Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/05/2011

Football, National (40e j.) : Rodez - Cannes

Bonsoir et bienvenue au stade Paul-Lignon où le Rodez Aveyron Football, 17e et premier relégable, accueille à 20 heures l'AS Cannes, 5e, pour le compte de l'antépénultième journée.

07/05/2011

Foot - National (39e j.) : Strasbourg - Rodez

Bonsoir et bienvenue au stade de la Meinau où le Racing Club de Strasbourg, 4e et toujours en course pour l'accession en L2, accueille le Rodez Aveyron Football, 17e et premier relégable, à 18 heures.

LES EQUIPES

Strasbourg : Gurtner - Pichot, Sikimic (cap.), Outrebon, Tchato - Peuget, Betsch - Yenga, Noro, Ketkéophomphone - Ledy.

Remp. : Kéhi - Donzelot, Genghini, Hadji, Brahmia.

Rodez : Beuve - Ramond, N'Tolla, Laneau, Lorthioir - Patin, Ursule (cap.), Laoudihi, Moura-Komenan - Ekeng Ekeng, Darchy.

Remp. : Chazottes - Castanier, Alet, Bouscarrat, Sané.

Arbitre : M. Mezouar assisté de MM. Simon et Boutry.

LE DIRECT

STRASBOURG 2 - RODEZ 1

90e+2. Et M. Mezouar met un terme aux débats. Au grand dam des Ruthénois qui regagnent les vestiaires tête basse et sûrement déçus d'avoir concédé aussi vite l'ouverture du score. Que les trois dernières journées s'annoncent difficiles pour un Raf qui court plus que jamais après son maintien.

90e+2. Le cuir revient toutefois aux Ruthénois qui se procurent même une ultime occasion lorsqu'Alet reprend au point de penalty. Mais Gurtner se couche facilement sur le ballon.

90e+1. Les Ruthénois repartent à l'abordage mais N'Tolla, décidément pas bien dans ses baskets aujourd'hui, tente une frappe de 45 m. Et rend la balle aux Alsaciens.

90e. Hadji s'infiltre dans la surface mais Laneau veille au grain et concède le corner. Lequel ne donne rien.

87e. Alet s'essaie au tir lointain. A côté.

87e. Au contraire d'Hilali, évidemment conspué.

86e. Dernier changement à Strasbourg. Hadji remplace Noro, acclamé par les Ultras. Tout comme Fournier d'ailleurs.

85e. Moura montre des signes d'agacement alors qu'il est oublié par Lorthioir.

84e. Alors que les corners s'enchaînent en faveur du Racing, les Ultras ont quitté leur virage pour venir manifester pacifiquement au pied de la présidentielle.

82e. Au tour de Bouscarrat de profiter d'une approximation de la défense adverse mais son tir file largement au-dessus alors que Rizzetto et Fournier se disent quelques gentillesses au bord du terrain.

81e. La frappe de Ramond file en six mètres.

81e. Tout est encore possible. Voilà qui relance le Raf. D'ailleurs, les Ruthénois l'ont bien compris et insistent face à des Strasbourgeois bien endormis.

78e. Nouveau remplacement au Racing. Ketkéo sort pour Genghini.

77e. BUT pour Rodez ! Une nouvelle fois, le Raf obtient un coup franc bien placé. Cette fois-ci, Lorthioir le frappe bien. Gurtner est surpris et repousse directement sur Bouscarrat qui marque de la tête à bout portant.

76e. Rizzetto a beau donner de la voix, ses hommes enchaînent les erreurs techniques.

74e. Le changement a donc lieu à Rodez. Et c'est Darchy qui rejoint le banc alors qu'Alet foule la pelouse de la Meinau.

72e. 5 749 spectateurs assistent à la rencontre alors qu'Ursule, touché dans un duel sort pour se faire soigner et qu'Alet se prépare à faire son entrée.

70e. Plus rien ou presque ne semble pouvoir inquiéter les Strasbourgeois qui gèrent leur fin de match et laissent tranquillement les Rouergats centrer dans le vide.

68e. Remplacement à Strasbourg. L'auteur du 2e but, Yenga, cède sa place à Brahmia alors que les supporters entonnent désormais un "aux armes".

66e. Darchy et Bouscarrat ont beau aller au charbon sans se décourager, la défense alsacienne est bien difficile à bouger.

64e. Que de centres totalement ratés côté Raf. Cette fois-ci, c'est Ursule qui s'y colle et expédie le ballon directement en six mètres.

62e. Très bon coup franc obtenu par Moura à 20 mètres quasiment face au but. Lorthioir et Patin se présentent. Le premier frappe... dans le mur.

