Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/01/2011

Football - National, 19e journée en retard : Rodez - Strasbourg

Bonsoir et bienvenue au stade Paul-Lignon où le Rodez Aveyron football accueille le Racing Club de Strasbourg à 20 heures.

Les équipes

RODEZ : Beuve - Faviana, Massot (cap.), Laneau, Ramond - Castanier, Patin, Moura-Komenan, Lorthioir - Bouscarrat, Darchy.

Remp. : Chazottes, N'Tolla, Ursule, Alet, Laoudihi.

STRASBOURG : Gurtner - Pichot, Outrebon, Sikimic (cap.), Tchato - Damour, Ahoueya - Ledy, Noro, Yenga - Mathlouthi.

Remp. : Kéhi, Donzelot, Genghini, Brahmia, Ketkeophomphone.

Arbitre : M. Mezouar.

LE DIRECT

RODEZ 0 - STRASBOURG 3

90e+4 C'est fini à Rodez. M. Mezouar siffle la fin du match dans une ambiance glaciale. Rodez, pourtant joueur en début de partie mais incapable de concrétiser ses situations, a payé le prix fort face à des Strasbourgeois ultra-réalistes. L'avenir s'assombrit toujours plus.

90e+3 Ursule s'arrache et gagne un corner qui, une nouvelle fois, ne débouche sur rien d'autre qu'une contre attaque.

90e Il ne se passe plus grand-chose sur la pelouse. Si ce n'est une mainmise totale de Strasbourg sur le ballon qui fait courir le Raf dans le vide.

86e Exclusion de Noro à Strasbourg pour un tacle par derrière, pour le moins inutile, sur Massot. Les deux équipes sont à dix.

84e Avertissement au Strasbourgeois Genghini.

82e Changement à Strasbourg. Le double buteur, Mathlouthi, cède sa place à Donzelot.

79e Belle combinbaison ruthénoise. Le une deux entre Ursule et Alet est conclu d'une frappe du second. Frappe détournée en corner. Lequel ne donne rien.

77e La déprime s'empare peu à peu du stade. Plus un bruit ne s'échappe des travées.

75e Changement à Rodez. Alet remplace Bouscarrat.

74e Changement à Strasbourg. Yenga, boitillant, est remplacé par Ketkeophomphone. A Rodez, Patin cède sa place à Ursule.

72e Castanier s'essaie tant bien que mal à la frappe lointaine. Sans succès puisque sa tentative échoue dans les mains de Gurtner.

70e Le coeur n'y est plus vraiment du côté de Moura et des siens.

66e Lancé en profondeur, Mathlouthi manque de peu de réaliser le coup du chapeau. Mais Beuve, sorti parfaitement, repousse l'échéance.

63e A Rodez, Laoudihi remplace Lorthioir.

62e Remplacement à Strasbourg. Damour cède sa place à Genghini.

60e Bouscarrat est à la retombée d'un centre. Mais, une nouvelle fois, sa tête est claquée en corner.

59e Quelle soirée pour le Raf ! Trois occasions strabourgeoises, autant de buts, une exclusion discutable... et le brouillard. Non, décidément, rien n'est réuni ce soir pour les Aveyronnais. Et 2011 commence comme 2010 a terminé.

58e C'est le ponpon...

55e Carton rouge pour Darchy ! L'ex-Clermontois est visiblement coupable d'avoir laissé traîner le pied sur Damour. L'ex-Clermontois en est déjà sa 2e expulsion de la saison. 

52e Le centre de Moura-Komenan ne trouve que les gants de Gurtner.

50e Corner qui ne donne rien.

49e Il est de plus en plus difficile de voir les joueurs sur la pelouse. Ce qui n'empêche pas le Raf d'obtenir un corner.

48e Aucun changement n'a été opéré de part et d'autre.

47e Et le brouillard s'est épaissi considérablement . Comme autour de l'avenir d'un Raf qui va, vraisemblablement, accrocher une défaite supplémentaire à son tableau.

47e C'est reparti.

46e Les vingt-deux acteurs reviennent sur le pré. Quelques encouragement accompagnent malgré tout les Ruthénois.

45e+1 C'est la mi-temps. Et, visiblement, il vaut mieux pour le Raf...

45e+1 BUT pour Strasbourg ! Et ça défile... Yenga déborde et centre en retrait. Noro, de l'entrée de la surface et sans contrôle, catapulte un missile dans le but de Beuve.

