Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/08/2008

Gueugnon - Raf en direct ce soir

Bienvenue au stade Jean-Laville de Gueugnon à l'occasion de cette première journée de National, où le Raf affronte ce soir, à partir de 20 heures, les Forgerons de Gueugnon, qui descendent de Ligue 2.

Composition des équipes

Gueugnon : 1. Mey - 23. Vincelot, 4. Mendy (cap.), 15. N'Latte, 3. Elie - 6. N'Da, 18. Crétin, 22. Chevalier, 17. Akouzar - 12. David, 19. Kabran.

Remplaçants : 16. Agueh (gardien), 2. Genevois, 9. Taulemesse, 11. Alessandrini, 33. Coronas.

Rodez : 1. Sopalski - 7. Lisembart, 22. Deplanche, 24. Choplin, 3. Ramond - 14. Ursule (cap.), 20. Laneau, 28. Castanier, 21. Belaud, 10. Cassan - 19. Pacios.

Remplaçants : 30. Beuve (gardien), 2. Poujol, 5. Roda, 11. Lorthioir.

Arbitre : M. Schneider.

Le direct

 

Retrouvez dès demain les meilleurs moments, dont les trois buts, et les réactions des deux entraîneurs sur ce blog.  

 

Le Raf a certes perdu cette rencontre inaugurale mais les Ruthénois ont fait montre de belles choses. Et dans le jeu, et dans l'état d'esprit. On est loin de l'équipe qui subissait systématiquement la saison dernière à l'extérieur. La défaite est sévère.

C'EST FINI. GUEUGNON 2 - RODEZ 1 

On annonce 1811 spectateurs payants. Mais la préoccupation des Ruthénois est autre pour le moment... 

90e : premier carton jaune de la partie pour Taulemesse, pour une faute sur Lisembart. 

L'arbitre annonce cinq minutes d'arrêts de jeu. Il y a la place pour le Raf, dominateur dans le jeu depuis de longues minutes. 

88e : Gueugnon hurle au pénalty que l'arbitre lui aurait oublié. Pas évident...

Il reste deux minutes dans le temps réglementaire. 

86e : bon coup franc pour Rodez, gaché par Lorthioir, ce qui provoque l'ire de Rizzetto. 

83e : Troisième changement à Gueugnon avec la sortie du premier buteur David, remplacé par Taulemesse. 

80e : à Gueugnon, entrée de Genevois à la place de Akouzar. Hubert Fournier renforce un milieu de terrain dominé. 

Rodez pousse mais par manque de lucidité, ne fait pas toujours les bons choix. 

74e : géniale talonnade de Cassan qui lance Bélaud dans la surface. Mais la défense se resserre sur l'ex Lavallois qui joue le pénalty, l'arbitre ne se laisse pas berner. 

72e : énorme occasion pour le Raf ! Alors que la défense du FC Gueugnon jouait le hors jeu, Cassan s'échappe à gauche et centre pour Bélaud, Mey intervient in extremis ! 

71e : changement à Gueugnon, Chevalier cède sa place à Alessandrini. 

67e : tête de Pacios au dessus, suite à un centre de la gauche d'Ursule, consécutif à un beau mouvement collectif ruthénois. Le jeu est arrêté alors qu'un joueur local est resté à terre. 

L'entrée de Lorthioir en milieu gauche a permis à Cassan de venir dans l'axe, en soutien de Miguel Pacios. 

60e : deux belles occasions pour Gueugnon coup sur coup. C'est d'abord Chevalier, excellent sur son côté droit, qui oblige Sopalski à intercepter son centre. Dans la foulée, grosse frappe de Kabran, à côté. 

Pacios seul en pointe, se bat comme un beau diable et maintient la pression sur la garde locale. 

58e : après un cafouillage dans la surface, Kabran hérite du ballon à l'entrée de la surface ruthénoise, mais sa frappe n'est pas assez appuyée pour être véritablement dangereuse pour Sopalski. 