60e. Après une heure de jeu, on voit vraiment difficilement comment Rodez pourrait revenir dans ce match même si les entrées de Bouscarrat et Castanier ont fait du bien.

58e. Malgré le faible nombre de supporters, le Kop des UB 90 ne faiblit pas. Heureusement car l'ambiance laisserait sérieusement à désirer sans eux.

56e. Après une mauvaise relance plein axe de Patin, Peuget arme une grosse frappe de 20 mètres. Beuve claque en corner. Le coup de pied de coin est inoffensif.

55e. Moura, encore lui, trouve Bouscarrat d'un centre. Poussé dans son dos, l'attaquant réclame un penalty. M. Mezouar ne l'entend pas de cette oreille et laisse le jeu se dérouler.

54e. Les Ruthénois n'ont pas abdiqué à l'image d'un Moura toujours aussi combattant et d'un Lorthioir qui enchaîne les petits ponts. Mais Gurtner est toujours aussi tranquille.

53e. A noter qu'en remportant ce match, Strasbourg empêcherait indirectement Amiens de retrouver la Ligue 2 dès ce soir.

50e. On assiste à une reprise plutôt tranquille. Les Strasbourgeois font circuler la balle mais ne porte pas vraiment le danger. Les Rouergats, eux, tentent bien de centrer. En vain.

47e. Avec ces deux changements, Rizzetto a choisi de réorganiser son équipe : Patin a glissé en défense centrale, N'Tolla a repris son couloir droit alors que Lorthioir a retrouvé son poste de prédilection sur le côté gauche du milieu.

46e. C'est reparti à la Meinau. Rodez met immédiatement le pied sur le ballon.

46e. Changement à Rodez. Laoudihi cède sa place à Castanier et Ekeng Ekeng sort pour Bouscarrat.

45e+3. C'est la mi-temps ici à la Meinau où le Raf s'est rendu la partie très compliquée en encaissant un but après seulement 45 secondes de jeu. On voit mal comment il pourrait renverser la situation.

45e+2. Dans sa zone technique, Rizzetto ne décolère pas depuis le début du match.

45e. Le 3e but n'était pas loin. Sur un coup franc de Noro, une nouvelle fois très bien tiré, Outrebon, monté aux avant-postes, se saisit du ballon et sécroule. M. Mezouar ne bronche pas.

42e. En tout cas, malgré les absences de plusieurs titulaires offensifs, Strasbourg ne semble pas vraiment peiner à trouver des brèches.

41e. C'était le pire moment pour encaisser un nouveau but. L'apathie coupable de l'arrière-garde aveyronnaise y est aussi pour beaucoup.

39e. BUT pour Strasbourg ! Betsch est au débordement, les défenseurs ruthénois à l'hésitation et Yenga, tranquille, à la frappe du point de penalty. Attention pour le Raf, l'addition pourrait vite se corser.

38e. Le corner est mal repoussé par Patin. Tchato en profite et expédie un missile. Ramond sauve sur sa ligne de la tête. Non sans un bon mal de crâne !

37e. Coup franc dangereux de Noro. Mais un Ruthénois repousse en corner de la tête.

36e. Et M. Mezouar commence également à donner du sifflet.

35e. Est-ce la chaleur ou les efforts consentis depuis le début ? Quoi qu'il en soit, le rythme du match commence à baisser nettement.

33e. Superbe intervention de N'Tolla dans les pieds de Yenga.

32e. Les Ruthénois, eux, arrivent à construire, produisent de belles séquences mais le dernier geste voire l'avant-dernier sont trop déficiants pour espérer quelque chose. La preuve avec ce centre de Laoudihi totalement manqué.

30e. Les Strasbourgeois aiment visiblement passer par les côtés. Toutes leurs occasions, et le but, sont venus de centres.

28e. Et ce n'est pas Olivier Cassan, venu en voisin de Metz, qui doit bouder son plaisir même si le score ne doit pas forcément lui plaire.

28e. Les temps morts sont rares aujourd'hui. Difficile de respirer tant les occasions se succèdent et le jeu plaisant.

26e. Noro déborde et centre vers Ledy. Patin coupe la trajectoire et repousse en deux temps en corner. Cornersans conséquence.

25e. Darchy prend sa chance sur coup franc. Son tir de 25 m va mourir au ras du poteau droit de Gurtner qui était cependant sur la trajectoire.

22e. Oui, difficile d'imaginer que le score en reste là. Strasbourg est passé plusieurs fois tout près d'aggraver la marque alors que le Raf, lui, aurait bien pu revenir.

