Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/06/2008

Le Raf a repris le chemin de l'entraînement

Le Raf a commencé sa préparation pour attaquer sa deuxième saison en National. Quinze joueurs étaient présents sous les ordres de Franck Rizzetto et Alexandre Garcia pour retrouver le terrain et le ballon. Au bord du terrain, deux anciens joueurs sang et or étaient venus rendre une petite visite à leurs anciens partenaires : Ronnie Rodelin, qui a décidé de rejoindre Nantes (L2) et Féthi Harek, qui porte les couleurs de Bastia (L2). Retrouvez un complément d'informations dans l'édition du 27 juin de Centre Presse.

 


Rizzetto1
envoyé par cpsports12
 

 


Rodelin
envoyé par cpsports12
 

 


Harek
envoyé par cpsports12
 
 

 

21:20 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Raf, reprise, harek, rodelin

09/06/2008

Retour en images sur la montée du Raf en D2 féminine

Retour en images sur la montée en Division 2 de l'équipe féminine de Rodez, dimanche après sa victoire au stade Paul-Lignon face à Macon (2-0). Un grand moment pour la présidente Christiane Trézières, l'entraîneur Franck Plenecassagne et ses protégées. A découvrir dans la rubrique album photos.

22:05 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Raf, filles, Rafettes, Macon, montée

16/05/2008

Direct Martigues - Rodez

Bienvenue au stade Francis-Turcan pour la dernière journée de National opposant Martigues à Rodez.

La rencontre sera arbitrée par Gilles Beaujeaud assisté de Khalid Hamza et Maurice Roche.

Les équipes

Martigues : Gibert - Borios, Di Maria, Lepicier, Belloumou - Durand, Acedo - Mangara, Ouattara, Jamin, Manelli ; remplaçants : Duchesne (2e gardien), Babin, Souaré, N'Doye, Dale.

Rodez : Beuve - Ramond, Barthe, Ecuele-Manga, Laneau - Ursule, Castanier, Cassan, Lorthioir - Souyeux, Pacios ; remplaçants : Poujol, Berthaut, Ayrinhac, Touré, Menassel

LE DIRECT

C'est fini à Martigues sur l'humiliante défaite du Raf 5-0. Un Raf manifestement peu concerné par ce dernier match de la saison 2007-2008 contrairement à ses hôtes qui quittent le National la tête haute. Pour Rodez, l'issue est la même qu'il y a trois ans, en clotûre de CFA. Dans les matches à enjeu, Nîmes à composté son billet pour la Ligue 2 à la faveur de son succès sur Laval (3-1) - les partenaires de Jérémy Roumégous rejoignent ainsi Vannes et Tours, tandis que Cannes sauve sa peau au détriment de Pau (1-0), qui descend donc en CFA comme Villemomble, Martigues et Romorantin.

88e : BUT pour Martigues. Nouvelle offensive martégale menée par ce diable de Mangara qu'Ecuele-Manga détourne en corner. Sur celui-ci, Jérémy Acedo jaillit et dépose le ballon dans la lucarne. 

A cinq minutes de la fin, les jeux sont pratiquement faits en National puisque Nîmes mène toujours 3-1 devant Laval tandis qu'en fond de classement, Cannes domine Pau 1-0. 

84e : Laneau s'échappe côté droit et tente un centre tir qui oblige Gibert à détourner le balloon en corner d'une jolie claquette. 

81e : Dernier changement à Rodez, Castanier sort et Berthaut le remplace. 

80e : Coup franc à 30 m de Mangara qui passe au-dessus. 

79e : Martigues mène toujours très largement 4-0 devant des Ruthénois complètement hors sujet. 

76e : Changement à Rodez, Touré remplace Souyeux. 

73e : dernier changement à Martigues ; Manelli cède sa place à N'Doye. 

72e : Manelli obtient un coup franc à l'entrée de la surface excentré à droite. Le Martégal le tente direct d'une frappe puissante que Beuve détourne difficilement des deux poings. 