Le Raf pousse, mais Gueugnon est bien regroupé. Gare aux contres !! 

54e sur la première véritable attaque bourguignonne de ce deuxième acte, Chevalier frappe mais ne surprend pas Sopalski. 

51e : changement à Rodez. Lorthioir rentre à la place de Laneau. 

50e : BUT pour Rodez. Bélaud décale Ramond à gauche. le centre du latéral ruthénois trouve Castanier esseulé dans la surface, qui bat Mey. Bon pour la suite, et pour le moral de Ruthénois quoique déjà convaincants depuis la reprise. GUEUGNON 2 - RODEZ 1.

Le Raf fait montre d'envie au cours de ces première minute. On voit plus Bélaud, quasi inexistant au cours du premier acte sur son côté droit. 

La partie reprend à l'instant à Gueugnon. La mission des Ruthénois est claire... 

C'est la mi-temps à Gueugnon. Rodez, qui a commencé timidement avant de bien se reprendre, est mené 2-0. C'est lourd, mais ce n'est pas rédhibitoire à condition de montrer plus d'allant au cours de la deuxième période. 

Nouvelle offensive côté gauche de Akouzar, que Lisembart a toutes les peines du monde à contenir. 

41e : grossière faute de Deplanche sur Kabran, à 22 mètres face à aux buts de Sopalski. Coup franc pour Gueugnon, au-dessus.

Cassan, touché à la nuque, sort se faire soigner. Mais c'est tout le Raf qui vient de prendre un coup sur la tête. 

37e : BUT pour Gueugnon. Alors que Rodez pressait depuis plusieurs minutes, le milieu du FCG lance Akouzar sur le côté gauche, qui prend de vitesse Lisembart pour aller battre Sopalski. GUEUGNON 2 - RODEZ 0

C'est dur pour Rodez, qui revenait doucement dans la partie. Les Ruthénois ne baissent pas les bras et réagissent. Pacios est à deux doigts de couper un centre de Bélaud. 

30e : BUT pour Gueugnon. Alors que Rodez a failli marquer par Pacios, dont le tir a rasé le poteau de Mey, ce sont finalement les Forgerons qui ouvrent le score dans la foulée. David hérite d'un ballon dans la surface, se met sur son pied gauche et frappe. Sopalski se couche mais le ballon est dévié par un Ruthénois, et vient mourrir dans les filets. GUEUGNON 1 - RODEZ 0

29e : tir de Kabran aux 25 mètres. Sans conviction, et sans danger. 

Le jeu ruthénois penche à gauche, alors que le FCG est privé de ballons depuis quelques minutes. 

24e : sur le contre, Acuzar entre dans la surface ruthénoise mais est contré par Lisembart. 

23e : Le coup franc tiré par Cassan oblige Mey à une détente délicate.  

22e nouveau centre de Cassan, intenable à gauche, qui oblige le gardien à intervenir. Rodez va mieux, et se procure un bon coup franc. 

Gros début de match d'Olivier Cassan, dont la justesse technique permet souvent aux siens de souffler. Rodez est dominé, mais pour le moment la défense semble concentrée. 

18e : grosse faute de Laneau sur un ballon de relance bourguignon. Là encore, le carton n'était pas loin. 

Le Raf subi face à des Forgerons volontaires et plus entreprenants. 

12e : faute de Deplanche aux 25 mètres. Coup franc de Elie qui oblige Sopalski à une superbe parade. Ouf !! 

8e : Kabran est signalé hors jeu alors qu'il partait au but. Limite... 

7e : le coup franc de Bélaud est dévié par Pacios, le ballon rebondit sur la barre, mais le gardien était attentif. 

6e : coup franc dangereux pour Gueugnon à l'angle de la surface suite à une faute de Lisembart, averti verbalement. Sans souci pour le Raf, qui se dégage.

Les Ruthénois ont desserré l'étreinte, le jeu s'est équilibré.

5e : joli numéro de Cassan à gauche, qui obtient un bon coup franc. Gueugnon se dégage. 