21e. Superbe action ruthénoise. Après une récupération de Patin au milieu, le ballon file jusqu'à Darchy puis Patin et Ekeng Ekeng. Le centre du Camerounais arrive jusqu'à Moura dont la volée flirte avec le poteau d'un Gurtner cloué sur place.

19e. Sinon un contre pour Strasbourg. Mais le centre en retrait d'un Alsacien est coupé in extremis par Ramond devant Ledy. Le corner ne donne rien.

18e. Coup franc intéressant pour Rodez. Mais gâché par Lorthioir et Patin dont la combinaison ne donne rien.

17e. Nouvelle chaleur sur le but de Beuve. Yenga s'échappe côté droit et centre en retrait au sol. Noro, au point de penalty, contrôle et écarte sur Ketkéo dont le tir à bout portant est miraculeusement sorti par Beuve. Ouf !

14e. Ekeng trouve Darchy dans la surface. A la lutte avec un défenseur, l'ex-Clermontois se présente face à Gurtner mais, sous la pression, manque son tir qui frôle le poteau.

11e. Malgré l'accord trouvé vendredi entre la SASP et l'association, les supporters se font vindicatifs. Outre une banderole pour le moins explicite envers le président du club ("Hilali dégage"), ceux-ci ont également déployé un autre message : "ici c'est le coeur du club, à Londres son trou du c... !" Ambiance.

10e. Lancé dans le dos de la défense, Noro se présente face à Beuve mais tergiverse trop. Lorthioir, revenu en catastrophe, repousse. Le KO était tout proche.

9e. Preuve est en tout cas faite que les conflits internes et les menaces de dépôt de bilan qui ont cours à Strasbourg ne déteignent pas sur les joueurs.

8e. Malgré tout, depuis l'ouverture du score strasbourgeoise, ce sont bel et bien les "sang et or" qui monopolisent le cuir. Strasbourg opère déjà en contres.

7e. La dernière fois que le Raf avait connu un tel début de match, c'était à Amiens et le match avait viré à la correction (5-1).

6e. Ekeng Ekeng obtient le premier corner de la rencontre. La tentative de Lorthioir trouve Gurtner.

4e. Pris à la gorge, le Raf va devoir sortir de ses retranchements. Moura l'a bien compris et part en dribble côté gauche. Il passe trois Alsaciens et frappe. Dans la niche de Gurtner.

3e. Bon coup franc pour le Raf sur le côté gauche. Lorthioir s'en charge. Darchy place sa tête mais, en déséquilibre, l'attaquant rouergat ne parvient pas à redresser la trajectoire. Touche.

1re. BUT pour Strasbourg ! Ca ne pouvait pas commencer plus mal... Sur le tout premier centre de la partie signé Ketkéo, N'Tolla dévisse totalement son dégagement et trompe Beuve d'un lob.

1re. C'est parti ! Strasbourg lance les hostilités.

0. Pour finir sur les statistiques, Strasbourg reste sur 16 matches consécutifs sans défaite.

0. Comme au Vélodrome de Marseille, Van Halen résonne et les acteurs pénétrent sur la pelouse.

0. L'ampleur du défi pour le Raf est à la hauteur de l'histoire du Racing. En effet, Strasbourg n'a tout simplement jamais perdu à La Meinau cette saison (10 victoires et 8 nuls) engrangeant 38 points sur 54 possibles !

0. C'est un match capital pour les deux équipes qui va débuter dans quelques instants. Strasbourg, 4e, est à la lutte avec Guingamp (actuel 3e et vainqueur hier 4-1 d'Orléans), pour la dernière place synonyme de L2. Rodez, 17e et premier relégable, est, lui, en course pour le maintien.

0. Confronté aux forfaits de nombreux défenseurs, Franck Rizzetto a tranché : Patrick N'Tolla évoluera dans l'axe de l'arrière-garde ruthénoise aux côtés de Guillaume Laneau. Julien Lorthioir devrait, lui, prendre place dans le couloir gauche et Cyril Ramond à droite.

0. Les joueurs viennent de rentrer aux vestiaires. A noter qu'il fait chaud voire très chaud sur la très bonne pelouse du magnifique stade de la Meinau.


30/04/2011

Foot - National (38e journée) : Rodez - Bayonne

Bonsoir et bienvenue au stade Paul-Lignon où Rodez, 16e avec 38 points en 35 matches, accueille Bayonne, 17e avec 38 unités en 36 rencontres, pour le compte de la 38e journée de National.

LES EQUIPES

Rodez : Beuve - N'Tolla, Mallein, Laneau, Ramond - Ursule (cap.), Patin, Lorthioir, Ekeng Ekeng - Darchy, Bouscarrat.