45e C'est le coup de grâce pour des Ruthénois qui n'avaient pourtant pas démérité. Strasbourg est, lui, vraiment bien payé. 

43e BUT pour Strasbourg ! La frappe de Yenga des 18 mètres est repoussée par Beuve. Mathlouti avait suivi et lobe Beuve d'une astucieuse louche. Laneau pense avoir sauvé sur sa ligne mais, dans l'incompréhension générale, l'arbitre de touche valide le but.

40e Les coéquipiers de Massot semblent avoir pris un vrai coup sur la tête. Et préfèrent désormais balancer de longs ballons vers Darchy plutôt que de construire.

38e La sentence est pour le momet sans appel pour les Ruthénois : à ne pas concrétiser leurs occasions, ceux-ci laissent de pourtant bien peu vaillants adversaires filer en tête...

36e BUT pour Strasbourg ! Alors que le danger ne semble pas vraiment poindre, Yenga, bien que face à deux Ruthénois, parvient à centrer. Mathlouti, étrangement seul, profite de la passivité de la défense du Raf pour fusiller Beuve à bout portant.

34e Avertissement, au Racing, à Damour.

33e Les lignes commencent déjà à s'étirer. La seconde période s'annonce compliquée pour les deux équipes.

29e Dans la foulée, Beuve dégage sur Bouscarrat dont le contrôle lui permet d'enchaîner avec un tir puissant à 30 mètres du but adverse. Sa tentative fuit le cadre.

28e Noro frappe un corner sur la tête de Mathlouti. Juste au-dessus.

27e Avertissement au Raf pour Castanier.

26e Près de 1 500 spectateurs ont pris place dans les tribunes "fraîches" de Paul-Lignon.

25e Les joueurs de Laurent Fournier ont désormais posé le pied sur le ballon. Mais font davantage tourner la balle qu'autre chose...

23e Les Strasbourgeois, eux, éprouvent toutes les peines du monde à se montrer dangereux et à mettre de la vitesse dans leur jeu.

21e Cela faisait longtemps que les hommes de Rizzetto n'avaient pas proposé ce style de football où les combinaisons et le mouvement sont la règle.

20e Le rythme du match n'est guère emballant.

18e A accumuler les occasions aussi franches sans ouvrir la marque, Rodez pourrait bien s'en mordre les doigts. Car Strasbourg, avec des joueurs comme Yenga, dispose d'armes de contre redoutables.

15e Enormle occasion pour le Raf. Lorthioir est au centre, Darchy à la réception. Sa tête contraint Gurtner à repousser d'une belle parade. Moura est à l'affût est reprend mais Pichot, l'ancien-Parisien, dégage en catastrophe de sa ligne.

14e L'animation offensive est au rendez-vous côté Raf. Moura, Lorthioir et Bouscarrat ne cessent de proposer des solutions. Pour l'instant, sans effet...

12e Superbe centre de Moura-Komenan. Le ballon parvient jusqu'à Darchy. Lequel, surpris, n'arrive pas à armer sa frappe et se fait chiper le cuir. Le but était ouvert face à lui.

11e Mathlouti déborde et s'infiltre dans la surface. Massot, impérial, le reprend et relance. 

7e Les Ruthénois touchent du bois ! Sur un centre millimétré de Ramond, Bouscarrat place une tête lobée qui oblige le gardien du Racing à claquer sur sa barre transversale. Aucun Rouergat n'avait suivi. Dommage...

6e Première "séquence" du Raf dans le camp adverse, ponctuée par une frappe trop molle de Lorthioir.

4e Pour l'instant, la maîtrise du ballon est alsacienne. Les Ruthénois ont bien du mal à ressortir proprement le ballon.

2e Le match oppose deux équipes dont le bilan à l'extérieur est pour le moins famélique. Cette saison, le Raf n' a en effet gagné qu'un seul match à l'extérieur. Tandis que, pour le Racing, le bilan est encore plus noir puisque cela fait maintenant plus d'un an et demi qu'il ne s'est pas imposé à l'extérieur.

1re Finalement, à la surprise générale, le brassard de capitaine sera porté par William Massot du côté ruthénois.

1re C'est parti !

0 Les deux équipes viennent de pénétrer sur la pelouse. Les Strasbourgeois s'apprêtent à donner le coup d'envoi.

0 Un épais brouillard s'est emparé d'un stade Paul-Lignon qui se remplit très doucement.

19:54 Publié dans Raf | Lien permanent | Commentaires (16)

11/01/2011

Multisports : coup de projecteur sur les écoles ruthénoises

Centre Presse lance une série !