4e : centre de Cassan pour Laneau, sans problème pour le FCG. 

3e :  Le Raf est recroquevillé devant ses buts et n'a pas dépassé le milieu de terrain. 

Gueugnon fait le forcing d'entrée. Un centre venu de la droite de Chevalier oblige Sopalski à s'employer. 

1re : le match vient de débuter. Les Ruthénois arborent pour la première fois leur superbe maillot noir, pour les matches à l'extérieur.

Voici ce que l'on peut lire sur Rodez, dans le magazine du mois du FC Gueugnon, qui fait un tour d'horizon de toutes les équipes du championnat : "C'est une équipe type de National, accrocheuse et suivie par ses supporters très chauds, Rodez sera difficile à battre (surtout à domicile)."

Grégory Ursule, le capitaine ruthénois, n'a pas été oublié par les Forgerons. Le club lui a en effet réservé une place dans sa "feuille de match" distribuée au public le présentant comme "l'homme à surveiller". Il faut dire que le Ruthénois a été prêté deux fois six mois au FCG en 2003 puis en 2004.   

L'enceinte bourguignonne rappelle un bon souvenirs aux Ruthénois, notamment à Marc Géniez, aujourd'hui dans le staff. Lors de sa première saison en Division 2, à la fin des années 80, le Stade Ruthénois était venu s'imposer ici. C'est la seule fois où il a croisé la route des Forgerons puisque ceux ci ont intégré par la suite l'autre poule de Division 2. 

Le match va débuter dans quelques minutes dans un stade Jean-Laville en pleine réfection (sa capacité va être portée à 13 000 places), mais qui sonne creux pour cette première journée de National. A dix minutes du coup d'envoi, il y a environ un millier de personnes, dont quelques membres des deux clubs de supporters du Raf qui ont fait le déplacement en Saône-et-Loire.

11:20 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : raf, gueugnon, direct, national

16/05/2008

Direct Martigues - Rodez

Bienvenue au stade Francis-Turcan pour la dernière journée de National opposant Martigues à Rodez.

La rencontre sera arbitrée par Gilles Beaujeaud assisté de Khalid Hamza et Maurice Roche.

Les équipes

Martigues : Gibert - Borios, Di Maria, Lepicier, Belloumou - Durand, Acedo - Mangara, Ouattara, Jamin, Manelli ; remplaçants : Duchesne (2e gardien), Babin, Souaré, N'Doye, Dale.

Rodez : Beuve - Ramond, Barthe, Ecuele-Manga, Laneau - Ursule, Castanier, Cassan, Lorthioir - Souyeux, Pacios ; remplaçants : Poujol, Berthaut, Ayrinhac, Touré, Menassel

LE DIRECT

C'est fini à Martigues sur l'humiliante défaite du Raf 5-0. Un Raf manifestement peu concerné par ce dernier match de la saison 2007-2008 contrairement à ses hôtes qui quittent le National la tête haute. Pour Rodez, l'issue est la même qu'il y a trois ans, en clotûre de CFA. Dans les matches à enjeu, Nîmes à composté son billet pour la Ligue 2 à la faveur de son succès sur Laval (3-1) - les partenaires de Jérémy Roumégous rejoignent ainsi Vannes et Tours, tandis que Cannes sauve sa peau au détriment de Pau (1-0), qui descend donc en CFA comme Villemomble, Martigues et Romorantin.

88e : BUT pour Martigues. Nouvelle offensive martégale menée par ce diable de Mangara qu'Ecuele-Manga détourne en corner. Sur celui-ci, Jérémy Acedo jaillit et dépose le ballon dans la lucarne. 

A cinq minutes de la fin, les jeux sont pratiquement faits en National puisque Nîmes mène toujours 3-1 devant Laval tandis qu'en fond de classement, Cannes domine Pau 1-0. 

84e : Laneau s'échappe côté droit et tente un centre tir qui oblige Gibert à détourner le balloon en corner d'une jolie claquette. 