68e : BUT pour Martigues. Ballon perdu par Castanier au milieu de terrain. Outtara lancé dans la profondeur s'en va battre Beuve d'un petit piqué.

L'agacement gagne les rangs ruthénois. Lesquels sont incapables de prendre à défaut un bloc martégal imperméable. 

A Nîmes, les Crocos ont un pied et demi en L2  après le doublé de Malm qui offre aux partenaires de Roumégous un confortable avantage de 2 buts (3-1).

60e : faute de Di Maria sur Pacios à l'entrée des 16 m 50. Coup franc intéressant pour Lorthioir qui passe légèrement à droite de l'équerre.  

59e : Cassan lance Pacios dans la profondeur mais le buteur ruthénois est devancé par la sortie de Gibert. 

56e : double changement à Martigues avec les entrées de Dale et Souaré en lieu et place de Durand et l'excellent Jamin.  

54e Une - deux entre Pacios et Cassan. Ce dernier centre pour Pacios qui reprend du plat du pied. Gibert se détend et détourne en corner. 

Les belles intentions se sont envolées. Rodez est toujours sous pression à l'image de cette passe en retrait pour Beuve que le portier ruthénois... laisse filer sous son pied.  

Les Ruthénois pressent plus haut en cé début de seconde période. Les intentions ont-elles changé de camp ?

47e : Lorhioir renverse le jeu vers Laneau qui reprend de volée. Largement au-dessus.

45e : C'est reparti à Martigues avec un changement à Rodez, Menassel qui remplace Ramond et Lorthioir qui recule d'un cran.

C'est la mi-temps à Martigues où les locaux sont largement en tête. Les Ruthénois, manifestement peu concerné par ce match, ont subi les débats derrière contre la lanterne rouge. Le repos ne sera pas de trop pour recadrer les brebis égarées. Sur les autres pelouses du National, Nîmes qui mène devant Laval (2-1) tient son ticket pour la L2 depuis son égalisation et Pau son billet pour le CFA sur la pelouse de Cannes.

Au stade des Costières, les Nîmois ont égalisé et retrouvent momantanément leur place en Ligue 2.

44e : Ramond hérite du premier avertissement du match pour un tacle trop appuyé sur Jamin. 

Rodez joue à l'emporte pièce et récolte les fruits de son non match. Les Ruthénois sont trasparents. 

41e BUT pour Martigues. Cette fois, c'est Jamin qui se joue de l'arrière garde ruthénoise. Excentré sur la droite, ce dernier s'en va battre Beuve sorti à ses devants.

39e : BUT pour Martigues. Festival de Mangara dans une défense ruthénoise appathique. Le buteur martégal drible, tour à tour, Barthe, Ecuele-Manga et enfin Beuve avant de déposer le cuir au fond des filets.

36e : Les débats sont toujours aussi pauvre à Martigues malgré une légère emprise des locaux.

Dans le bas du classement, les chances de Pau s'amenuisent puisque les Cannois viennent d'ouvrir la marque par Berrier.  

Enorme coup de théâtre au stade des Costières à Nîmes où les Crocos, après avoir touché du bois, viennent d'encaisser un premier but par le Lavalois Mauricio. A ce moment du match, c'est Cherbourg qui monte en Ligue 2.

33e : Timides, les Ruthénois tentent de se porter à l'assaut des buts de Gibert. En vain. 

Le titre, symbolique, de meilleur promu, s'échappe pour le Raf d'autant qu'Arles vient d'ouvrir la marque au Paris FC. 

27e : BUT pour Martigues. Jamin déborde sur la droite et adresse un centre millimétré pour le longiligne Mangara qui, de la tête, s'élève plus haut que tout le monde et notamment Anthony Beuve. Martigues est en tête et, au regard de ce qu'on proposé les Ruthénois jusque-là, ce n'est finalement pas cher payé.

Si, au stade Francis-Turcan, les vingt-deux acteurs ont des difficultés à animer les débats, ce n'est visiblement pas le cas de Cherbourg qui mène désormais 2-0 à Romorantin grâce à Adnane. La pression se fait plus forte sur les épaules des Nîmois toujours dos à dos avec Laval.