Remplaçants : Chazottes - Castanier, Moura-Komenan, Alet et Laoudihi.

Entraîneur : Franck Rizzetto.

Bayonne : Duhour - Soubervie, Estrade, Degoul, Romey - Lalanne, Muthular, Pennacchio, Soubervie - Simon, G'Bizié.

Remplaçants : Caradec - Elouari, Hilaire, Giron et Ribeiro.

Entraîneur : Alain Pochat.

Arbitre : Mr Schmitt.

Pelouse en bon état. Temps idéal.

LE DIRECT

8RODEZ 0 - BAYONNE 0

93e C'est fini ! Match nul entre Rodez et Bayonne. La course au maintien s'annonce des plus indécises à quatre journées du terme de la saison.

90e C'est la fin du temps règlementaire à Paul-Lignon.

88e Changement à Bayonne : G'Bizié sort pour Giron.

86e Les esprits s'échauffent un peu sur la pelouse...

84e Jaune pour Elouari, Bayonne.

84e Corner pour Rodez sous les encouragements du public. Cela ne donne rien.

81e Ekeng Ekeng seul à l'entrée de la surface décoche un tir à ras de terre. Trop croisé ! 6 mètres.

80e Bayonne a la tête dans les chaussettes mais Rodez n'en profite pas et file vers un partage des points !

77e Changement à Bayonne : Elouari entre à la place de Pennacchio.

75e Moura-Komenan s'essaye à la frappe lointaine. Toujours à côté des buts...

71e Suite à un petit pont sur son adversaire, N'Tolla centre vers Moura qui n'ajuste pas bien sa tête, au premier poteau, qui file en 6 mètres...

69e Bayonne est bien plus fringant en ce moment. Le coaching semble avoir perturbé l'équipe sang et or.

67e Jaune pour Castanier à Rodez pour un tacle en retard.

64e Changement à Bayonne : Ribeiro pour Muthular.

63e Double changement à Rodez : Moura pour Lorthioir et Castanier pour Ursule. Lorthioir était très mécontent de quitter la pelouse si tôt...

60e Rodez est toujours à l'attaque mais a du mal à trouver la faille. L'attaquant bayonnais G'Bizié se démène quant à lui comme un beau diable mais est bien seul...

55e Jaune pour Darcy qui sur une très belle action collective de Rodez, met la main dans la surface pour conclure un centre de Bouscarrat. Il lui aura manqué 3 centimètres pour pousser le ballon de la tête au fond des filets.

50e Les Aveyronnais débutent cette seconde période comme la première. C'est à dire, à l'offensive !

48e Avertissement pour Soudervie à Bayonne qui tacle les deux pieds décollés du sol. Logique.

47e Coup franc pour Rodez près du poteau de corner. La défense bayonnaise renvoie le ballon à l'entrée de la surface. Laneau reprend instinctivement mais ça frôle la barre transversale. Une nouvelle fois le Raf ne trouve pas le cadre.

45e C'est reparti pour 45 minutes.

45e A noter que Gap est mené 1-0 à la mi-temps à Beauvais.

45e Mi-temps au stade Paul-Lignon. Les Ruthénois semblent capables de faire la différence mais leurs frappes fuient le but. Bayonne quant à lui va jouer le hold-up.

43e Carton jaune pour Romey, Bayonne.

42e Samuel Darchy, suite à un contrôle de la poitrine, centre parfaitement pour la tête de Bouscarrat. L'ancien bordelais ne cadre malheureusement pas sa reprise. Quel dommage, l'action était parfaite.

40e Coup franc à 25 mètres plein axe de Lorthioir pour Rodez. Le cuir s'envole au dessus des cages du portier bayonnais.

37e Alain Pochat, coach de Bayonne, est excité comme une puce sur son banc de touche alors que l'arbitre multiplie les coups de sifflets. Le rythme de la rencontre s'abaisse.

33e G'Bizié se joue dans la défense ruthénoise et centre fort devant le but. Laneau sort le ballon de la tête juste devant Simon.

30e Julien Lorthioir est intenable ce soir. Mais, il tergiverse dans le dernier geste...

26e Rodez recule et se fait des frayeurs. Sur un coup-franc de Soudervie, un cafouillage dans la surface s'en suivait mais Mallein expédiait le ballon hors de portée des attaquants bayonnais.

22e Lorthioir, le feu follet ruthénois, gratifie le public de nombreux gestes techniques alors que les visiteurs semblent être venus en Aveyron pour réaliser le hold-up parfait. Affaire à suivre.

19e Rodez campe dans la moitié de terrain bayonnaise.