81e : Dernier changement à Rodez, Castanier sort et Berthaut le remplace. 

80e : Coup franc à 30 m de Mangara qui passe au-dessus. 

79e : Martigues mène toujours très largement 4-0 devant des Ruthénois complètement hors sujet. 

76e : Changement à Rodez, Touré remplace Souyeux. 

73e : dernier changement à Martigues ; Manelli cède sa place à N'Doye. 

72e : Manelli obtient un coup franc à l'entrée de la surface excentré à droite. Le Martégal le tente direct d'une frappe puissante que Beuve détourne difficilement des deux poings. 

68e : BUT pour Martigues. Ballon perdu par Castanier au milieu de terrain. Outtara lancé dans la profondeur s'en va battre Beuve d'un petit piqué.

L'agacement gagne les rangs ruthénois. Lesquels sont incapables de prendre à défaut un bloc martégal imperméable. 

A Nîmes, les Crocos ont un pied et demi en L2  après le doublé de Malm qui offre aux partenaires de Roumégous un confortable avantage de 2 buts (3-1).

60e : faute de Di Maria sur Pacios à l'entrée des 16 m 50. Coup franc intéressant pour Lorthioir qui passe légèrement à droite de l'équerre.  

59e : Cassan lance Pacios dans la profondeur mais le buteur ruthénois est devancé par la sortie de Gibert. 

56e : double changement à Martigues avec les entrées de Dale et Souaré en lieu et place de Durand et l'excellent Jamin.  

54e Une - deux entre Pacios et Cassan. Ce dernier centre pour Pacios qui reprend du plat du pied. Gibert se détend et détourne en corner. 

Les belles intentions se sont envolées. Rodez est toujours sous pression à l'image de cette passe en retrait pour Beuve que le portier ruthénois... laisse filer sous son pied.  

Les Ruthénois pressent plus haut en cé début de seconde période. Les intentions ont-elles changé de camp ?

47e : Lorhioir renverse le jeu vers Laneau qui reprend de volée. Largement au-dessus.

45e : C'est reparti à Martigues avec un changement à Rodez, Menassel qui remplace Ramond et Lorthioir qui recule d'un cran.

C'est la mi-temps à Martigues où les locaux sont largement en tête. Les Ruthénois, manifestement peu concerné par ce match, ont subi les débats derrière contre la lanterne rouge. Le repos ne sera pas de trop pour recadrer les brebis égarées. Sur les autres pelouses du National, Nîmes qui mène devant Laval (2-1) tient son ticket pour la L2 depuis son égalisation et Pau son billet pour le CFA sur la pelouse de Cannes.

Au stade des Costières, les Nîmois ont égalisé et retrouvent momantanément leur place en Ligue 2.

44e : Ramond hérite du premier avertissement du match pour un tacle trop appuyé sur Jamin. 

Rodez joue à l'emporte pièce et récolte les fruits de son non match. Les Ruthénois sont trasparents. 

41e BUT pour Martigues. Cette fois, c'est Jamin qui se joue de l'arrière garde ruthénoise. Excentré sur la droite, ce dernier s'en va battre Beuve sorti à ses devants.

39e : BUT pour Martigues. Festival de Mangara dans une défense ruthénoise appathique. Le buteur martégal drible, tour à tour, Barthe, Ecuele-Manga et enfin Beuve avant de déposer le cuir au fond des filets.

36e : Les débats sont toujours aussi pauvre à Martigues malgré une légère emprise des locaux.

Dans le bas du classement, les chances de Pau s'amenuisent puisque les Cannois viennent d'ouvrir la marque par Berrier.  

Enorme coup de théâtre au stade des Costières à Nîmes où les Crocos, après avoir touché du bois, viennent d'encaisser un premier but par le Lavalois Mauricio. A ce moment du match, c'est Cherbourg qui monte en Ligue 2.

33e : Timides, les Ruthénois tentent de se porter à l'assaut des buts de Gibert. En vain. 