Retrouvez dans l'édition de Centre Presse du mercredi 12 janvier, un  focus sur l'école de rugby du club de Rodez, le Stade Rodez Aveyron. Le premier volet d'une série sur les écoles des clubs du chef-lieu. 

Mercredi 19 janvier, c'est l'athlétisme, l'autre SRA, qui sera à l'honneur.

06/01/2011

Football : Quel est votre ballon d'or ?

Alors que le meilleur footballeur du monde de l'année civile 2010, qui recevra le trophée du ballon d'or Fifa - France Football, sera connu lundi 10 janvier 2011, la rédaction sportive de Centre Presse vous invite à désigner votre ballon d'or à vous. Trois joueurs restent en liste, tous les trois évoluant sous les couleurs du FC Barcelone : les Espagnols Andrés Iniesta et Xavi et l'Argentin Léo Messi.

A vos claviers.

22/12/2010

Football : Rodez - Guingamp (National 21e journée)

Bonsoir et bienvenue au stade Paul-Lignon pour la rencontre entre Rodez et Guingamp. Coup d'envoi à 20 heures. L'arbitre de la rencontre est Romain Delpech.

Les équipes

Rodez : Beuve - N'Tolla, Mallein, Laneau, Lorthioir - Patin, Castanier (cap.), Delmas - Laoudihi, Moura-Komenan - Darchy.

- Remplaçants : Chazottes, Bouscarrat, Auzépy, Massot, Sané.

Guingamp : Samassa - Leveque, Bassila, Kone, Ringayen - Mathis (cap.), Diallo - Giresse, Ogonbiyi - Scarpelli, Bazile.

- Remplaçants : El Jadeyaoui, Christophe, Soly, Imbula, El Kharroubi.

Le direct

Rodez - Guingamp : 0-2

Coup de sifflet final qui voit la victoire de Guingamp sur la pelouse ruthénoise.

90e La rencontre rentre dans le temps additionnels.

87e Les carottes semblent cuites pour Rodez.

84e Déviation de la tête de Sané pour Moura-Komenan à l'entrée de la surface. La frappe du milieu droit du Raf passe largement à côté. Rien n'y fait.

81e Changement à Rodez : Castanier cède sa place à Sané. Laneau prend le brassard de capitaine.

77e Rodez prend l'eau et El Jadeyaoui file un ballon en profondeur pour Giresse qui n'arrive pas à trouver le cadre sur une frappe enroulée dans la surface.

76e BUT pour Guingamp. Ogonbiyi dans la surface arrive à transmettre le ballon de justesse sur la tête de Scarpelli qui une nouvelle fois fait mouche. Le break est fait.

75e Jaune pour Lorthioir qui pousse littéralement son adversaire.

73e Sur une passe en profondeur de Mathis, le milieu de Guingamp Ogonbiyi se présente seul face à Beuve mais perd son face-à-face. Les Bretons sont passés tout près de plier le match.

70e Le match a perdu de rythme et le Raf se dirige tout droit vers un nouveau revers avant la trêve hivernale. Les "sang et or" semblent incapables de mettre en danger le portier adverse, Samassa.

65e Coup-franc à 25 mètres pour Patin qui voit son ballon s'envoler à hauteur de la cathédrale ruthénoise.

64e L'attaque de Rodez ne semble pas en mesure de marquer ce but tant attendu...

61e Belle action de Laoudihi, transparent jusque-là, qui élimine 3 adversaires, rentre dans la surface mais son centre pour Darchy est trop mal ajusté pour que l'avant-centre du Raf reprenne le cuir.

57e Carton jaune pour Patin.

56e Changement à Rodez : Entrée de Bouscarrat pour Delmas.

54e Samuel Darchy semble bien seul devant ce soir.

52e Changement pour Guingamp : Entrée de El Jadeyaoui pour l'avant-centre Bazile.

50e Comme durant le premier acte, les Ruthénois sont trop limités techniquement pour inquiéter la défense bretonne...

46e Rodez va jouer face au vent dans cette deuxième mi-temps.

45e Changement pour Guingamp : Entrée de Imbula pour Diallo.

45e Coup d'envoi de la seconde période.