15e Suite à un coup-franc sur la ligne médiane, Patin voit le ballon revenir sur lui à 25 mètres et tente la reprise de volée. La frappe n'est toujours pas cadrée.

14e Ramond sur son côté gauche centre directement vers la tête de Darchy. L'attaquant ruthénois prend parfaitement le ballon qui file de peu à côté de la lucarne ! Première frayeur pour Duhour qui était resté scotché sur sa ligne.

13e Malgré l'enjeu, les deux équipes n'ont pas fait le choix de fermer le jeu et préfère avancer directement.

10e Suite à une touche exentrée, N'Tolla hérite du ballon dans l'axe du terrain. Il crochète son adversaire direct et frappe à l'entrée de la surface. A côté. Dommage.

6e Premier corner pour les visiteurs. Beuve s'empare du cuir dans une forêt de ciel et blanc.

2e Les Bayonnais sont les premiers à créer le danger sur un long ballon dans le dos de la défense du Raf. beuve sort bien.

1e Coup d'envoi donné par Rodez. C'est parti pour 90 minutes de folie !

0e Dans la course au maintien, Colmar a perdu 2-1 sur la pelouse de Pacy.

0e Dans dix minutes, c'est une rencontre cruciale pour le maintien qui va se dérouler. Basques, 17e, et Ruthénois, 16e, sont seulement séparés à la différence de but.

0e Remarquons que l'arbitre de la rencontre, Julien Schmitt, avait déjà officié lors du match aller entre le Raf et Bayonne. Les Aveyronnais avaient été défaits 3-1 au pays Basque. Ce dernier avait sorti le carton rouge envers Ramond dès la 4e minute...

0e Les travées du stade Paul-Lignon se remplissent peu à peu. Espérons que les terrasses de café se videront quelque peu pour rejoindre la rue Vieussens...

0e A noter que Moura-Komenan, très incertain avant cette rencontre, est bel et bien sur la feuille de match ruthénoise. Il débutera la partie sur le banc de touche.

0e Les joueurs s'échauffent sous un temps estival.

26/04/2011

Foot - National (37e j) : Rouen - Rodez

Bonsoir et bienvenue au stade Robert-Diochon au Petit-Quevilly où le FC Rouen, 7e de National, accueille Rodez, premier non relegable, pour le compte de la 37e journée.

LES EQUIPES

- Rouen : Verger - Louiron (c.), Goulard, Rodriguez, Vignaud - Boateng, N'Gosso, Dragon, Mendy, Lafon - Arbaud.

Remplaçants : Carrat - Badra, Prieur, Mayulu, Burel.

Entraîneur : Eric Garcin.

- Rodez : Beuve - Mallein, Laneau, Faviana, Ramond - Ursule (c.), Castanier, Laoudihi, Ekeng Ekeng - Darchy, Bouscarrat.

Remplaçants : Chazottes - N'Tolla, Guerbert, Sané, Alet.

Entraîneur : Franck Rizzetto.

Arbitre : M. Butault.

Bonne pelouse, temps idéal.

LE DIRECT

ROUEN 1 - 1 RODEZ

 

90+4. C'est fini à Rouen ! Enorme performance des Aveyronnais. Un point durement acquis, mais un point qui risque fort de compter.

90+2. 2600 spectateurs vivent ce match où le suspense est maintenant intenable !

90. C'est chaud chaud, chaud !

89. Badra s'écroule dans la surface bousculé (?) par N'Tolla. L'arbitre ne bronche pas.

86. Beuve sauve les siens !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Sur une tête lobée, il claque en corner !

83. Darchy, vidé car auteur d'un match plein, sort. Alet prend sa place.

81. A Rouen, N'Gosso laissa sa place à Mayulu.

80. Parti en contre, Sané joue horriblement mal le coup. Ekeng Ekeng était seul à gauche!!!!

77. Les Diables rouges redoublent d'efforts. On ne sait pas trop comment Rodez tient. Une jambe, un buste, une tête. Tout est bon pour renvoyer le cuir en catastrophe.

75. Dans le match Gap-Plabennec, les Provençaux se sont imposés 3-1 et sortent de la zone rouge.

74. Rouen remet un coup de pédale.

68. Changement au FCR : Lafon sort, Badra entre.

67. Changement à Rodez : Bouscarrat sort, Sané entre.

65. Enorme occasion pour Bouscarrat !!!! L'attaquant bordelais frappe sur la barre transversale suite à un bon travail de Darchy et Laoudihi. Frustrant !