Le titre, symbolique, de meilleur promu, s'échappe pour le Raf d'autant qu'Arles vient d'ouvrir la marque au Paris FC. 

27e : BUT pour Martigues. Jamin déborde sur la droite et adresse un centre millimétré pour le longiligne Mangara qui, de la tête, s'élève plus haut que tout le monde et notamment Anthony Beuve. Martigues est en tête et, au regard de ce qu'on proposé les Ruthénois jusque-là, ce n'est finalement pas cher payé.

Si, au stade Francis-Turcan, les vingt-deux acteurs ont des difficultés à animer les débats, ce n'est visiblement pas le cas de Cherbourg qui mène désormais 2-0 à Romorantin grâce à Adnane. La pression se fait plus forte sur les épaules des Nîmois toujours dos à dos avec Laval.

23e Barthe glisse devant Jamin qui profite de l'aubaine pour prendre sa chance de loin mais le cadre se dérobe.

21e Centre de Menalli au point de penalty et reprise accrobatique de Jamin. Beuve repousse d'une superbe claquette. Rodez a eu chaud 

20e : Tentative de Souyeux aux vingt mètres. Sans danger pour Gibert. 

18e : Rodez obtient le premier corner de la rencontre grâce à Pacios. Celui-ci ne donne rien.

14e Nouveau débordement et nouveau centre à ras de terre de Jamin. Cette fois, Ecuele-Manga est sur la trajectoire et manque d'un cheveu de tromper son propre gardien. 

13e Tandis que les tribunes se remplissent petit à petit, les deux équipes, elles, s'observent toujours. 

11e Cassan est sévèrement taclé par Belloumou qui est averti verbalement par l'abritre. Sur le coup franc, Laneau, tout près d'ouvrir la marque, est signalé hors-jeu.

7e Débordement de Jamin sur la gauche qui centre fort devant le but. Ni Beuve ni Mangara en embuscade ne parviennent à se saisir du ballon. 

6e Les deux équipes s'observent mais la maîtrise du ballon est Ruthénoise.

2e Dans les matches à suspense de cette ultime levée du National, Cherbourg mène déjà à Romorantin  grâce à Ikango.

2e Laneau hérite d'un ballon mal dégagé par la défense phocéenne. Il décale Cassan qui remise avec Pacios. Ce dernier dévisse sa frappe. 

2e Premier débordement martégal avec N'Doye décalé sur la droite qui centre au premier poteau. Beuve se couche sans problème. 

1re C'est parti à Martigues comme sur tous les terrains de National. 

Les deux équipes pénètrent sur la pelouse. Le stade Francis-Turcan sonne creux, une centaine de supporters (dont bon nombre de ruthénois) se sont déplacés pour cette affiche sans enjeu.

 

26/04/2008

Raf - Calais en direct

Bienvenue au stade Paul-Lignon de Rodez, où le Rodez Aveyron Football s'apprête à recevoir Calais, pour un match qui sent bon le maintien en cas de succès.

Les équipes

Rodez : 1. Sopalski - 6. Lisembart, 5. Barthe, 17. Ecuele-Manga, 3. Ramond - 10. Cassan, 28. Castanier (cap), 20. Laneau (Touré, 59e), 21. Menassel (Ayrinhac, 76e) - 19. Pacios, 9. Souyeux.

Remplaçants : Beuve (gardien), 2. Poujol, 13. Ayrinhac, 14. Ursule, 18. Touré.

Calais : 1. Schille - 15. Hurtrel, 4. Congio, 5. Briesmalien (Silveirio, 85e), 3. Rollet - 7. Millien (Danset 72e), 6. Pruvost, 8. Marque, 11. Pennacchio, 19. Kerkar (Bensaada, 89e)- 9. Hoguet (cap).

Remplaçants : 20. Silveirio, 14. Bensaada, 16. Chatalen, 18. Danset.

Arbitre : Sébastien Moreira.

Le direct

C'EST FINI ! Calais l'emporte 1-0 à l'issue d'un match très moyen des Aveyronnais. Le public n'est pas content, et il le fait savoir... 