Mi-temps à Paul-Lignon où Guingamp mène par le plus petit des scores face à Rodez. Les hommes de Rizetto devront se remobiliser pour revenir sur le terrain avec plus de convictions pour revenir dans la partie.

44e Encore une fois l'attaquant de Guingamp, Bazile, met à mal la défense ruthénoise et parvient à servir Scarpelli au point de penalty bien contré par Mallein. La mi-temps risque de faire du bien pour le Raf.

42e N'Tolla dépassé comme depuis le coup d'envoi laisse filer le latéral breton qui tergiverse trop dans la surface et perd le ballon. Le camerounais du Raf prend totalement l'eau.

40e Jaune pour Kone. Les défenseurs bretons sont depuis le début assez agressifs...

38e Deuxième corner en une minute pour les visiteurs. Giresse traverse le terrain pour le frapper et oblige Mallein à sortir le ballon comme il peut.

37e Corner pour Guingamp. Sans succès.

34e Sur le coup-franc qui suit, Laoudihi bien aidé par le vent place un centre-tir qui passe juste au dessus de la transversale adverse. Le public avait cru au but ruthénois.

33e Jaune pour Diallo (Guingamp) sur un tacle appuyé.

32e BUT pour Guingamp !!!! Sur un centre parfait côté gauche de Bazile, l'avant-centre Scarpelli place sa tête dans le petit filet d'Anthony Beuve. La qualité technique des visiteurs a pris le dessus sur cette ouverture du score alors que le Raf tenait (bien) le coup jusque-là.

29e Carton jaune à Leveque (Guingamp) sur faute caractérisée.

28e Première frappe de Patin à 25 mètres mais pas assez puissante pour inquièter les cages bretonnes.

23e L'ailier gauche guingampais Giresse pose énormément de problèmes à la défense du Raf depuis le début de la partie.

22e N'Tolla évite de justesse le carton jaune sur un tacle glissé. Le coup-franc de Giresse dans la foulée termine dans les pieds de Ringayen qui tire à côté du but ruthénois.

19e Lorthioir déborde côté gauche et centre à ras-de-terre pour Moura-Komenan dans la surface qui du bout du pied oblige le gardien Samassa à se coucher. C'est dommage, l'occasion était belle.

17e Faute de N'Tolla à la limite de la surface exentré. Le coup-franc ne donne rien alors que sur le contre le Raf se retrouve en position de 4 contre 1 mais Moura-Komenan ajuste mal sa passe pour Samuel Darchy seul au point de penalty... Six mètres.

16e Premier coup-franc de Giresse pour Guingamp qui fait parler sa patte gauche et oblige Beuve à sortir franchement.

13e Trop d'imprécisions techniques depuis le début de la rencontre côté ruthénois pour leur permettre d'inquièter l'ogre breton.

11e Patin joue finalement en position de n°10 et non en sentinelle devant la défense comme à Cannes.

9e Laoudihi bien servi dans la surface par Darchy tergiverse trop et laisse le goal visiteur se saisir du ballon.

8e Bazile bien servie en profondeur crochette le portier ruthénois Beuve mais ne redresse pas assez son ballon pour ouvrir la marque. Première frayeur pour le Raf.

6e Coup-franc à 20 mètres pour Rodez. Patin s'en charge et le tire juste en dessus de la lucarne du portier visiteur.

5e Guingamp pose le pied sur le ballon et persiste sur le côté gauche avec le technicien Thibault Giresse. Sans grand succès jusque-là.

2e Premier corner pour le Raf. Cela ne donne rien. Les athlétiques défenseurs bretons semblent sereins.

1e Coup d'envoi donné par l'équipe de Rodez.

0e C'est le match des extrêmes entre Rodez (16e avec 17 points) et Guingamp (2e avec 38 points).

0e La pelouse de Paul-Lignon est bonne. Temps doux.

0e Franck Rizetto, entraîneur de Rodez, a choisi d'aligner la même équipe que lors du dernier match à Cannes (défaite 2-0). Le jeune Yohan Delmas sera titulaire pour la deuxième fois consécutive au milieu de terrain alors que Lorthioir reste latéral gauche. Samuel Darchy seul en pointe.

17/12/2010

Football : Cannes - Rodez (National, 20e journée)

Bonsoir et bienvenue au stade de la Bocca pour la rencontre Cannes-Rodez. Coup d'envoi à 20 heures.