64. Les Ruthénois sont dépassés et commettent des fautes.

63. A Rouen, Burel entre à la place d'Arbaud.

62. Centre tendu de Laoudihi que Bouscarrat ne peut reprendre de la tête.

59. Ekeng Ekeng écope à son tour d'un carton jaune pour avoir stoppé irrégulièrement une action.

58. Ekeng Ekeng mange la feuille ! Il déboule côté droit, élimine son vis-à-vis, mais en fait trop alors qu'au centre, en retrait, Darchy était idéalement positionné.

55. Les Rouennais ont du se faire remonter les bretelles dans les vestaires. Ce ne sont plus les mêmes joueurs sur le terrain. Les Diables rouges sont sur tous les ballons.

53. Coup dur et changement à Rodez : Faviana se tient la cuisse visiblement et doit sortir. N'Tolla le remplace. Mallein glisse en charnière, N'Tolla passe à droite de la défense.

51. Enorme double occasion pour Rouen !!!! Nouveau une, deux où Mendy se retrouve seul  face à Beuve. Mais cette fois le portier détourne la sphère, mais Mendy en reprend possession et centre pour Dragon qui manque le cadre de la tête. Le but était vide !!!

49. Corner rouennais qui ne donne rien.

48. Nouvelle preuve de la bonne passe ruthénoise, Darchy tente une demi volée de pivot à 18 mètres que Verger capte sans problème.

47. On parlait de Régis Brouard avant le match, mais c'est Walquir Mota, un ancien du Raf et de Rouen qui a pris place dans la tribune d'honneur.

46. C'est reparti.

45. C'est la mi-temps sur ce score de 1-1.  Un moindre mal pour des Aveyronnais très entreprenants.

45. Castanier se tord de douleur.

40. Les Ruthénois poussent fort. Très fort. Ils sont énormes dans la générosité.

39. Bouscarrat signe son retour d'un but plein de malice et vraiment pas évident à marquer.

38. Boateng écope d'un jaune.

37. Rouen se montre dangereux, mais la charnière aveyronnaise renvoie.

34. But pour Rodez ! Laoudihi est au coup franc excentré à droite le long de la ligne de touche. Il envoie un ballon à mi hauteur que Bouscarrat, au premier poteau, reprend d'une tête inversée... Le cuir file dans la lucarne droite d'un Verger... aux fraises cette fois.

32. Bien lancé dans la surface, Laoudihi n'appuie pas assez son centre.

31. Alors qu'ils débordent d'envie, les hommes de Franck Rizzetto paye cash leur première approximation défensive. Sévère.

28. Coup dur pour les Ruthénois ! Le but est venu sur un nouvel enchaînement de passes courtes.

27. But pour Rouen ! Tout juste posté à l'entrée de la surface, Mendy envoie le "une", Boateng lui rend le "deux" dans la profondeur à ras de terre et Mendy frappe en force entre les jambes d'un Beuve sorti mais impuissant. Magnifique.

24. Mallein écope d'un jaune pour un tacle illicite sur Vignaud.

23. A la féroce envie des Rouergats, les Diables rouges répondent par des séquences de jeu  dans les petits périmètres.

22. C'était la première vraie opportunité du match. Un match plutôt agréable à suivre du reste.

19. C'est au tour de Gregory Ursule et des siens d'obtenir un bon coup franc, plein axe celui-là. A 35 mètres... Oh ! Exceptionnel  : Darchy s'en charge et enroule presque parfaitement. Presque car le cuir heurte l'équerre du but gardé par Verger, aux pommes sur ce coup là !

17. Bon coup franc pour Rouen... Dans les gants d'Anthony Beuve.

15. Long centre de Bouscarrat au second poteau que Darchy ne peut exploiter correctement.

13. Alors que Gap mène désormais 2-0 face à Plabennec.

12. Les intentions de jeu sont bien là de part et d'autres.

11. Laoudihi perce côté droit, mais ne parvient pas à centrer.

10. Le danger est dans la surface sang et or. Finalement, Mallein s'en sort bien.

9. Ursule récupère bien le cuir et transmet à Bouscarrat. L'ancien Bordelais pousse trop son ballon.

7. Laoudihi au coup franc excentré à gauche. Bien centré mais sans danger.

6. Laoudihi fait l'effort et obtient une bonne touche. Le centre d'Ursule ne donne rien.

4. Corner pour Rouen... Castanier renvoie

3. Bien qu'en déplacement, les Ruthénois semblent avoir choisi de presser haut.

2. Coup franc lointain en faveur des Aveyronnais. Non, finalement la balle est rendue aux Rouennais.

1. Rouen donne le coup d'envoi.

0. Minute de silence pour un supporters du 12 rouennais justement, décédé ce week-end.

0. Une poignée de supporters ruthénois sont là ! Assis en tribune honneur (?) du stade Diochon !

0. les acteurs entrent sur la pelouse.