23e Barthe glisse devant Jamin qui profite de l'aubaine pour prendre sa chance de loin mais le cadre se dérobe.

21e Centre de Menalli au point de penalty et reprise accrobatique de Jamin. Beuve repousse d'une superbe claquette. Rodez a eu chaud 

20e : Tentative de Souyeux aux vingt mètres. Sans danger pour Gibert. 

18e : Rodez obtient le premier corner de la rencontre grâce à Pacios. Celui-ci ne donne rien.

14e Nouveau débordement et nouveau centre à ras de terre de Jamin. Cette fois, Ecuele-Manga est sur la trajectoire et manque d'un cheveu de tromper son propre gardien. 

13e Tandis que les tribunes se remplissent petit à petit, les deux équipes, elles, s'observent toujours. 

11e Cassan est sévèrement taclé par Belloumou qui est averti verbalement par l'abritre. Sur le coup franc, Laneau, tout près d'ouvrir la marque, est signalé hors-jeu.

7e Débordement de Jamin sur la gauche qui centre fort devant le but. Ni Beuve ni Mangara en embuscade ne parviennent à se saisir du ballon. 

6e Les deux équipes s'observent mais la maîtrise du ballon est Ruthénoise.

2e Dans les matches à suspense de cette ultime levée du National, Cherbourg mène déjà à Romorantin  grâce à Ikango.

2e Laneau hérite d'un ballon mal dégagé par la défense phocéenne. Il décale Cassan qui remise avec Pacios. Ce dernier dévisse sa frappe. 

2e Premier débordement martégal avec N'Doye décalé sur la droite qui centre au premier poteau. Beuve se couche sans problème. 

1re C'est parti à Martigues comme sur tous les terrains de National. 

Les deux équipes pénètrent sur la pelouse. Le stade Francis-Turcan sonne creux, une centaine de supporters (dont bon nombre de ruthénois) se sont déplacés pour cette affiche sans enjeu.

 

09/05/2008

Direct Rodez - Romorantin

Bienvenue au stade Paul-Lignon (avec quelques minutes de retard dû à un problème technique) où, à l'occasion de la 37e et avant-dernière journée de National, Rodez accueille Romorantin devant 2 800 spectateurs. Si Rodez est sauvé depuis la semaine dernière au bénéfice de sa victoire (3-1) au Paris FC, Romorantin, 20e au coup d'envoi, n'a pas fait une croix sur le maintien. Mais, les hommes de Jean-Marc Pilorget n'ont pas le choix : ils doivent gagner à deux reprises et prier... Très fort !

Les équipes

- Rodez : Beuve - Lisembart, Barthe, Ecuele Manga, Ramond - Camara, Castanier, Ursule (cap.), Cassan - Pacios, Souyeux. Remplaçants : Cadenet (2e gardien), Laneau, Menassel, Rodelin et Touré.

- Romorantin : Liard - Chevrier, Durpès (cap.), Ka, Gibert - Delonglée, Massard, Dinet, Soumaré - Farssane, Oroque. Remplaçants : Foucher (2e gardien) - Rosay, Simon, Courgnaud et Bourbon. 

Retrouvez dans quelques minutes les meilleurs moments de cette rencontre, ainsi que les réactions de, notamment, Franck Rizzetto et Anthony Beuve. 

Si la troisième équipe qui jouera en Ligue 2 ne sera connue que vendredi prochain à l'issue de la rencontre Nîmes - Laval (le 3e reçoit le 4e !), cette avant-dernière journée a désigné trois des quatre formations qui descendent en CFA : Villemomble, Martigues et Romorantin. Pau, en revanche, a prouvé, hier, qu'il faudrait compter sur lui jusqu'au bout ; les Béarnais l'ont en effet emporté 4-3 sur Nîmes, s'offrant ainsi une dernière chance à Cannes, la semaine prochaine pour une rencontre sans doute explosive. 