Les équipes

CANNES : Gavanon - Cériélo, De Magalhaes, Di Bartoloméo (cap.), Gimenez - Grégori, Neumann - Voavy, Masson, Raddas - Koller.

- remplaçants : Radic, Avinel, Uzamukunda, Lopez Peralta, Leroy.

RODEZ : Beuve - N'Tolla, Mallein, Laneau, Lorthioir - Castanier (cap.), Patin, Delmas - Moura-Komenan, Laoudihi - Darchy.

- remplaçants : Chazottes, Auzépy, Massot, Sané, Bouscarrat.

Arbitres : M. Ben El Hadj, assisté de MM. Boutri et Rossignol.

Le direct

CANNES - RODEZ : 2-0

90+4. C'est fini !

90+2. Centre de Darchycôté gauche repoussé par la défense.

90. Les Cannois poussent pour essayer de planter un troisième but.

88. Le but de Koller semble sceller le sort de la rencontre. Le Raf se dirige vers sa neuvième défaite en dix déplacements en championnat.

86. Carton jaune pour Mallein.

85. BUT pour Cannes ! Leroy cenre côté droit pour la tête de Koller, qui dévie en retrait pour Raddas. Ce dernier allume une frappe puissante du gauche, repoussée par Beuve. A l'affut, le géant tchèque pousse le ballon au fond du gauche.

82. Deuxième changement à Rodez. Bouscarrat remplace Delmas, hauteur d'une prestation honorable pour sa première titularisation en National.

82. C'est au tour de Cériélo de recevoir un carton jaune.

81. Castanier récupère le ballon dans les pieds de Neumann, s'avance, et frappe du droit. Son tir lointain passe loin du cadre.

80. Deuxième changement à Cannes. Lopez-Peralta remplace Masson.

78. Leroy trouve Koller, qui crochète devant Mallein avant de frapper du droit depuis l'entrée de la surface de réparation. Le tir du Tchèque n'est pas cadré.

77. Le rythme du match est toujours aussi peu élevé. Il faut dire que la pelouse qui se dégrade de plus en plus n'aide pas les 22 acteurs à évoluer dans des conditions optimales. 

75. Raddas le tire directement du gauche. Le ballon file loin au-dessus du but de Beuve.

75. Jeu dangereux de Lothioir, qui concède un coup franc à 25 mètres de ses cages.

73. Di Bartoloméo écoppe d'un carton jaune.

72. Castanier remonte le cuir et trouve Moura-Komenan sur sa droite. L'Ivoirien prend sa chance de loin, mais sans danger pour Gavanon.

70. Premier changement à Rodez. Laoudihi, peu en vue ce soir, laisse sa place à Sané.

68. Dans son costume inhabituel d'arrière gauche, Lorthioir réalise un bon match pour l'instant.

65. Premier changement à Cannes. Voavy, blessé, laisse sa place à Leroy.

64. Darchy tire du gauche de l'extérieur de la surface de réparation. Le ballon file loin du but de Gavanon.

62. Koller dévie de la tête dans la course de Voavy. Lorthioir se jette pour intercepter le cuir, alors que le Cannois filait au but.

60. Gimenez tente sa chance de loin. La tir est cadré, mais Beuve s'interpose sans trembler.

59. Coup franc de Lorthioir, repoussé sans difficulté par la défense azuréenne.

56. Coup franc de Raddas aux abords de la surface, coupé de la tête au second poteau par De Magalhaes. La ballon rebondit sur la transversale de Beuve, impuissant. Rodez a eu chaud !

53. Les Cannois dominent ce début de mi-temps. Le jeu se déroule uniquement dans le camp aveyronnais.

51. Jusqu'alors pas vraiment mis en danger, les Aveyronnais ont encaissé un but sur le deuxième tir cadré cannois de la rencontre, après un coup franc pas franchement évident.

49. Carton jaune pour Laneau.

48. BUT pour Cannes ! Koller obtient un coup-franc dans la demi-lune devant la surface ruthénoise. Masson le frappe du droit,et place la balle sous la barre de Beuve, qui n'avait pas vu le départ du ballon.

46. Laoudihi remonte le cuir côté gauche et trouve Darchy à l'entrée de la surface. L'avant-centre ruthénois tente un lob, qui retombe derrière la transversale.

46. Les Ruthénois donnent le coup d'envoi de la seconde période.

Le score nul et vierge reflète bien la première période, dénuée d'intentions de jeu de part et d'autre. Les Ruthénois proposent un bloc resserré à une équipe cannoise qui se contente uniquement de solliciter la tête de Koller. On espère que le second acte sera plus emballant.

45+1. M. Ben El Haddj siffle la pause.

41. Raddas s'en charge. Sa frappe passe assez largement à droite du but de Beuve.

40. Coup franc pour Cannes à 30 mètres.

38. Le match à toujours du mal à s'emballer.

35. Centre de Raddas côté gauche pour la tour de contrôle Koller, dont le tir de la tête décroisée file hors cadre.

33. Talonade de Masson pour Raddas à l'entrée de la surface, qui lui remet instantanément. Le bon retour de N'Tolla permet aux Ruthénois de se dégager.

31. Coup-franc de Masson. Koller prend le dessus dans les airs, mais fait une faute sur Beuve.

29. Faute de trouver des solutions en posant le cuir, les deux formations ont tendance à abuser du jeu long.

26. Long coup franc de Lorthioir pour la tête de Darchy. Gavanon récupère facilement le cuir.

23. Les Aveyronnaises connaissent, bien entendu, les pires maux à rivaliser dans le jeu aérien avec le double mètre de Koller.

20. Les Dragons tentent de poser le jeu, mais ont du mal à se créer des occasions face au bloc compact des équipiers de Castanier.

18. Coup-franc de Lorthioir à 25 mètres des buts de Gavanon. Le ballon est contré par le mur.

16. Après un début de match timide, les Azuréens ont pris le contrôle du match. Le jeu se déroule maintenant quasi eclusivement dans le camp des Aveyronnais, qui évoluent exceptionellement en bleu ce soir.

14. Le coup de pied de coin, frappé par Cériélo, est repris de la tête par Koller. Beuve s'interpose bien pour préserver son but.

13. Mallein concède le premier corner de la rencontre.

13. Beuve sort au devant de Raddès, pour dégager en touche.

10. Voavy, côté droit, sème la zizanie dans la défense aveyronnaise. Mallein arrive tant bien que mal à récupérer le cuir.

9. Le match se déroule actuellemnt sur un rythme assez tranquille.

7. Le stade de la Bocca sonne creux. Seulement 400 spectateurs environ ont fait le déplacement.

5. Centre de Gimenez, dégagé acrobatiquement par Lorthioir.

3. Première grosse occasion pour Rodez. Darchy, à la réception d'un coup franc de Lorthioir, saute plus haut que tout le monde, et voit sa tête échouer sur la transversale.

1. Franck Rizzetto a finalement décidé de faire redescendre Julien Lorthioir en position d'arrière gauche. Yohan Delmas évolue au milieu du terrain aux côtés de Freddy Castanier, alors que Patin se positionne lui en soutien de Darchy.

1. C'est parti ! Les Cannois donnent le coup d'envoi.

0. Les deux formations restent sur une défaite en championnat. Cannes s'est incliné à Amiens (2-0), il y a deux semaines, alors que Rodez a été battu à Bayonne (3-1) la semaine dernière, en match en retard.

0. La vague de froid n'a pas épargné la sous-préfecture des Alpes-Maritimes. Le match se jouera dans le froid, et sur une pelouse en bon état. 

0. Depuis sa montée en National, Rodez s'est déplacé trois fois à Cannes pour autant de défaites. La série va-t-elle se poursuivre ?

0. A noter, côté cannois, la titularisation de Jan Koller, meilleur buteur du National avec 10 réalisations, et star du championnat. Le géant tchéque s'est illustré par le passé sur les pelouses européennes, lorsqu'il évoluait à Anderlecht, Dortmund ou encore Monaco, ainsi que sous le maillot de son équipe nationale, atteignant notamment la demi-finale de l'Euro en 2004.

0. C'est a lutte des classes ce soir, entre un candidat à  la montée, et une équipe qui lutte pour le maintien. Au classement, Cannes est 4e avec 32 points (8 victoires, 8 nuls, 2 défaites), alors que Rodez est 16e avec 17 points (5 victoires, 2 nuls, 10 défaites).

0. Le jeune Yohan Delmas est pour la première fois titulaire avec l'équipe première.

0. En raison des nombreux forfaits en défense (Ramond suspendu, Faviana et Chougrani blessés, et Massot diminué, présent sur le banc), Franck Rizzetto est contraint d'aligner une arrière garde inédite. Les latéraux N'Tolla et Delmas encadreront la charnière centrale Laneau-Mallein.