0. Ca ne s'invente pas : le kop de supporters local se nomme : Le 12 ! Pour douzième homme bien sûr. Joli clin d'oeil aux Aveyronnais également !

0. A noter qu'à la mi-temps de la rencontre Gap - Plabennec (débutée à 19 heures), les Gapençais mènent 1-0.

0. Les nombreuses absences côté sang et or ont contraint le coach à effectuer plusieurs changements au sein de son groupe de 16. Le jeune Mathieu Guerbert, dont le frère Thomas (Luzenac) vient de s'engager avec Dijon (L2), est le principal bénéficiaire de ce turn over forcé. Mais débutera la partie sur le banc. Ce qui n'est pas le cas du jeune Bilal Laoudihi, implanté lui depuis plusieurs semaines dans l'effectif fanion, mais qui tarde à confirmer sur le terrain tout le bien que beaucoup d'observateurs pensent de lui.

0. Coup d'envoi prévu dans un quart d'heure. Les acteurs sont à l'échauffement. On se presse doucettement dans les travées de Robert-Diochon.

0. Si la rencontre de ce soir est capitale pour les Aveyronnais, il ne leur faudra certainement pas vider à 100% leur réservoir car LA rencontre de la semaine, c'est celle de samedi à Paul-Lignon (20h) contre Bayonne, un concurrent direct. Mais comment mieux s'y préparer qu'en s'imposant ce soir en Normandie ?

0. Les Ruthénois pourraient croiser un visage familier. Celui de leur ancien coach - enfin pour les anciens du groupe - Régis Brouard, aujourd'hui entraîneur de Quevilly (2e de CFA) qui se situe tout près de Rouen.

0. Les Rouennais sont eux 7es et ont très probablement dit au revoir à leurs espoirs d'accession en L2 vendredi dernier à Amiens, où ils se sont inclinés 2-1. Ils comptent désormais 10 points de retard sur le 3e, Guingamp.

0. Et pour ne rien arranger, les deux maîtres à jouer du Raf, Anthony Moura-Komenan et Julien Lorthioir, sont absents : le premier s'est blessé cette semaine à l'entraînement (entorse cheville) et le second est suspendu. Benoît Patin est lui aussi suspendu.

0. Les Ruthénois se déplacent en Normandie avec le feu aux fesses !!! Exemptés lors de la dernière journée, ils ont vu leurs principaux adversaires directs revenir à leur hauteur.

16/04/2011

Foot - National (35e j.) : Rodez - Amiens

Bonsoir et bienvenue au stade Paul-Lignon où Rodez reçoit Amiens pour le compte de la 35e journée de National.

LES EQUIPES

RODEZ : Beuve - N'Tolla, Laneau, Mallein, Lorthioir - Castanier (cap.), Patin, Laoudihi, Moura-Komenan - Ekeng Ekeng, Darchy.

Remplaçants : Chazottes - Chougrani, Ursule, Sané, Alet.

AMIENS : Bonnefoi -  Cirilli, Mienniel (cap.), Cissé, Ielsch - Djaballah, Kharbouchi, Paul, Tainmont - Saïfi, Touzghar.

Remplaçants : Delecroix - Zobiri, Meliani, Kossoko, Enza Yamissi.

Arbitre : Floris Aubin.

LE DIRECT : RODEZ 0 - 2 AMIENS

90+5. C'est fini.

90+3. But pour Amiens ! Kossoko récupère un ballon de contre à l'entrée de la surface et enroule parfaitement la balle. Beuve est impuissant et regarde le cuir filer dans son petit filet gauche.

90+2. Kossoko y a droit. C'est le 8e carton jaune !!!

90+2.  Bonnefoi est extraterrestre ! Darchy place Moura en position idéale, l'Ivoirien tente une retournée parfaitement exécutée ! Bonnefoi met le pied à la manière d'un handballeur ! Tout simplement magique.

90. L'arbitre annonce 5 minutes d'arrêts de jeu.

89. Sur un coup franc de Lorthioir, Darchy remet parfaitement de la tête à Ekeng Ekeng. Mais l'attaquant se prend les pieds dans le tapis à 10 mètres du but.

87. L'arbitre dégaine un nouveau carton jaune ! Pour Darchy cette fois.

84. A Amiens, Touzghar sort, Meliani entre.

83. A Rodez, Alet remplace Laoudihi.

81. But pour Amiens ! Sur un coup franc lointain de Kossoko, Zobiri, qui s'extirpe du marquage, place une tête en arrière qui trompe un Beuve sur ses appuis.

