Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/03/2008

Humeur du jour : Réveillère n'est pas un boucher

L'arrière droit de l'Olympique lyonnais n'est "pas un casseur de jambes". C'est lui qui le dit, deux jours après avoir envoyé le milieu de terrain bordelais Wendel à l'hopital après un tacle dit "de boucher" dimanche à l'occasion du sommet du championnat OL- Bordeaux. Comment qualifier autrement un tel acte ? Hier, il s'est excusé auprès du Brésilien, avouant qu'il n'avait pas eu l'intention de casser le meilleur girondin du moment. Il n'empêche. Laurent Blanc a perdu là une pièce essentielle de son système de jeu, puisque Wendel sera absent entre quatre et six semaines. Réveillère, quant à lui, peut dormir tranquille puisqu'il n'a reçu qu'un carton jaune. Une décision largement commentée, notamment par l''Aveyronnais et ancien entraîneur du Mans et Sochaux Frédéric Hantz qui estime qu'il y a un arbitrage pour Lyon et un arbitrage pour les autres équipes. Il est dommage que Réveillère ne puisse pas être sanctionné après visionnage des images de "l'attentat" comme cela se fait au rugby. Ou pour ses déclarations hier quand il déclare : " J'aurais été aussi triste que lui. Mais cela fait partie du football, des duels. Il n'y a pas eu mort d'homme. Il n'est pas gravement blessé. C'est ce qu'il faut retenir". C'est la preuve d'un beau fair-play qui doit faire une belle jambe à Wendel.

Séb. S. 

17:30 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur

07/03/2008

Humeur du jour : C'est le monde à l'envers !

"Nous estimons que (le boycott des Jeux olympiques 2008 à Pékin) est quelque chose de contraire à l'éthique et d'immoral", a estimé Nafie Ali Nafie, adjoint du président Omar el-Béchir, en visite au Japon. Un appel au boycott liés aux liens économiques entretenus par la Chine avec le régime soudanais, alors que la guerre civile et ses conséquences dans la province du Darfour ont fait 200 000 morts et deux millions de déplacés en quatre ans, selon des organisations internationales. On marche vraiment sur la tête !

Bien sûr, certains diront que le sport et la politique n'ont rien à voir. Les mêmes sans doute, qui oublieront de rappeler que lorsque les intérêts économiques sont en jeu, tels que des gros contrats d'armement ou la vente de centrales nucléaires, le sportif et le politique sont étroitement liés. Bien sûr, d'autres expliqueront que les valeurs européennes "droits-de-l'hommiste" ne sont pas identiques à celles de l'Afrique ou de l'Asie. Les mêmes sans doute, qui omettront de rappeler que le Soudan applique une charia islamique jusqu'au-boutiste, que ses gouvernants sont corrompus et qu'ils soutiennent le terrorisme international aux relents islamiques. C'est le monde à l'envers ! Nafie Ali Nafie n'a pas les mêmes notions de l'éthique et de l'immoralité que le pauvre citoyen que je suis.

Mais comme dirait un présentateur dans la petite lucarne hexagonale, "Vive le sport"...

X. R. 

14:25 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Humeur, JO-2008, Chine, Darfour

06/03/2008

Humeur du jour : le jusqu'au-boutisme de l'UCI

Comme si les affaires de dopage ne suffisaient pas à lui pourrir la vie, le cyclisme s'est trouvé une autre casserole avec l'escalade du conflit jusque-là larvé entre l'Union cycliste internationale (UCI) et Amaury Sport Organisation (ASO), organisateur entre autres de Paris-Nice et accessoirement du Tour de France.

C'est qu'en passant Paris-Nice sous le giron de la Fédération française et donc en court-circuitant l'organe suprême de la petite reine, ASO s'est exposé à une riposte sans précédent, l'UCI menaçant directement les coureurs de lourdes sanctions. Au coeur du conflit, le fameux ProTour, porté par l'UCI mais que les fédérations européennes ne reconnaissent pas. Sans leur aval, donc sans les courses qui ont fait l'histoire et la beauté du cyclisme, la chose ressemble plus à une coquille vide qu'à un réel calendrier sportif. Si l'UCI va au bout du bout, c'est-à-dire si elle suspend les coureurs qui participent à Paris-Nice pendant 6 mois, toutes les courses de comité des fêtes pourront prétendre au Protour. Et cela, ASO l'a bien mesuré...

Pascal Laversenne 

18:25 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur

29/02/2008

Humeur du jour : Haro sur les pongistes chinois

On voudrait brider le tennis de table international que l'on ne s'y prendrait pas autrement. Voilà que la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) a ce vendredi, adopté à Canton (en Chine donc...), une résolution limitant le nombre de  joueurs d'origine chinoise évoluant pour de nouveaux pays dans des compétitions au plus haut niveau, lors des championnats du monde par équipes. Comme ci c'était la faute aux pongistes chinois d'être les meilleurs du monde dans la discipline et surtout très nombreux. On délocalise bien les entreprises en Chine, pourquoi ne délocaliserions-nous pas les pongistes chinois un peu partout dans le monde ?

Pour l'ITTF, cette résolution permettra aux autres pays de faire éclore des pongistes nationaux capables de rivaliser avec les Chinois. Mais comment élever le niveaux des autres nations du tennis de table si elles ne peuvent recrutrer des joueurs asiatiques capables de faire progresser ces joueurs nationaux à leur contact ? On dirait le dragon qui se mord la queue... A suivre.

X.R. 

28/02/2008

Humeur du jour : My Taylor is... verni

Au Royaume de sa majesté, mieux vaut "découper" un homme au risque de lui briser sa carrière qu'en gifler un autre sans réelle conséquence pour l'intégrité de la victime. C'est ce qu'a estimé la Fédération anglaise en infligeant trois matches de suspensions à Martin Taylor coupable d'un attentat sur l'attaquant d'Arsenal Eduardo Silva quand, dans le même temps, elle a sanctionné de quatre matches (trois plus un supplémentaire en appel), le Français Jérémy Aliardière pour une gifle administrée au milieu de Liverpool, l'Argentin Javier Mascherano.

Les images de Martin Taylor, taclant sauvagement Eduardo ont fait le tour de la planète. On y voit la jambe se rompre sous la violence du choc, les mines atterrées des Gunners et la longue intervention des secours. Un des médecins du club confiera même que sans une rapide intervention du corps médical l'attaquant international croate né au Brésil aurait pu y laisser sa vie. Mais en Angleterre ou l'engagement est roi, les images n'ont visiblement pas ému les responsables de la Fédération. Toujours moins que Jérémy Aliardière corrigeant l'insolent Javier Mascherano. Sans aller jusqu'à excuser son geste, c'est quand même cher payé pour le petit Frenchie. Et certainement pas assez pour Taylor...

Th. F. 

18:25 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur, taylor, arsenal, eduardo