On joue les arrêts de jeu. Les Ruthénois n'arrivent plus à s'approcher des buts de Calais.  

89e : sortie de Kerkar, remplacé par Bensaada. 

85e : sortie de Briesmallien remplacé par Silveirio. 

84e : Un Calaisien stoppe le centre de Pacios de la main dans la surface. Tout le monde l'a vue... sauf l'arbitre. Les protestation ruthénoises ne changent rien. 

83e : avertissement à Congio côté Calais. 

82e frappe sèche et lointaine de Cassan, que Schille stoppe en deux temps. 

81e : avertissement à Schille, qui gagne trop de temps selon l'arbitre. 

79e : centre tendu d'Ayrinhac qui passe dans la surface. personne pour reprendre. 

76e : grosse occasion encore pour le Raf. Pacios sert Mennassel qui bute sur un Schille vigilant. Menassel justement est remplacé par Ayrinhac. 

75e : Calais reste dangereux sur les contres. Hoguet tente de surprendre Sopalski depuis le côté, mais attrape le petit filet. 

72e : sortie de Millien à Calais, remplacé par Danset.

Toujours autant de mal à trouver la profondeur pour un Raf qui tergiverse beaucoup, faute de véritables solutions. Le public s'impatiente. 

67e : belle frappe de Pacios dans la surface après remise lumineuse de Souyeux. Schille s'interpose. Mais le Raf pousse... 

64e : carton jaune à Marque pour Calais. La tension monte légèrement entre les joueurs... 

61e : Schille à la lutte avec Pacios relâche le ballon au milieu de la surface. Touré arrive le premier et expédie une frappe surpuissante sur le poteau, alors que le but semblait grand ouvert. Le Rraf devra s'en remettre !!!! 

59e : changement à Rodez. Entrée de Touré à la place de Laneau. Un attaquant pour un milieu défensif. 

57e : frappe soudaine de Hoguet à 30 mètres qui frôle le poteau de Sopalski, battu. 

54e : nouveau coup franc de Cassan pour la tête de Barthe. Encore au-dessus. 

Après ce coup de massue, le Raf tente d'accélérer, mais sans plus de succès qu'auparavant. Embêtant, d'autant que les résultats de la soirée ne sont pas pour faire ses affaires... 

51e : Sur la même action côté opposé, Cassan sert Barthe mais sa tête passe au-dessus. 

48e : BUT pour Calais ! Sur un coup franc magistralement tiré par Kerkar, Congio bat Sopalski d'une tête puissante. Imparable ! Rodez 0 - Calais 1

46e : La Calaisien Kerkar hérite du ballon au second poteau mais manque son contrôle.  

C'est reparti à l'instant... 

Mi-temps à Paul-Lignon. Rodez 0 - Calais 0. Le Raf devra emballer la rencontre, s'il en a les moyens, pour espérer une meilleure issue. Car pour le moment, Calais est difficile à prendre en défaut. 

44e : centre puissant de Calais que Hoguet ne peut reprendre de la tête. 

43e : Rodez tente une nouvelle accélération, sans plus de succès. La chaleur semble gêné les joueurs : la fin de match risque d'être difficile pour certains. 

37e : Pacios s'infiltre dans la surface mais voit son centre en retrait contré in extremis. 

34e : Occasion énorme pour Calais. Le corner de Kerkar tape le 2e poteau et retombe dans les pieds de Lisembart sur la ligne, lequel dégage en catastrophe.  

35e : coup franc dangereux pour Calais dans l'axe. La frappe puissante de Marque passe juste au dessus de la transversale de Sopalski.

33e : le match n'est pas très excitant pour le moment. Le Raf est trop brouillon, alors que Calais prend garde de ne pas se livrer... 

30e : frappe lointaine de Souyeux sans danger pour Scille. Le Raf n'arrive pas à s'approcher des cages adverses. 

28e : Rodez a bien du mal à passer le premier rideau d'un groupe calaisien solide et compact. 