76. Saïfi sort et laisse sa place à Zobiri.

76. Castanier y va aussi de son carton suite à une intervention musclée sur Kossoko.

71. Le coach amiénois, Ludovic Batelli, perd son sang froid et est envoyé dans les tribunes par l'arbitre.

70. Cirilli, auteur d'un coup de coude sur Lorthioir, prend un jaune. Un peu avant, Kossoko entrait dans la surface et s'écroulait devant l'intervention de Lorthioir. L'arbitre n'avait pas bronché.

67. Changement à Amiens : Tainmont sort, Kossoko entre.

64. Ekeng Ekeng fait son cinéma au milieu de terrain et décoche une frappe enroulée de 30 mètres qui termine sa course deux mètres à gauche du poteau de Bonnefoi.

62. Lorthioir ouvre sur Moura... Trop long.

59. Lorthioir se bat comme un beau diable sur son côté gauche. Face à lui, il y a du répondant avec Djaballah.

56. Le match s'emballe quelque peu.

55. Au tour de Patin d'écoper de son carton. Pour un très mauvais geste sur un Djaballah toujours aussi remuant.

52. Laoudihi est sanctionné d'un carton jaune.

51. Moura prend sa chance en demi-volée de 20 mètres : au-dessus.

50. Lorthioir, au poste de latéral gauche en l'absence de Ramond (suspendu), réalise un bon match.

48. Ielsch écope d'un carton jaune.

48. Les remplaçants partent à l'échauffement.

47. Pas de changement des deux côtés.

46. C'est reparti à Paul-Lignon.

Mi-temps : La rencontre n'atteint pas des sommets en terme de jeu, mais les Ruthénois se battent avec leurs armes devant des Picards au physique de déménageurs et qui comptent un sacré Saïfi dans leurs rangs. Si les hommes de Ludovic Batelli se sont montrés dangereux à trois reprises, moura aurait pu ouvrir la marque en toute fin de première.

45+2. C'est la mi-temps.

45+2. Moura mange la feuille !!! Sur un centre millimétré de Patin, Moura, seul à 5 mètres, ne cadre pas sa tête. Enorme !

45. Sur un coup franc excentré à gauche de Djaballah, Saïfi reprend de la tête. La sphère heurte la transversale, une deuxième fois !

43. Djaballah élimine 3 vis à vis et s'engouffre... Son centre tir n'est pas cadré.

40. Patin coupe la route à Touzghar. L'arbitre ne sort pas la biscotte. D'un rien !

37. Darchy boitille, Alet est parti à l'échauffement.

35. Moura hérite du cuir à 15 mètres, frappe ; mais sa tentative est contré. Darchy récupère mais Bonnefoi a le dernier mot.

34. Corner de Moura. Sans conséquence.

32. Kharbouchi envoie un coup franc dans la boite. Beuve capte en deux temps.

31. N'Tolla centre via une touche longue sur un Castanier qui loupe sa reprise sans controle.

28. Laoudihi passe à Darchy qui décale Moura. L'Ivoirien prend sa chance à 20 mètres. Juste à droite du poteau de Bonnefoi.

23. Paul écope d'un jaune pour un mauvais geste sur Patin

22. Djaballah part en contre avec Mallein au train. L'attaquant picard frappe et le défenseur contre le tir. Et le cuir change de trajectoire et manque de lober un Beuve sauvé par sa transversale.

20. Kharbouchi descend Moura à 35 mètres des buts. Lorthioir au coup franc... Dans les gants de Bonnefoi.

17. Devant environ 2200 spectateurs, le jeu n'est pour l'heure pas vraiment au rendez-vous. Et des deux côtés.

14. Mauvaise relance, Saïfi récupère la balle et part seul au but, centre en retrait à ras de terre... Laneau met le pied et repousse en corner. Première chaude alerte pour les sang et or.

13. Beaucoup de coups en ce début de match.

12. Les hommes de Franck Rizzetto ont beaucoup de mal à faire sortir le cuir. Les Picards pressent avec insistance. Et imposent leur physique.

10. Sur un corner de Djaballah, Mienniel reprend de la tête. Hors cadre.

8. Les visiteurs privent les sang et or de ballon.

6. N'Tolla sort sur Saïfi avec violence. Faute mais pas de carton. Le Ruthénois a eu chaud.

4. Sur une erreur de N'Tolla, Touzghar s'infiltre dans la surface. Sans conséquence.

2. Laneau et Touzghar à la lutte dans la surface ruthénoise. L'Amiénois s'écroule. L'arbitre ne bronche pas.

1. Les Amiénois donnent le coup  d'envoi.