90e C'est fini à Paul-Lignon avec la victoire nette et sans bavure de Rodez face à Romorantin (3-0). Excepté lors du premier quart d'heure, il n'y a pas eu photo face à la lanterne rouge démobilisée et qui a définitivement abdiqué après l'ouverture du score par Souyeux. 

83e changement à Romorantin : Bourbon remplace Dinet.

 81e troisième et dernier changement à Rodez : Laneau remplace Castanier. 

78e un peu court quelques secondes plus tôt sur un centre de Pacios, Rodelin dégaine une frappe terrible de trente mètres qui prend la direction de la lucarne mais, au prix d'une superbe détente, Liard détourne en corner. 

72e changement à Rodez : Rodelin remplace Souyeux. 

71e carton jaune à Dinet pour contestation. 

65e Changement à Rodez : Menassel remplace Camara et changement aussi à Romorantin : Courgnaud remplace Farssane.

64e BUT POUR RODEZ. Ursule décale Cassan côté gauche dont le centre est récupéré par Souyeux, lequel, en pivot, adresse un caviar au second poteau pour Ramond dont la tête fait trembler les filets. Rodez 3 - Romorantin 0.

54e BUT POUR RODEZ. Centre de Cassan qui trouve Pacios au point de penalty. La tête de l'avant-centre sang et or trouve la lucarne de Liard qui n'a pas esquissé le moindre geste. Sur l'action, Ka reste longtemps au sol et sort sur un brancard, laissant sa place à Simon. Rodez 2 - Romorantin 0.

52e Ecuele Manga se troue et laisse filer Farssane côté droit dont le centre tir lobe Beuve au 2e poteau mais Castanier assure de la tête en corner. Il y avait bien longtemps que Romorantin n'était pas rentré dans la surface ballon au pied.  

47e Cassan frappe sur la barre transversale alors que Liard était battu. Le ballon revient dans le jeu mais la tête de Barthe est trop aérienne. 

46e  C'est reparti à Paul-Lignon. Pas de changement.

45e C'est la mi-temps à Paul-Lignon : Rodez n'est pas encore réconcilié avec son public malgré ce 1-0, alors que Romorantin est en CFA. 

44e Souyeux est très remuant sur le front de l'attaque et la défense centrale de Romorantin donne des signes de fébrilité. Les hommes de Jean-Marc Pilorget sont au bord de la rupture. 

35e assommés par ce but, les Solognots s'éteignent peu à peu, alors qu'ils avaient pris ce match de la dernière chance par le bon bout. De leur côté, les Aveyronnais se contentent du minimum avec beaucoup de déchet dans la construction du jeu.  

29e BUT POUR RODEZ. Barthe récupère un ballon au duel à l'épaule au milieu de terrain, décale idéalement Ursule sur le côté droit dont le centre au cordeau est coupé au premier poteau par Souyeux. Avec cette dixième réalisation, celui-ci devient le meilleur buteur ruthénois de la saison. Rodez 1 - Romorantin 0.

25e : alors que Romorantin, qui n'a pas le choix, pousse et effectue un gros pressing très haut, Rodez se contente de faire tourner derrière. Des sifflets commencent à gronder dans les travées de Paul-Lignon. 

18e : Soumaré sert Farssane dans la profondeur. Le buteur romorantinais écarte Ecule Manga et prend sa chance devant Beuve sorti à sa rencontre. La tentative flirte avec l'extérieur du poteau droit.

7e : centre d'Ursule pour Castanier qui reprend de volée mais Liard se couche. 

4e :  première alerte sur les buts de Beuve (titularisé pour la première fois de la saison à la place de Sopalski, touché à une cheville vendredi à l'entraînement) après que Oroque a pris sa chance de loin.

20:10 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Raf, football, national, Rodez

08/05/2008

Franck Rizzetto prône "le plaisir"

Sûr de son maintien en National depuis son succès à Paris, Rodez doit désormais se faire pardonner son mois et demi sans succès au stade Paul-Lignon. Tel est l'avis de Franck Rizzetto à la veille de recevoir la lanterne rouge, Romorantin.

 

17:40 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rodez, raf, rizzetto, romorantin