Les débats s'équilibrent en milieu de terrain... Le match est de nouveau arrêté pour une blessure d'un joueur de Calais.

20e : centre tendue de Cassan après une belle séquence collective ruthénoise. Souyeux coupe mais ne peut cadrer. 

Le Raf tente de mettre un peu de vie dans ce match pour déstabiliser le bloc athlétique de Calais. 

16e : le tir en pivot d'Ecuele-Manga au point de penalty est contré in extremis. Ca s'anime ! 

15e : double frappe de Menassel à l'entrée de la surface. La première est renvoyée par la défense, la seconde passe au dessus. 

Les Ruthénois manquent singulièrement de tranchant en ce début de match... 

11e : parti dans le dos de la défense, Hoguet s'infiltre dans la surface, mais ne cadre pas son tir. 

8e : Enorme occasion pour Rodez. Sur coup franc, Cassan sert Ecuele-Manga esseulé au second poteau, mais le défenseur ruthénois ne cadre pas sa tête. Dommage. 

6e : but refusé pour Calais inscrit par Marque. L'arbitre estime qu'il a commis une faute au préalable : pas évident... 

Les Calaisiens exerce un pressing haut sur le porteur du ballon, mais le Raf s'en sort plutôt bien pour le moment, même si les approximations techniques sont nombreuses. 

1re : C'est parti à l'instant au stade Paul-Lignon entre le Raf et Calais. A l'aller, Calais l'avait emporté 2-1. 

A noter que dans l'équipe de Calais, il ne reste plus que deux "survivants" de l'épopée de 2000, qui les avait mené en finale de la coupe de France : Schille, le gardien, et Millien, qui avait d'ailleurs marqué un but fabuleux contre Bordeaux en demi-finale à Bollaert.

Et une bonne nouvelle pour débuter. En DHR, Villefranche a battu Albi II (1-0), dauphin du Raf II. Une victoire de la réserve face aux Millavois demain, et le billet d'accession pour la DH est composté.

20/04/2008

RUGBY : l'évolution des scores en Fédérale

Suivez en direct l'évolution du score dans le match phare de Fédérale 2 entre Rodez et Decazeville.

Terminé

RODEZ 18 - DECAZEVILLE 3

- Rodez : 2 drops  Vlad (2e) et Orsi (40e+2), 2 pénalités d'Orsi (16e, 33e, 40e+3, 57e).

- Decazeville : 1 pénalité de Rocca (35e).

Environ 3000 spectateurs à Paul-Lignon. 

15:10 Publié dans Rugby | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Rugby, direct

13/04/2008

Rugby : l'évolution des scores en Fédérales

Bienvenue sur Sports12 où vous pourrez suivre cet après-midi l'évolution des scores de Rodez, Decazeville et Lévezou Ségala. En Fédérale 2, Rodez se déplace à Guéret et Decazeville reçoit Malemort. En Fédérale 3, Lévezou Ségala se rend à La Têt. Tous les matches à 15 heures.

 

GUERET   14 -0 RODEZ                                    TERMINE

Guéret : 1 essai de Benassis, 3 pénalités de Gauthier (4e, 28e, 36e)

Rodez :

 

DECAZEVILLE   19 - 14 MALEMORT                 TERMINE

Decazeville : 1 essai de Rocca (21e), 1 transformation et 4 pénalités (5e, 47e, 60e, 75e) de Rocca

Malemort : 2 essais de Lescure (28e) et Dastoul (31e), 2 transformations de Mathevet.

 

LA TET  17 - 20  LEVEZOU SEGALA                   TERMINE

La Têt : 2 essai de Billes (52e) et Casse (73e), 2 transformations et 1 pénalité (10e) de Fontana

LSA : 2 essai de Jourdas (32e) et Rey (55e), 1 pénalité (38e) de Jourdas, 1 pénalité (21e) de Molinié, 2 transformations de Jourdas et Molinié.

14:55 Publié dans Rugby | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rugby, direct, lsa, decazeville, rodez