera à deux fois...

Th. F. 

18:45 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur, toulouse, mansaré, césar

09/04/2008

Humeur du jour : de la poudre aux yeux... et plein le nez

Voilà une manière originale de profiter des plaisirs de la neige. Une belle pente, un tremplin, un bon élan, un joli saut... et appréciez la réception.

 


Ski
envoyé par Sitedeouf
 

 

12:08 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur

08/04/2008

Humeur du jour : Schalke 04, maître de l'Europe ?

Mirko Slomka, l'entraîneur de Schalke 04, qui affronte le FC Barcelone, mercredi soir en quarts de finale retour de la Ligue des Champions, est optimiste. Il considérait, à la veille de se rendre au Camp Nou, qu'"une victoire constituerait un grand pas mais pas le titre". Pour Slomka, ce sera... la prochaine étape. L'entraîneur du club de Gelsenkirchen veut en effet conquérir un nouveau titre après la coupe de l'UEFA décrochée en 1997. Pour convaincre ses joueurs que l'exploit est possible, Slomka leur a fait visionner la finale rocambolesque de Liverpool - AC Milan de 2005 et des combats de Mohamed Ali. A Schalke 04, on a la tête dans les étoiles. Le Barca pourrait vite ramener tout le monde sur terre.

Séb. S 

19:45 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur

07/04/2008

Humeur du jour : on va savoir

"Je pars du principe que nous allons faire une déclaration sur cette affaire dans le courant de la semaine", a indiqué hier le porte-parole du parquet de Bonn, à propos de l"affaire Ullrich, soupçonné (le mot est faible) d'avoir eu recours au dopage sanguin au cours de sa carrière. C'est qu'en Allemagne, tout le monde croit savoir que le vainqueur (c'est encore le cas) du Tour 1997 et la Justice ont trouvé un accord à l'amiable, comme prévu par le code pénal allemand, pour l'abandon des poursuites en échange d'aveux et du paiement d'une amende. Rappelons que Ullrich a toujours fermement nié son implication dans toutes les affaires de dopage.

Si ces poursuites sont abandonnés, la Justice pourra toujours en lancer d'autres pour mensonges répétés. Dans une autre affaire (et un autre pays), Marion Jones sait ce qu'il en coûte de mentir aux enquêteurs...

P.L. 

18:55 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur