Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/08/2010

Football - National : Colmar - Rodez en direct

Bonjour et bienvenue au Colmar Stadium, en Alsace, où le Rodez Aveyron Football affronte, dès 18 heures, les SRC (sports réunis de Colmar) pour le compte de la 3e journée de National.

Les équipes

- Colmar :Aupic - M'Tir, Holbein, Meslien, Fortuna - Grimm, Mezriche, Kittler - Rangdet - Régnier, Dieye.

remplaçants : Fedrigo - Michon, Shaiek, Tighazoui, Zerbini.

 entraîneur : Damien Ott.

- Rodez :Beuve - N'Tolla, Faviana, Mallein, Ramond - Patin, Castanier, Vignes, Lorthioir - Moura, Bouscarrat.

remplaçants : Chazottes - Chougrani, Laneau, Sané, Laoudihi.

entraîneur : Franck Rizzetto.

Arbitre :  Johan Hamel.

Le direct : COLMAR 1 - 0 RODEZ

Les Ruthénois sont désabusés. Ils ont été inexistants durant 90 minutes. Le spectre de la zone rouge est désormais bien là... Déjà...

90+3. C'est fini.

89.  Les Ruthénois ont craqué. Ils semblent incapables de réagir.

84. BUT pour Colmar. Tighazoui tire un corner parfait au premier poteau à mi hauteur que Mezriche reprend victorieusment de la tête. Le cuir file dans la lucarne gauche de Beuve.

83. Toujours à Colmar, le capitaine Kittler sort pour Shaiek.

80. A Colmar, Grimm se fait sanctionner à son tour pour une grosse faute sur Moura.

79. Dernier changement à Rodez : Sané prend la place à Bouscarrat.

71. Laneau était entré à la place de Vignes côté Ruthénois.

76. L'arbitre sanctionne le gardien remplaçant Fedrigo pour contestation d'un hors-jeu.

72. Sur une énorme bourde de Holbein, Bouscarrat ne profite pas d'une énorme occasion parce qu'il pousse trop loin son ballon qui file sur le gardien. Le Ruthénois écope d'un jaune car il touche Aupic dans l'action.

71. Les rentrants mettent à leur tour Beuve à contribution.

69. Double changement à Colmar : Zerbini et Tighazoui entrent. Réginer et Rangdet sortent.

65. Sur le premier bon centre de Lorthioir, Bouscarrat, aux six mètres, est tout proche de jouer un mauvais tour à Aupic. Mais il est déséquilibré... L'arbitre ne bronche pas.

64. Sur son côté droit, Malik M'Tir, ancien Ruthénois aujourd'hui Alsacien, est à créditer d'une prestation largement correcte. Il faut dire que son vis-àvis, Julien Lorthioir, semble apathique.

60. Kittler envoie un poison sur les gants de Beuve, auteur une nouvelle fois d'une prestation éblouissante. L'occasion provient d'un coup franc juste à l'entrée de la surface très excentré. L'arbitre aurait d'ailleurs pu siffler penalty...

58. Moura se retrouve un peu par hasard dans la surface (trois contres favorables), mais Aupic est plus prompt.

55. Mais pour l'heure, les vert et noir sont encore à l'attaque.

54. Le Raf a su faire le dos rond en première. Et si les hommes de Franck Rizzetto réalisaient un coup de maître ? Plus frais physiquement, ils peuvent encore le faire.

51. Mallein concède un très bon coup franc à l'entrée de la surface et écope d'un jaune pour une faute sur Rangdet. Ce dernier ne donne rien.

50. Les locaux, qui ont beaucoup donné en première, semblent baisser un peu le pied.

47. Franck Rizzetto a bien effectué un changement en défense : N'Tolla, complètement à la rue en première période, cède sa place à Chougrani. Ramond passe à droite et Chougrani à gauche de la défense.

46. C'est reparti à Colmar.

La première période a été a sens unique. Les Ruthénois s'en sortent très bien. C'est presque un miracle qu'ils aient préservé la marque. Des changements doivent être apportés sous peine de voir un second acte au scénario similaire. Il faut dire que les vert et noir sont plus qu'euphoriques.

45. L'homme en noir siffle la pause.

44. Vignes sauve les siens sur sa ligne. Grimm décoche un boulet de canon à l'entrée de la surface. Sur la trajectoire, le jeune Ruthénois détourne de la tête sur la transversale.

41. Franck Rizzetto va sûrement mettre les points sur les i à la pause. Sa formation joue pour l'instant complètement à l'envers, mais tient le score... Jusqu'à quand ?

38. Beuve, très sollicité, s'en sort bien sur un enième corner.

37. La défense sang et or ne sort toujours pas la tête de l'eau. L'absence de Massot (blessé) semble vraiment préjudiciable pour eux.

32. Les vert et noir, qui multiplient les occasions franches, poussent fort. Très fort même.

30. Sur une longue touche de Fortuna, Régnier place une tête des six mètres... Le  flirte avec le poteau gauche de Beuve.

29. Grosse occasion pour le Raf : Patin, pas chargé aux 35 mètres, ne se pose pas de question et décoche un tir fuyant... qui échoue sur le haut de la transversale. C'est la plus belle occasion sang et or.

27. On a l'impression que les Ruthénois se marchent dessus en ce moment.

26. Fébriles derrière et incapables de se projeter vers l'avant, les sang et or sont aux abois.

25. Régnier met encore Beuve à contribution.

23. Kittler écope d'un jaune pour un mauvais geste sur Castanier.

22. Occasion chaude devant la cage de Beuve. Le bon enchainement entre Rangdet et Régnier oblige N'Tolla a dégager en catastrophe.

18. L'intensité du match a largement chuté. Et les protégés de Franck Rizzetto n'arrivent pas à se mettre dans le rythme.

13. Devant près de 2000 supporters alsaciens, les Aveyronnais ont toutes les peines du monde à entrer dans leur match. Notamment en défense où les attaquants vert et noir se promènent sans souci.

8. Mezriche mange la feuille! Une nouvelle fois la charnière sang et or est aux fraises et Mezriche s'en va défier Beuve en solitaire. L'attaquant local ne cadre pas son plat du pied. Rodez a eu très chaud.

7. Après une entame tambours battants, la rencontre  se calme légèrement.

5.  Patin obtient un bon coup franc à l'entrée de la surface de Colmar. Vignes se charge de le tirer... Dans le mur.

2. Sous un soleil de plomb, Beuve sort déjà une parade extraordinaire !!!!!!! Régnier échappe à la surveillance de la charnière centrale visiteuse et repend un ballon sans contrôle. A bout portant, le gardien ruthénois sauve déjà les siens.

1. Bouscarrat et Moura donnent le coup d'envoi. 

0. Alors que les deux formations entrent sur le pré, le public est déjà chaud bouillant. Ca promet !

0. Les joueurs sont dans le couloir.

0. Les acteurs sont encore à l'échauffement à 5 minutes du coup d'envoi.